UGS II peut encore espérer

0
Menés 1-0 par Meinier, les Violets parviennent à renverser le score et empochent les trois points. Une victoire qui leur permet de rester au contact de la deuxième place occupée par Carouge.

UGS II recevait Meinier ce dimanche pour un match du haut du tableau. En effet, en cas de victoire, les joueurs meynites pouvaient ravir la 3ème place de leur adversaire. Quant aux Violets, une victoire leur permettait d’espérer encore accrocher la 2ème place, Carouge ne pointant qu’à trois longueurs.

UGS manque le coche

Les deux équipes commencent bien le match. Des occasions surviennent dès les premières minutes, mais rien de bien dangereux pour les gardiens. Le début de match est ainsi bien rythmé, les deux équipes s’efforçant de bien faire circuler le ballon. Malheureusement, les derniers gestes des deux côtés sont souvent un peu maladroits, en témoigne le manque de précision de leurs centres.

Les deux équipes sont bien organisées et cherchent à se projeter vers l’avant. Au quart d’heure de jeu, une frappe de Dieme vient conclure une belle action des Violets, mais Fluhr effectue une belle parade. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de son homologue ugéiste, Ortiz, de se mettre en évidence sur un bon tir d’Amaral.

Meinier se fait l’auteur de quelques belles combinaisons, comme à la 28ème minute, entre Fuente, Amaral et Ducommun. Ce dernier est tout proche d’ouvrir le score, mais Ortiz peut capter son tir.

Cependant, les hommes de Soihili vont peu à peu prendre le dessus et vont se créer de grosses occasions en cette fin de première période. Une frappe puissante de Demba va d’abord inquiéter le gardien meynite. Puis, Torjman, va louper par deux fois d’inscrire le 1 à 0. La première fois, lancé à la limite du hors-jeu, son tir va passer juste à côté de la cage. Ensuite, quelques minutes plus tard, sur un centre en retrait de Demba, le numéro 19 des Violets va manquer de peu sa reprise.

UGS II et Meinier retournent donc aux vestiaires sur un score vierge, au terme d’une première mi-temps plaisante.

Les attaquants font enfin trembler les filets

Meinier débute sur de très bonnes bases cette seconde période, puisque dès la 47ème minute, Udry trompe Ortiz et donne l’avantage à son équipe. UGS II ne se laisse pas abattre et continue de développer son jeu, en utilisant bien les côtés. C’est d’ailleurs du côté gauche que va venir l’égalisation des Violets : Torjman prend de vitesse Cervi et grâce à un magnifique centre, il dépose le ballon sur la tête de Dos Santos. Ce dernier permet à son équipe de revenir au score.

Les visiteurs, n’ayant pas réussi à conserver leur avantage bien longtemps, vont dès lors peiner face aux Violets. Un quart d’heure après l’égalisation, Dos Santos est tout proche d’inscrire un doublé, mais au lieu de tirer, il choisit la mauvaise option avec un centre que peut capter Fluhr.

La défense meynite est mise en difficulté par ses adversaires, qui jouent souvent le hors-jeu. Le deuxième but des pensionnaires de Frontenex va justement venir de ce type d’action. Dos Santos lance à la limite du hors-jeu Torjman, les défenseurs se font surprendre et l’attaquant ugéiste peut ainsi donner l’avantage aux siens.

UGS II se créera encore une occasion dans les dernières minutes par Landecy, mais le score ne bougera plus.

Les Violets empochent donc une victoire importante, qui leur permet encore d’espérer, bien qu’il leur faille compter sur un faux-pas de Carouge pour accrocher la deuxième place. Quant à Meinier, la troisième place est mathématiquement encore possible. Cependant, n’ayant pas réussi à gagner une seule fois contre les trois premiers cette saison, la quatrième place leur semble promise.

 

FC UGS II – US MEINIER  2-1 (0-0)
Stade de Frontenex

Arbitre : Victor Amadasun
Buts : 47′ Udry 0-1 ; 53′ Dos Santos 1-1 ; 71′ Torjman 2-1
UGS II : Ortiz ; Kocaman, Amigo (88′ Landecy), Milioto, Bauer; Demba, Croce, Recordon, Dieme (54′ Fazzari S.); Torjman, Dos Santos.
Entraîneur : Jean-Yves Soilihi
Meinier : Fluhr ; Agrelo (81′ Roten), Stoky, Chenevard; Wicki, Amaral, Lewis (46′ Kassongo), Fuente, Cervi ; Ducommun, Udry (62′ Reymond).
Entraîneurs : Christophe Durret et Franco Ricci
Avertissements : Amigo (UGS II); Agrelo (Meinier)

Share.