3ème ligue, groupe 2 : 4ème journée

0

Kosova bat Veyrier dans le duel des relégués, Lancy II poursuit son bonhomme de chemin et le néo-promu Champel subit son premier revers.

3e ligue – Groupe 2
1. FC Lancy-Sports 2 4 4 0 0 15  : 5 12
2. FC Kosova GE 1 4 3 1 0 12  : 3 10
3. FC Champel 1 4 3 0 1 9  : 2 9
FC Veyrier Sports 1 4 3 0 1 9  : 2 9
5. FC Grand-Saconnex 1 4 2 1 1 15  : 10 7
6. FC Satigny 1 4 2 0 2 9  : 10 6
7. US Meinier 1 4 2 0 2 7  : 8 6
8. CS Italien GE 2 4 1 1 2 8  : 4 4
9. FC Perly-Certoux 2 4 1 1 2 2  : 8 4
10. Athlétique-Régina FC 1 4 1 0 3 6  : 15 3
11. Sporting Futebol Clube 1 4 0 0 4 4  : 15 0
12. FC Etoile-Laconnex 1 4 0 0 4 0  : 14 0

 

FC Veyrier Sports – FC Kosova 0-1
Voir article Proxifoot

FC Champel – US Meinier 1-2
Buts: Wicki 0-1, Ducommun 0-2, Golay (P) 1-2

Première défaite de la saison pour le néo-promu Champel qui réalisait jusqu’ici un parcours sans faute. Face à une équipe de Meinier qui n’avait pas réalisé un début de championnat idéal et qui devait se remettre en question, les Champelois s’inclinent sur le score de 2 buts à 1. Sur le terrain jamais évident de Vessy, la première mi-temps sera un peu terne en termes de jeu et d’occasions.

Les choses vont s’animer en seconde période et les joueurs de Ricci-Durret vont ouvrir le score par l’intermédiaire de Wicki qui est à la réception d’un corner. Plus tard, les visiteurs doubleront la mise par l’inévitable Ducommun qui ne tremble pas devant Da Costa et inscrit le 0-2. Les Meynites dominent leur sujet mais un penalty accordé par Monsieur Schmutz va relancer les Champelois dans la rencontre puisque Golay réduira le score en trompant Fluhr. Le match ne donnera plus rien et Meinier prend une bouffée d’oxygène et se relance dans la couse au haut du tableau.

Pascal Pêcheur, entraîneur du FC Champel, était déçu mais pas abattu à la fin de la rencontre: “Nous avons globalement manqué de mobilité et nous nous sommes montrés trop passifs dans les duels, spécialement en seconde période. Les Meynites avait plus faim que nous… Cette défaite doit nous servir de leçon. Pour jouer un rôle intéressant dans ce championnat, il va falloir travailler fort afin de gommer nos lacunes et être capables de rester concentrés durant les 90 minutes de la partie. Je tiens également à relever le très bon arbitrage de M. Schmutz.”

Sporting Futebol Clube – FC Satigny 1-2
Buts: Neves 1-0, Duvoisin 1-1, Hayoz (P) 1-2

Les semaines se suivent et se ressemblent pour les lusitaniens du Sporting Futebol Club. Cette seconde rencontre à domicile ressemble fortement à la première. Impliqués en début de partie, les locaux vont ouvrir la marque par l’intermédiaire de Neves après à peine dix minutes de jeu. Dès cet instant, les néo-promus vont se contenter de défendre sur le terrain exigu du Centre sportif de Vessy.

Satigny, réveillé par l’ouverture du score, reprend les choses en mains et commencent à mieux quadriller le terrain. Il faudra néanmoins attendre la 75e minute de jeu pour voir les protégés du duo Tallant-Drecourt égaliser par Duvoisin. La victoire finale tombera finalement dans le “money time” après que Gendre ait été arrêté irrégulièrement dans la surface de réparation. Le penalty, que personne ne voulait tirer, sera finalement transformé par Hayoz qui permet aux siens de l’emporter.

Athlétique-Régina FC – FC Grand-Saconnex 2-6
Buts: Gil 1-0, Afran 1-1, Afran 1-2, Afran 1-3, Zeneli 1-4, Ayete 1-5, Nasri 2-5, Duarte 2-6

Emmené par son nouveau joueur Jean-Paul Afran, auteur du parfait hat-trick, le Grand-Saconnex, entraîné depuis le début de la saison par Olivier Marrone, fait un carton sur la pelouse d’un Régina mal en point en ce début de saison. Pour la formation de Varembé, l’amalgame a de la peine à se faire entre anciens et jeunes joueurs. Pourtant l’entraîneur des visiteurs ne manquait pas de souligner la qualité de son adversaire: “Actuellement, on sent que Régina est en train de douter. Après leur bon début de partie ce dimanche, notre rapide égalisation les a abattu moralement.” En effet, après l’ouverture de Gil, Afran inscrit un triplé avant que Zeneli et Ayete ne donnent 4 longueurs d’avance à leur équipe à l’heure du thé.

En seconde période, l’issue du match étant pliée, l’intensité baisse. Les deux équipes en profiteront pour faire trembler les filets une nouvelle fois chacune, par Nasri pour Régina et enfin par le junior Duarte, fraîchement entré sur la pelouse. Belle victoire donc pour Grand-Saconnex qui pourrait jouer bien plus qu’un rôle d’outsider dans ce groupe, si l’on songe notamment aux arrivées de Milici et de Ramos, deux joueurs qui ont évolué à l’échelon supérieur ces dernières années.

FC Perly-Certoux II – CS Italien II 1-1
Buts: Antonini 0-1, Lorenzini 1-1

La rencontre qui opposait ce dimanche les deux secondes garnitures de Perly et du CS Italien n’aura pas donné de vainqueur. Le moins que l’on puisse dire c’est que les deux entraîneurs avaient une analyse pour le moins similaire: “Chaque équipe a eu sa mi-temps, le match nul est donc logique même si on encaisse un but sur une erreur défensive” déclaraient presque en coeur Eugenio Rendeiro (Perly II) et Marcos Vazquez (CS Italien II).

Bien en place en première période, les visiteurs, pourtant privés de 8 joueurs, prennent l’avantage par l’intermédiaire de Mathieu Antonini. Après le thé, la tendance s’inverse et c’est Perly qui prend la direction du jeu. L’égalisation tombera à vingt minutes du terme sur un joli coup de tête de Lorenzini.

FC Lancy-Sports II – FC Etoile-Laconnex 5-0
Buts: Dauti, Léonti, Correia, Da Silva Costa, Schedler

Rien ne va plus pour le FC Etoile Laconnex. Le club grenat encaisse sa 4ème défaite de rang et n’a toujours pas inscrit le moindre but dans ce championnat. Certes, les protégés de Pascal Cacciapaglia ont déjà joué les ténors du groupe (Lancy II, Veyrier, Kosova) mais il n’en demeure pas moins que, sans remise en question, ils plongeront à l’étage inférieur au terme de la saison.

En revanche, dû côté du FC Lancy Sports et de son entraîneur dévoué Jean-Michel Toffoletto, le baromètre est au beau fixe. Avec 4 victoires en 4 rencontres, la jeune équipe lancéenne domine les débats dans cette 3ème ligue et impressionne surtout par son volume de jeu. Vendredi soir en match avancé, ils n’ont tout simplement pas laissé la moindre chance aux pauvres visiteurs du Stade de Florimont. Dauti, Léonti puis Correia donnaient trois longueurs d’avance à leur équipe en première pédiode avant que Da Silva Costa et Schedler n’enfoncent un peu plus le clou.

“Ils nous manque encore 6 à 8 points pour être mathématiquement non relégable et les prochains matchs seront très difficiles, à nous de montrer la même détermination si nous voulons poursuivre notre travail de mise à niveau. Mention spéciale à Correia, De Almeida et Schedler qui ont fait un excellent match. Je tenais à féliciter Laconnex car, malgré leur difficulté, tout le monde est derrière cette équipe et les joueurs donnent tout ce qu’ils ont dans le ventre”, concluait à préciser Jean-Michel Toffoletto, mentor des lancéens.

 

 

Share.