Innouch s’offre un triplé et fait le bonheur de Saint-Paul

0

Au terme d’un match plaisant, Saint-Paul a pris l’avantage sur la seconde équipe de Meyrin, notamment grâce à un Innouch en grande forme. Cette victoire leur permet d’atteindre la troisième place, tandis que les Meyrinois ne décollent pas du bas de classement.

C’est sous une pluie battante que débute la rencontre opposant Saint-Paul à Meyrin II. Ces deux équipes connaissent des destins variés cette saison. En effet, tandis que les protégés de Nobel-Eder réalisent un bon championnat, les Meyrinois, eux, ont plus de mal et stagnent dans le bas du classement. Une victoire ferait donc le plus grand bien au vainqueur de la Coupe genevoise 2010.

Du beau jeu malgré la pluie

L’entame de match est à mettre au crédit de Saint-Paul. Les « rouges » se créent, en effet, les premières occasions de la partie par l’intermédiaire de Gauthier. Faisant bien circuler le ballon et étant bien organisé, Saint-Paul domine. Les locaux ne sont toutefois pas à l’abri d’une mauvaise surprise, comme en témoigne la grosse occasion de Dylan Prezioso, tout proche d’ouvrir la marque pour Meyrin. Puis, un beau coup-franc de son frère Gianluca Prezioso vient un peu plus semer le doute dans l’esprit des Collongeois.

Le match est donc agréable à suivre, même si les deux équipes font part de quelques mauvaises relances défensives. Saint-Paul et Meyrin cherchent à produire du beau jeu et se créent tous deux des occasions. À ce jeu-là, les joueurs de la Californie vont se montrer plus efficaces et parviennent à prendre l’avantage grâce à Innouch, qui ne manque pas son face-à-face avec Zeneli. Le but de l’attaquant collongeois conclut ainsi une belle action construite par Cardoso et Hadj.

Les visiteurs ne se laissent pas abattre par la réussite d’Innouch. Juste avant la mi-temps, les hommes de Freitas reviennent au score par l’intermédiaire de Dylan Prezioso, auteur d’un très joli but, suite à un excellent travail individuel. Cette réalisation récompense les efforts de Meyrin, qui a tenu tête à Saint-Paul en cette fin de première mi-temps. La seconde période s’annonce donc des plus indécises.

Innouch réalise le triplé

En ce début de seconde mi-temps, Saint-Paul montre tout de suite de belles intentions et se crée deux occasions en l’espace d’une minute par Cardoso, puis Amassas. Meyrin, de son côté, semble moins à l’aise qu’en première période et doit faire face à une équipe bien disciplinée et organisée. Les joueurs du duo Nobel-Eder profitent ainsi du relâchement de leurs adversaires.

En se projetant vite vers l’avant, Saint-Paul arrive à inquiéter la défense meyrinoise. Ceci va se confirmer sur le second but des « rouges ». Bien lancé par Hadj, Innouch va au contact avec Zeneli et parvient à mettre le ballon au fond des filets. Cette action reflète également bien l’esprit des deux équipes pendant cette partie, c’est-à-dire de l’engagement tout en étant correct.

Suite à ce doublé d’Innouch, Saint-Paul continue sur sa lancée et inscrit rapidement un troisième but grâce à Cardoso. Ce dernier, se montrant très disponible et souvent impliqué dans les bons coups collongeois aujourd’hui, est ainsi récompensé pour ses efforts.

Menés au score, les visiteurs sont alors victimes de malchance puisque Baptiste doit sortir sur blessure. Etant donné que l’entraîneur Freitas a effectué tous ses changements, les Meyrinois sont contraints de finir la rencontre à dix. Quelques minutes après la sortie de Baptiste, la seconde équipe de Meyrin encaisse un nouveau but. En effet, Innouch trompe Zeneli grâce à une belle frappe des 30 mètres se logeant dans la lucarne. L’attaquant de Saint-Paul réalise ainsi un triplé et permet à son équipe d’envisager la fin de rencontre plus sereinement.

Réduits à dix et devancés de trois buts, les Meyrinois ne lâchent rien et inquiètent encore l’équipe de Nobel-Eder. Tombeur dévie d’abord un tir de Dylan Prezioso. Puis, le capitaine meyrinois Gianluca Prezioso réduit le score grâce à un coup franc très bien exécuté. Les « jaunes et noirs » créent une ultime frayeur à Saint-Paul, mais le coup-franc de Ntongo vient s’échouer sur la latte.

Saint-Paul empoche donc les trois points suite à un match de bonne qualité, ponctué de beaux buts, malgré le très mauvais temps. Meyrin paye ses erreurs défensives et perd trois points précieux.

Réactions des entraîneurs

À la fin de la rencontre, Henrique Freitas relevait le beau jeu de son équipe, mais aussi la mauvaise prestation de ses joueurs en défense : « Nous avons manqué d’envie, on n’est pas assez allé chercher la victoire. On joue bien au ballon, mais on ne défend pas assez ensemble. Aujourd’hui, je pense qu’il ne nous a pas manqué grand-chose. On a eu autant d’occasions que Saint-Paul, mais eux ont été plus réalistes. On a aussi manqué de chance avec la blessure d’un de nos joueurs à vingt minutes de la fin, mais je pense que c’est un match à oublier défensivement. »

De son côté, Florian Eder se montrait satisfait de la bonne prestation de son équipe : « Je suis content, nous avons réalisé un bon match. Je tiens à rendre hommage à nos adversaires. Ils ont réalisé une très bonne première mi-temps, mais ont un peu lâché en deuxième mi-temps. Je tiens aussi à féliciter le trio arbitral. Il a été très bon et a bien su gérer ce match. Quant à nous, on a su rester compact, on a pu développer notre jeu rapide vers l’avant et inscrire de beaux buts. Bref, je pense que c’est une victoire méritée. »

FC SAINT-PAUL – FC MEYRIN II  4-2 (1-1)
Stade de la Californie, environ 50 spectateurs

Arbitres : N. Martins, A. Gaddi et H. Martins

Buts : 28′ Innouch 1-0, 42′ D. Prezioso 1-1, 67′ Innouch 2-1, 73′ Cardoso 3-1, 85′ Innouch 4-1, 88′ G. Prezioso 4-2

Saint-Paul: Tombeur (C) ; Galle, Nobel, Amassas, Boudjema; Hadj (85′ De Paula), Gauthier, Liegeois, Da Silva (92′ Pagura) ; Innouch (80′ Gueraichi), Cardoso.
Entraîneurs: Marcel Nobel et Florian Eder

Meyrin II: Zeneli ; Henriques, Tolaj, Hanson, Ciardo (73′ Hervo) ; Misini, Sanou ; Benitez (57′ Ntongo), Peiyeiro (68’Baptiste), G. Prezioso (C) ; D. Prezioso.
Entraîneur: Henrique Freitas

 

Photos : Despondos Sporting Shoots

Share.