Mazouzi débloque le derby

0

Après une première mi-temps pauvre en occasions, les rentrées perlysiennes ont fait la différence pour offrir ce derby genevois aux locaux.

Le match débute avec une certaine emprise sur la partie des locaux. Sans toutefois réussir à être dangereux, les hommes d’Hilty se rapprochent du but adverse et commencent à porter le danger dans le camp des visiteurs. Pizzinat, précieux en remise, est souvent disponible et permet à son équipe de jouer de plus en plus haut alors que Blanco abat un travail considérable au milieu de terrain.

Mais les locaux ne sont guère dangereux que sur quelques balles arrêtées comme à la 28e lorsque Girod voit sa tête frôler les montants de Panighetti.

Bernex, quant à lui, procède par contres et s’essaye à des frappes de loin (Gerzner et Rey) qui ne trouvent pas le cadre.

Finalement, la dernière action de la mi-temps sera à mettre à l’actif des locaux mais Pizzinat ne cadre pas sa reprise de la tête. Après une première mi-temps soporifique, il est temps pour les joueurs de boire le thé et les spectateurs de se réchauffer à la buvette.

Heureusement pour eux, la seconde période va démarrer sur un meilleur rythme. On retrouve la même configuration qu’en première partie de match avec des Perlysiens qui veulent aller ouvrir le score et des Bernésiens dangereux sur des frappes de loin à l’image de Dubosson, dont l’envoi ne trouve pas le cadre pour quelques centimètres.

Entre-temps, Mazouzi est rentré pour les locaux et cela va tout changer. A peine 10 minutes après son entrée en jeu l’ex-joueur de…  Bernex, notamment, reprend victorieusement un centre millimétré de Silva. Les Perlysiens, tant joueurs que supporters peuvent exulter.

  

Ce même Mazouzi, on va le retrouver une dizaine de minutes plus tard. L’attaquant perlysien passe toute la défense « jaune » en revue et offre un véritable caviar à Puigrenier, qui ne rate pas pareil aubaine au second poteau. 2 à 0 et deux buts des deux nouveaux entrés, coaching gagnant pour le duo Hilty-Nkidiaka.

  

Seule ombre au tableau, l’expulsion de Puigrenier qui a mal réagi après une charge appuyée de Borges sur Mazouzi. “Toni” Gomez nous explique : « Le joueur de Perly a insulté celui de Bernex, j’étais obligé de l’expulser ». Le banc de Perly demandait la même sanction pour le joueur bernésien qui les avait, selon leurs réclamations, également insultés.

En toute fin de match, Pizzinat aurait pu être récompensé de sa belle activité sur le front de l’attaque si sa « pichenette » avait trouvé le cadre des buts défendus par Panighetti. Perly l’emporte, somme toute, logiquement dans un derby qui lui tendait les bras au vu de son expérience et de la qualité de son banc. En effet, Mazouzi a fait basculer le match en faveur des siens. Bernex n’a pas démérité mais a manqué d’un certain tranchant offensif pour espérer repartir avec quelque chose de ce court déplacement.

Stéphane Hilty nous confiait : « Nous avons un gros contingent et souvent, comme aujourd’hui, les joueurs qui rentrent font la différence. Après le faux pas de la semaine dernière, il nous fallait renouer avec la victoire. C’est une bonne chose pour s’installer à une place confortable en milieu de classement ».

Manuel Navarro, quant à lui, avait quelques regrets : « Il y avait de la place pour passer. Mais Perly est une équipe expérimentée. Nous avons bien tenu, nous étions bien en place. Par la suite, nous n’avons pas réussi à revenir au score. Mon équipe est en formation et progresse mais il nous reste deux matches difficiles et après un nouveau championnat reprendra au printemps. Dommage que le championnat de 2e ligue inter ne commence pas 15 jours plus tard. En été la pause est très courte et ne permet pas de mettre des choses en place ».

 

FC PERLY-CERTOUX – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON  2-0 (0-0)
Stade municipal de Perly, 70 spectateurs

Arbitres : Gomez, Roder, Sbrissa

Buts : 65’ Mazouzi 1-0, 75’ Puigrenier 2-0

Perly : Volpilhac ; Szostakiewicz, Andrey, Girod ©, Zapico ; Silva (70’ Puigrenier), Blanco, Parra, Brunner (80’ Favre) ; Pizzinat, Iseli (55’ Mazouzi).
Entraîneurs : Stéphane Hilty et Yves Nkidiaka

Bernex : Panighetti ; Sallin, Borges, Hechiche © (75’ Diarrassouba), Penas ; Gerzner, Dubosson, Garcia, Mbama (80’ Buhler) ; Rey ; Cherif.
Entraîneur : Manuel Navarro

Avertissements : Garcia et Borges (Bernex)
Expulsion : Puigrenier (Perly)

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.