Perly et Bernex dos à dos

0

Perly-Certoux et Bernex-Confignon se quittent bons amis suite à un derby plaisant et enlevé ; statut quo en ce qui concerne la suprématie genevoise en 2ème ligue inter.

La suprématie genevoise était en jeu ce samedi soir au stade Municipal de Perly, et les nombreux spectateurs présents ne s’y sont pas trompés ; le spectacle a été au rendez-vous, et les deux équipes se sont donné corps et âmes pour remporter ce derby riche en rebondissements.

Weber et Prébandier font le show

Après dix minutes d’observation, Perly pose la première banderille, en ouvrant le score par le jeune Prébandier, suite à un débordement de Pizzinat. Le jeune perlysien manque de doubler la marque deux minutes après, voyant son essai excentré frapper le poteau.

Bernex réagit alors immédiatement par Weber. Le centre-avant, étonnamment seul au deuxième poteau, reprend victorieusement un centre du véloce Vitagliano.

Perly ne s’en laisse pas compter. Les frontaliers reprennent rapidement l’avantage par Petrini qui transforme de la tête un corner tendu de Prébandier, devant un Benyamina un peu court.

L’incroyable chassé croisé continue alors. Koum et Weber, s’entendant comme larrons en foire, mettent à mal la défense perlysienne. En vains ; l’un après l’autre, ils ne parviennent pas à cadrer leurs frappes.

Les efforts bernésiens se voient enfin récompensés à la 35ème minute, lorsque Weber reprend en pivot un centre de l’intenable Vitagliano ; ce dernier aura mis à lui seul le feu au côté droit des locaux.

Ce premier acte se termine sur un coup de théâtre. Koum perd la balle après en avoir trop fait au milieu du terrain ; Prébandier se présente une nouvelle fois seul face au gardien et s’effondre ; l’arbitre siffle et l’ancien junior bernésien écope alors d’un avertissement sévère.

Fin de partie échevelée

La seconde mi-temps voit Bernex revenir avec les meilleures intentions. C’est logiquement que les jaunes et noirs prennent l’avantage par Koum, bien servi par Yoksuzoglu, omniprésent dans ce premier quart d’heure.

Quinze minutes avant la fin, Perly, qui ne lâche rien, revient dans la partie grâce à une magie de l’entrant Cipriano. Fidèle à sa réputation, il concrétise brillamment une passe en profondeur de Prébandier, auteur à cette occasion de son 2ème assiste. Le milieu de poche mystifie le portier adverse d’un ingénieux extérieur du pied dans le petit filet, alors que le dernier rempart cherchait à se replacer dans ses buts.

Les derniers instants de la rencontre, marqués par un déluge incessant, ne permettent à aucune des deux équipes de prendre l’avantage. Ce spectaculaire derby se termine donc sur le score sympathique de trois partout, et sur les franches accolades des divers protagonistes.

Impressions et paëllas

A l’heure de l’analyse, tous et toutes, en dégustant l’inégalable paëlla du fameux Zito, s’accordent à relever la qualité et l’intensité de ce beau derby. Mais c’est encore Pizzinat et Benyamina, anciens coéquipiers heureux de se retrouver, qui en parlent le mieux. L’attaquant relève la belle prestation de la jeune phalange perlysienne, alors que le gardien se montre satisfait de la bonne réaction de son équipe, alors qu’elle se faisait rattraper au score.

Plus personnellement, l’ultime rempart du coteau se félicitait de l’arrêt effectué sur la « spéciale » palette pied droit de Fabien, alors que le facétieux buteur maison chambrait son ami gardien pour son manque de réaction sur l’astucieuse égalisation de Cipriano.

 

FC PERLY-CERTOUX – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON  3-3 (2-2)
Stade Municipal de Perly, 100 spectateurs environ

Arbitres : Madeira (Genève), Maire, Vannay (Vaud)

Buts : 12’ Prebandier 1-0, 15’ Weber 1-1, 21’ Petrini 2-1, 35’ Weber 2-2, 60’ Koum 2-3, 76’ Cipriano 3-3

Perly : Gras ; Del Rosso (60’ Cipriano), P. Girod, Petrini (75’ Favre), D. Blanco ; Prebandier (90’ Dalle Mulle), Parra, Hess, Besnard ; Lopez, Pizzinat.
Entraîneur : Stéphane Hilty

Bernex : Benyamina ; Morfin, Malanda Guillot, Bigeard, Garbani ; Vitagliano (80’ Diarrassouba), Yoksuzoglu, Garcia, Rey (70’ Mbama) ; Koum ; Weber.
Entraîneur : Piero Bobbio

Avertissements : Parra, Prebandier, Gras, Morfin,

 

Pour Proxifoot, Bill « Lolo » Shankly
Photos : OneClick-Photo

Share.