Perly, Bernex, Geneva : la 2ème ligue inter à l’heure du bilan

0
Retour sur le premier tour d’une compétition qui ne compte plus que trois équipes genevoises. Analyse des performances des Genevois et classement des buteurs.

D’une saison à l’autre, les hiérarchies peuvent être sérieusement bousculées et le championnat de 2ème ligue interrégionale en est une parfaite illustration. Si deux Genevois se sont battus pour le titre la saison dernière (Grand-Lancy et Signal Bernex), les équipes de notre canton jouent un rôle plus modeste en cet exercice 2009-2010.

Retrait de Racing : on s’en serait bien passé

La saison a tout d’abord débuté par un coup dur pour le football genevois : le retrait de Racing. On savait l’édifice branlant depuis quelques mois, mais la nouvelle en a étonné plus d’un. Elle a surtout véhiculé une image négative du football genevois au-delà des frontières cantonales. Regrettable. Le championnat compte désormais 13 équipes, avec tous les désagréments que cela comporte. Mais après les polémiques, place au jeu.

Perly, bilan positif

Quatrième du classement avec 22 points, Perly s’illustre comme la meilleure équipe genevoise du championnat. Bien que Terre Sainte et Montreux semblent difficilement atteignables, les ambitions ne sont pas interdites du côté de Perly qui a su se montrer solide face à des adversaires de taille (Monthey, Montreux) et engranger de précieux points face à ses poursuivants. Parmi les grands moments de ce premier tour, notons la splendide victoire face à Stade Lausanne. Alors menés 2 à 0e et réduits à dix, les Perlysiens avaient réalisé une fin de match mémorable pour finalement s’imposer 3 à 2. Buteur décisif lors de cette rencontre et avant-centre racé, Fabien Pizzinat a encore une fois  fait étalage de ses qualités devant le but durant tout ce premier tour. Il domine le classement des buteurs genevois avec 9 réalisations.

Fabien Pizzinat, déjà 9 buts au compteur

Tout n’a pas été parfait cependant. On pense alors à la lourde défaite à domicile face à Neuchâtel Xamax M21 (1-6), et surtout au revers essuyé lors du derby face à Geneva (2-1). A noter que Perly poursuivra la saison avec un nouvel entraîneur suite à l’éviction de Gabor Pavoni. Le nom du futur mentor des perlysiens n’a pas encore été communiqué.
Bernex décevant
Il faut descendre bien bas pour retrouver la seconde équipe genevoise de cette deuxième ligue inter. A la 9ème place, les statistiques de Signal Bernex sont peu reluisantes : 6 nuls, 4 défaites pour seulement 2 victoires face à Colombier et au Locle. Ce dernier succès du premier tour aura été néanmoins réconfortant. Tout d’abord parce qu’il a permis aux hommes de Piero Bobbio de s’éloigner de la barre. Ensuite parce qu’il a été large (5 à 0). Et finalement parce que Nicolas Weber, ancien de Servette et Etoile Carouge notamment, s’est débloqué en marquant 4 buts lors de cette rencontre.

Nicolas Weber félicité par ses coéquipiers

Au niveau du jeu, l’apport de Yoksuzoglu pourrait également laisser entrevoir un deuxième tour plus serein, tant ses qualités techniques sont indiscutables. Signal Bernex devra toutefois faire preuve d’un caractère différent pour atteindre des objectifs conformes au potentiel du contingent. On pense ici aux performances ratées lors des derbys face à Perly (défaite 3-0 à domicile) et Geneva (2 -2 à Frontenex).
Geneva, un brin d’espoir
Auro Duarte ne cesse de le répéter : « il ne nous manque pas grand chose», et ce, malgré la 12ème place et les 7 modestes points que son équipe a réalisé. Il va sans dire que l’apprentissage de Geneva dans cette nouvelle catégorie de jeu est rude. Une lueur d’espoir demeure néanmoins. Suite au retrait de Racing, une place de reléguable est d’ores et déjà occupée, Le Locle ne semble pas avoir les ressources pour aller chercher le maintien et les hommes d’Auro Duarte restent dans le sillon de Bex (9 points) et Colombier (10 points).

Elmira, valeureux capitaine du FC Geneva

Si une place au-dessus de la barre semble alors envisageable, Geneva peut regretter ses revers face à ses adversaires directs pour le maintien. En effet, les pensionnaires de Frontenex se sont inclinés face à Bex, Colombier et Le Locle. Ils ne pourront pas se permettre ce luxe au deuxième tour. Finalement, quelques signes positifs sont également apparus sur le terrain et les victoires face à Monthey et Perly permettent de s’accrocher à un espoir de survie dans la catégorie.

Classement des buteurs genevois

9 buts: F.Pizzinat (Perly)
6 buts: N. Weber (Signal Bernex)
5 buts: M. Koum (Signal Bernex)
3 buts: J. Lopez (Perly)
2 buts: M.Cipriano, Prébandier, D.Blanco (Perly), M.Hechiche (Signal Bernex), Nelson Rodrigues (Geneva)

 

 

Share.