Lancy battu sur le fil

0

La confrontation de ce dimanche matin à Florimont opposait deux formations très proches l’une de l’autre.

Dès l’entame de match, les deux styles de ces équipes s’opposent. Face à la volonté de Choulex de poser le ballon et de construire ses actions se présente le jeu direct et rapide de Lancy. Et ce sont les derniers nommés qui vont se créer les premières situations chaudes. Sur un corner, la tête de Kadri est repoussée sur la ligne par Albanese dès la 3ème minute.

Pas grand chose n’est à noter dans cette première mi-temps, les deux équipes se créent des chances de but en jouant à leur manière mais aucune n’arrive à concrétiser. Lancy est cependant la plus dangereuse et se créera deux duels face à Basile dans le deuxième quart d’heure du match, mais Calleja, suite à un duel limite avec Paturaux se heurtera sur le dernier rempart (15ème) alors que Da Rocha, huit minutes plus tard arrivera à éliminer Basile mais ne parviendra pas à redresser son ballon.

Entre-temps, Choulex s’est créé son premier ballon de but à la 22ème, mais Soumahoro ne peut pas cadrer sa reprise sur un bon centre d’Albanese. Les Choulésiens auront également la dernière tentative de la mi-temps, mais une nouvelle fois, l’essai n’est pas cadré.

En première mi-temps, les occasions n’auront pas été légion, les deux équipes étant très bien en place tactiquement empêchent les offensives incisives d’arriver à leur but. Choulex, très joueuse, multiplie les passes pour essayer de déstabiliser le bloc adverse alors que Lancy tente de prendre à défaut la défense adverse par de longs ballons sur les attaquants.

En deuxième période, le schéma est le même, et une nouvelle fois, c’est Lancy qui se crée la première occasion, mais Ismajli ne cadre pas sa frappe suite à une belle ouverture de sa défense.

La physionomie du match va totalement changer à la 54ème et l’entrée en jeu du Choulésien El Idrissi, le nouvel entrant va offrir à son équipe un point d’ancrage qui va pousser les hommes de José Brea à allonger le jeu et chercher une construction plus directe. Dès lors, ce changement de tactique des visiteurs, la partie va s’animer considérablement, mais sans que les situations chaudes ne se multiplient pour autant.

Territorialement, Choulex est toujours légèrement dominateur, offrant à Lancy des chances de contres. Sur l’un d’entre eux, Ismajli déborde, tente de trouver Correia au centre, le contre de la défense offre une possibilité plein axe à Da Rocha, mais la tentative du milieu lancéen est bien arrêtée par Basile.

Peu après, la sortie sur blessure d’Albanese oblige José Brea à faire un changement tactique, et l’entrée en jeu de N’Diaye va offrir des solutions intéressantes aux offensives visiteuses. Sur une belle action initiée par le nouvel entrant, Soumahoro remet subtilement sur El Idrissi dont le tir est contré in extremis par un défenseur.

Durant les dix minutes suivantes, les deux équipes hésitent entre se livrer pour aller chercher le but de la victoire ou éviter d’encaisser celui de la défaite, et à la tentative lointaine de N’Diaye pour Choulex (81′) répond Da Rocha, lui aussi d’un tir lointain (83′), les deux fois, l’essai est stoppé par le portier adverse.

Fin de match choulésienne

Alors que l’on se dit que le match va s’achever sur ce score nul est vierge, les visiteurs vont avoir coup sur coup deux énormes balles de but. Tout d’abord à la 89ème minute, un petit exploit personnel de Soumahoro lui permet de tenter sa chance à l’orée de la surface, mais son envoi trouve la base du poteau de Gerosa.

Puis, alors que les arrêts de jeu sont déjà entamés, va se dérouler l’action décisive de la rencontre. Sur une récupération à mi-terrain, Teixeira peut trouver Soumahoro à l’extrême limite du hors-jeu. Le grand avant choulésien fixe Gerosa et décale El Idrissi, en position encore plus litigieuse.

Le n°10 des visiteurs peut ainsi inscrire un but très litigieux qui offre la victoire aux siens et fait exploser de colère des Lancéens, surtout Gerosa qui ira expliquer son mécontentement au juge de touche de manière trop véhémente pour l’arbitre qui expulse le portier lancéen dans une fin de match houleuse.

Plus rien ne se déroulera et Choulex peut ainsi fêter un troisième succès consécutif au terme d’un match animé, mais peu friand en occasions franches.

Pour le vainqueur du jour, c’est évidemment la satisfaction qui prime, comme le confirme José Brea : “On a mieux maîtrisé le match que Lancy qui ne jouait qu’en contre. En deuxième période l’entrée d’El Idrissi nous a permis de changer de manière de jouer même si on a un peu trop jouer long selon moi. Finalement, je pense qu’on mérite notre victoire.”

En revanche, l’entraîneur local, Dominique Coehlo était évidemment moins heureux à l’heure de l’analyse : “C’était un très bon match, et je tiens à féliciter les 22 acteurs pour leur performance, je n’en dirais pas autant pour le trio arbitral. On fait un bon match, et c’est une erreur arbitrale qui nous pénalise. L’erreur est humaine, mais quand on la subit pareillement, c’est rageant.”

 

FC LANCY-SPORTS – FC CHOULEX  0-1 (0-0)
Stade de Florimont, 80 spectateurs

Arbitres : Mrs Donadeo, Chambers et Queiros

But : 90′ El Idrissi 0-1

Lancy-Sports : Gerosa; Da Silva (C), Bernaz, Theye, Ferreira; Kadri, Da Rocha, Brimil, Visentini (93′ Lambri); Ismajli (63′ K.Kadri), Calleja (56′ Correia).
Entraîneur : Dominique Coehlo

Choulex : Basile (C); M.Camara, Paturaux, J.Camara, Albanese (63′ N’Diaye); Alonso, Teixeira, Rodriguez (54′ Ziegler); Soumahoro, Fofana, Maouche (54′ El Idrissi).
Entraîneur : José Brea

Avertissements : Taeye et Correia (Lancy)
Expulsion : Gerosa (Lancy)

 

Photos: Despondos Sporting Shoots

Share.