Pluie de buts et cartons à Compesières

0

Compesières a pris l’avantage sur Saint-Paul dans ce duel des néo-promus. Les « blancs et rouges » ont pu compter sur l’efficacité de leurs nouveaux joueurs, Kreutzer et Kneubühler. De son côté, Saint-Paul a perdu ses nerfs et a accumulé les cartons.

Ce dimanche, Compesières avait l’occasion de prendre sa revanche face à Saint-Paul, qui l’avait battu lors de la finale de 3ème ligue la saison dernière. Les effectifs des deux équipes sont restés relativement inchangés, seuls quelques joueurs sont venus les renforcer.
Les nouvelles recrues de Compesières se mettent en évidence
En ce début de partie, les Compesièrois prennent les devants. Après cinq minutes de jeu, profitant d’une erreur défensive de Saint-Paul, Schreier lance en profondeur Kreutzer, qui ne manque pas son duel face à Tombeur. L’ancien joueur d’Aïre inscrit ainsi son premier but sous ses nouvelles couleurs. Ce but reflète bien l’entame de match des joueurs de Saint-Paul, qui semblent fébriles défensivement et n’arrivent pas à poser le jeu.
Les hommes de Bédat profitent du mauvais départ des « blancs » et ne vont pas tarder à doubler à la mise, grâce à un coup-franc transformé par Kneubühler. Compesières mène donc deux à zéro après un quart d’heure de jeu.
Kressibucher redonne confiance à Saint-Paul
Cette deuxième réussite compesièroise a pour effet de réveiller et de libérer l’équipe du duo Nobel-Eder. Après deux occasions ratées de Cardoso, Saint-Paul parvient à réduire le score. Suite à un centre de Boudjema, Kressibucher arme une belle reprise qui redonne espoir aux siens.
Dès lors, Saint-Paul reprend le dessus et fait preuve d’une belle utilisation des côtés, par l’intermédiaire de Liegeois et Kressibucher. Ce dernier réalise le doublé moins de dix minutes après son premier but. Suite à un coup-franc, le ballon revient dans les pieds du numéro 7 de Saint-Paul, qui trouve une nouvelle fois le chemin des filets. La défense de Compesières n’est pas à son affaire sur les deux buts de son adversaire, puisque Kressibucher était bien seul à chaque fois.
Dans ce match physique, les deux équipes ont quelques problèmes défensifs, mais peuvent compter sur leurs forces offensives. Le match n’est donc pas dépourvu d’occasions. Kressibucher est d’ailleurs tout proche d’inscrire un troisième but, mais sa reprise passe de peu au-dessus de la cage de Chobaz. Compesières, de son côté, se crée les plus grosses occasions par l’intermédiaire de Kneubühler, mais Tombeur effectue de beaux arrêts.
3 buts pour Compesières, 3 rouges pour Saint-Paul
Les joueurs de Saint-Paul sont en difficulté dès les premières minutes de  la seconde période. Suite à un centre de Schreier, Kneubühler, tout seul dans les 16 mètres, donne l’avantage aux siens et inscrit son deuxième but de l’après-midi. Ce but paraît assommer Saint-Paul, qui peine défensivement face à la vivacité des attaquants compesièrois. Deux minutes après le troisième but, Compesières obtient un penalty, consécutif à une faute sur Pagliuca. R. Brunner se charge de la transformation, mais son essai est stoppé par Tombeur. L’égalisation semble alors possible pour Saint-Paul.
Les choses vont cependant devenir plus difficiles pour les « blancs », puisque Gauthier est expulsé pour un second avertissement. Nobel et Eder choisissent de passer à trois défenseurs. Dès lors, les attaquants compesièrois vont profiter des espaces laissés par les Collongeois. Kreutzer inscrit ainsi le quatrième but suite à un excellent centre en retrait de Schreier. Les deux atouts offensifs de Compesières répètent le même schéma pour le cinquième but et Kreutzer réalise le triplé.
Les occasions vont se faire plus rares en cette fin de partie et le match va prendre une mauvaise tournure. R. Brunner et De Paula vont d’abord être expulsés, suite à une bagarre. Puis, Kressibucher va également recevoir un carton rouge pour un tacle par derrière. Ces cartons sont regrettables pour Saint-Paul, qui non seulement a perdu le match, mais aussi trois joueurs pour la prochaine rencontre.
Réactions des entraîneurs
Le duo Nobel-Eder affichait sa déception : « On se prend le 3 à 2, suivi de l’expulsion, tout cela nous a fait mal. Ensuite, on a perdu nos nerfs, on n’était plus dans le match et on a reçu beaucoup de cartons qui vont nous coûter cher pour le prochain match. On va essayer de tirer les leçons de ce match pour la suite. »

De son côté, Laurent Bédat était ravi de cette victoire et satisfait du recrutement compesièrois : « Les trois nouveaux joueurs ont apporté leur pierre à cette victoire, surtout Kreutzer et Kneubühler. Ce sont des supers gars avec un bon état d’esprit. Ils se sont très bien intégrés dans le groupe. »

 

FC COMPESIÈRES – FC SAINT-PAUL  5-2 (2-2)
Stade Alfred Comoli, environ 80 spectateurs
Arbitres : Messieurs Schlegel, Dias, Rossoz
Buts : 6′ Kreutzer 1-0 ; 12′ Kneubühler 2-0 ; 22′ Kressibucher 2-1 ; 28′ Kressibucher 2-2 ; 50′ Kneubühler 3-2 ; 63′ Kreutzer 4-2 ; 75′ Kreutzer 5-2
Compesières : Chobaz ; Gaud, Barthassat, Dumont, Brunner P. ; Kneubühler (61′ Courivaux), Brunner R. (C), Adler, Pagliuca (71′ Durmüller) ; Kreutzer (86′ Correia), Schreier.
Entraîneur : Laurent Bédat
Saint-Paul : Tombeur ; Pagura (58′ Aubert), Nobel, Al Lagmich, Boudjema (73′ Gueraichi) ; Kressibucher, Gauthier, Liegeois F. (75′ Innouch), Liegeois N. ; Cardoso, De Paula.
Entraîneurs : Marcel Nobel et Florian Eder
Avertissements : Barthassat (Compesières); Tombeur, Al Lagmich, Nobel, De Paula, Gauthier, Liegeois N., Innouch (Saint-Paul)

Expulsions: 69′ Gauthier; 84′ De Paula; 84′ Brunner R.; 91′ Kressibucher.

 

Photos: OneClick-Photo

Share.