Perly bouscule le leader

0
Menés à deux reprises, les hommes de Stéphane Hilty font trembler Terre Sainte et décrochent un match nul mérité.

Perly n’a toujours pas gagné en 2010, mais il a déjà fait la preuve de sa force de caractère. Dans un match de bonne qualité, les Perlysiens ont fait jeu égal avec Terre Sainte. Ils ont même sérieusement bousculé leur adversaire qui perd deux points et sa place de leader au bénéfice de Montreux (qui compte toutefois un match de plus que l’US Terre Sainte).

Pressing asphyxiant

Les premières minutes sont à l’avantage de Perly. Quelques secondes de jeu et Pizzinat chauffe les mains de Duvoisin sur coup-franc. Mais Terre Sainte va monter en puissance. Le pressing devient plus intense et le quartet offensif vaudois – les frères Albii, Ameti et Granjon – pose de réels difficultés à la défense perlysienne qui peine à sortir le ballon proprement. A la 14ème minute, c’est grâce à ce pressing asphyxiant que les hommes de Patrick Duval ouvrent la marque. Girod tarde à relancer, A. Albii lui subtilise le ballon puis transmet à Granjon, décalage pour F. Albii qui conclut proprement. 1 à 0.

Pendant quelques minutes, les  Perlysiens vont alors paraître aux abois face à des Vaudois qui continuent de presser avec intensité. A la demi-heure de jeu, le match change de physionomie. Le jeune Prébandier tente de donner l’impulsion sur le côté droit et Brunner prend progressivement possession du flanc gauche. La confiance revient et  sur un centre précis de Brunner, Lopez place son coup de tête dans la lucarne de Duvoisin. 1 à 1 avant la mi-temps. Match réouvert.

La réussite vaudoise, les assauts de Perly

C’est sur un coup dur que va reprendre la deuxième mi-temps. Sur un ballon anodin, Gras se troue et relâche ; Ameti a suivi et n’a plus qu’à appuyer dans le but vide. La réussite semble vraiment être du côté du leader. En revanche, Perly n’abdique pas et les espaces se font de plus en plus grands. Une frayeur survient tout de même à la 75ème lorsque Rabhi se présente seul mais Gras s’oppose avec brio et rattrape l’erreur qui a coûté le deuxième but.

Terre Sainte va alors subir les assauts de Perly. Tout d’abord sur une frappe de Parra qui passe de peu à côté, puis lorsque Henry Girod perfore toute la défense avant de manquer de lucidité dans les 16 mètres. L’égalisation est proche. L’entrée du jeune Besnard ajoute une dose de vivacité chez les Perlysiens qui exploitent parfaitement les coups de pied arrêtés de Brunner. C’est justement de son pied gauche que viendra l’égalisation de la 85ème minute. Corner parfaitement botté et tête rageuse de Patrick Girod pour une égalisation amplement méritée. Dans les derniers instants, Perly aurait même prendre l’avantage, mais Pizzinat envoie à côté une occasion en or.

  

C’est donc sur le score de 2 à 2 que s’est terminée cette rencontre rythmée et de bonne qualité. Bien que leader, Terre Sainte a éprouvé des difficultés à contenir le retour de Perlysiens bien inspirés ce samedi. Les Genevois, malgré les erreurs individuelles qui ont coûté les deux buts, peuvent être satisfaits de leur prestation et particulièrement de la réaction après avoir été menés. Le pied gauche de Brunner demeure une arme efficace (deux assists ce samedi), Prébandier est décidemment un joueur intéressant, mais il s’agit également de saluer la bonne performance collective.

Pour Stéphane Hilty, le sentiment était mitigé au terme de la rencontre : «  Il y a un peu de déception d’avoir dû revenir deux fois sur des erreurs, mais également la satisfaction d’avoir montré que nous avons beaucoup de caractère. Je suis confiant, cette équipe va monter en puissance ».

FC PERLY-CERTOUX – US TERRE SAINTE  2-2 (1-1)
Stade Municipal de Perly

Buts: 14′ F.Albii 1-0, 42′ Lopez 1-1, 49′ Ameti 1-2, 85′ P. Girod 2-2.

Perly : Gras: Del Rosso, P. Girod, D. Blanco, Brunner; Prébandier, Parra, Favre, H. Girod; Lopez (74′ Besnard), Pizzinat.
Entraîneur : Stéphane Hilty

Terre Sainte: Duvoisin; Roch (86′ Golay), Baud, Bovet, Olesen; Pilloud, Ostermann,  A. Albii, Ameti (53′ Rabhi), F. Albii; Granjon.
Entraîneur : Patrick Duval

Avertissements: Olesen, Rabhi, Parra, Roch.

Share.