Vernier se relance face à Compesières

0

Dans des conditions difficiles, l’équipe du nouvel entraîneur Claudio Morelli fait la différence sur coups de pieds arrêtés.

Le FC Compesières manque son départ dans ce second tour et voit revenir à cinq points un FC Vernier très appliqué samedi après-midi au Stade Alfred Comoli.

Pourtant, tout a bien démarré pour les locaux. Bousculés d’entrée de jeu par des verniolans entreprenants, ils parviennent à faire la différence au quart d’heure sur une frappe d’Adler qui lobe Bertoli quelque peu avancé.

Les coups de pied arrêtés de Teixeira

Mais Vernier, dirigé pour la première fois par Claudio Morelli, est décidé à montrer sa valeur dans ce championnat après un premier tour raté. Pour cela, il possède un très bon atout en la personne d’André Teixeira. Auteur de l’égalisation sur un splendide coup-franc, il se mue ensuite en passeur en bottant un nouveau corner dangereux que l’oppurtuniste Stalder reprend pour offrir le 2-1 à sa formation.

Les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score non sans regret pour Compesières qui aurait pu marquer un deuxième but à plusieurs reprises. On repense notamment à la terrible frappe de P. Brunner sur la barre mais surtout à cette occasion d’Adler qui manque son duel face à Bertoli dans les ultimes instants de cette mi-temps.

Compesières casse, Vernier passe

En début de seconde période, les “rouges” vont manquer le coche. Après Cheyroux qui ne cadre pas sa frappe, c’est Schreier qui ne va pas réussir à trouver l’ouverture pourtant seul face au but, la faute à un retour salvateur d’Antonnucio l’excellent capitaine des visiteurs.

Puis, le tournant définitif de cette rencontre. Peu avant l’heure de jeu, Schreier obtient un penalty qu’il tente de transformer lui-même. Son envoi part à côté des buts de Bertoli et manque l’occasion d’égaliser. Quelques instants plus tard, Delattre profite d’une mauvaise passe en retrait de P. Brunner pour se retrouver seul face à Berton qui le stoppe de manière fautive dans le rectangle fatidique. Le penalty est cette fois-ci transformé par Pais qui donne deux longueurs d’avance à son équipe.

Dès lors, le match va perdre en intensité et en qualité. A dix pendant les vingt dernières minutes après la blessure de Delattre (les trois changements avaient déjà été effectués), les joueurs de Vernier se trouvent de moins en moins, alors que Compesières finit par procéder par beaucoup de longs ballons et ne parvient plus à se montrer véritablement dangereux.

Plus rien ne sera inscrit dans cette partie de reprise engagée et agréable à suivre malgré le froid. Une partie pendant laquelle un séduisant FC Vernier a su s’imposer chez un FC Compesières tenace comme à son habitude. “La différence s’est faite sur des détails. Nous avons manqué les moments-clés de la rencontre”, analysait Laurent Bédat après la rencontre.

Réactions

Conscient d’avoir réalisé une mauvaise opération, le capitaine local Raphaël Brunner était toutefois lucide: “Aujourd’hui (ndlr: samedi), on a utilisé notre joker dans ce 2ème tour, mais la course à la montée est longue. Vernier était un très bon adversaire aujourd’hui, ils ne devraient pas perdre beaucoup de points au deuxième tour.”

Une ambition que Claudio Morelli ne veut pas se donner: “Nous devons d’abord trouver nos marques ensembles après notamment 6 saisons avec Patrick Tami et avec l’arrivée de certains nouveaux joueurs. Nous allons prendre match après match et nous verrons bien à la fin.”

 

FC COMPESIÈRES – FC VERNIER  1-3 (1-2)
Stade Alfred Comoli

Arbitre: M. Elmekky

Buts: 16′ Adler 1-0, 30′ Teixeira 1-1, 44′ Stalder 1-2, 65′ Pais (P) 1-3

Compesières: Berton; Lardi (75′ Quintana), R. Brunner (C), Barthassat, P. Brunner; Marchand (75′ Moget), Adler, Curchod, Cheyroux; Ferreira (51′ Correia), Schreier.
Entraîneurs: Laurent Bédat et Alexandre Dentand

Vernier: Bertoli; Araujo, H. Osorio, Silva (31′ Tournier), Antonuccio (C); Fellah, Teixeira, Pais; De Aguiar (66′ V.Osorio), Delattre, Stalder (54′ Pose).
Entraîneurs: Claudio Morelli et Antonio Melcarne

Avertissements: R. Brunner, Correia pour Compesières; H. Osorio, Teixeira, Fellah pour Vernier

 

Share.