Geneva, un (petit) pas vers le maintien

0
Il était interdit d’égarer des points face au Locle. Mission réussie. Geneva compte désormais trois points d’avance sur le premier relégable.

Certains appellent ça un « match à six points », d’autres disent que c’est celui de la « peur ». Il suffit de regarder vers le bas du classement pour comprendre l’enjeu d’une telle rencontre. Geneva, depuis peu au-dessus de la barre, face à des Loclois derniers du classement avec six modestes points au compteur. Les pensionnaires de Frontenex ne pouvaient donc pas se permettre de trébucher.
Malgré l’enjeu, c’est avec un contingent restreint qu’Auro Duarte a dû œuvrer: 13 joueurs et un gardien remplaçant. Pas idéal pour affronter une telle rencontre et les premières minutes laissent entrevoir le manque de sérénité de Geneva. La défense peine à rentrer dans son match face à des Loclois qui semblent déterminés à ne pas subir. Les joueurs d’Auro Duarte ne parviennent pas à conserver le ballon. Les occasions sont rares d’un côté comme de l’autre durant une première mi-temps qui aura proposé bien peu de jeu.
Au retour des vestiaires et malgré la sortie sur blessure du puissant Emile Mongo, Geneva va rapidement se mettre à l’abri. Dès la 47ème minute, Cattin récupère un ballon dans le camp adverse, il sert Alves Pereira qui trompe le gardien loclois d’une frappe des 20 mètres. 1-0 et enfin Geneva peut jouer libéré. Deux minutes plus tard, l’éternel Rudy Elmira (47 ans, s’il vous plaît) dépose un coup-franc sur la tête de Diogo Rodrigues qui ne pardonne pas.

Avec deux buts d’avance, les joueurs d’Auro Duarte peuvent envisager le reste de la rencontre avec sérénité. Oui mais la confiance n’est pas toujours au rendez-vous lorsque l’on flirte avec la barre de relégation. Ainsi Le Locle parvient à réduire la marque grâce à Natoli au terme d’un cafouillage devant les buts gardés par Stierlin. Quelques minutes plus tard, Diogo Rodrigues se retrouve avec la balle du KO au bout du pied, mais il manque de conviction dans son dernier geste. Malgré leur situation précaire, les Neuchâtelois n’abdiquent pas. Sur le flanc gauche, Jeanneret prend le dessus sur Milici et ses centres mettent en difficulté Geneva qui va laisser passer l’orage pour finalement tenir sa victoire, la quatrième de la saison.

Dans ce match d’une qualité plus que moyenne, seules les 3 points de Geneva sont à retenir. Avis que partage Auro Duarte : « Ce championnat est une guerre. A ce stade, on ne peut plus demander du beau jeu, il faut des résultats et aujourd’hui je suis satisfait d’atteindre la 10ème place. » Concernant son contingent diminué, le mentor brésilien garde le moral : «  Je n’ai pas beaucoup de monde, mais il faut avancer. Malgré ce handicap, il faut tirer un coup de chapeau à ceux qui étaient sur le terrain aujourd’hui. Les joueurs doivent prendre conscience que tout est possible.»
FC GENEVA – LE LOCLE SPORTS  2-1 (0-0)
Stade de FrontenexArbitre: A. Fust

Buts: 47′ Alves Pereira 1-0, 49′ Diogo Rodrigues 2-0, 58′ Natoli 2-1.

Geneva
: Stierlin; Milici (88′ Antonakakis), Elmira ©, Yeboah, Neves; Cattin, Da Silva, Diogo Rodrigues, Mongo (46′ Malta); Alves Pereira, Nelson Rodrigues.
Entraîneur : Auro Duarte

Le Locle: Bourquart; Murinni, Luleiro, Oke, Osmanovic; Polati (46′ Cacciotta), Vonlanthen (46′ Dos Santos), Arnet, Jeanneret, Wuthrich ©; Natoli.

Avertissement : Cattin.

Share.