Veyrier se rassure avant la trêve

0

Après une série de contre-performances, les Veyrites finissent le premier tour sur une victoire rassurante 5-1 face à une équipe de Satigny une nouvelle fois très décevante.

Avant ce match décisif pour des ambitions futures, Veyrier et Satigny étaient quelque peu sceptiques : les Veyrites sont en haut du classement mais ont un bilan très maigre à domicile pour un prétendant à la montée : une défaite, trois nuls et une seule victoire à l’arrachée contre CS Italien II. Tandis que Satigny, qui avait des ambitions de jouer le haut de classement, n’arrive toujours pas à décoller dans ce championnat.

Mais dans un match à sens unique, les Veyrites se sont bel et bien rassurés face à des Satignotes qui flirtent toujours avec la barre de relégation. Les protégés de Daniel Villa pourront donc passer l’hiver au chaud, grâce à une victoire réconfortante 5-1 qui les situe à la troisième place du classement, tandis que l’équipe de Cédric Tallant achève ce premier tour à une inquiétante 9ème place, à seulement deux longueurs de la barre.

Trois assists en trente minutes pour Vay, ici face à Estupina

La patte de Vay
Cette victoire aisée a été facilitée par la patte gauche de la nouvelle recrue Arnaud Vay. En l’espace d’une demi-heure, le gaucher offre trois bijoux à ses coéquipiers pour porter le score à 3-0. D’abord, il botte un corner sur la tête de Briones qui se loge au fond des filets après avoir touché le poteau. Ensuite, après une belle combinaison avec Wacker, il sert parfaitement le capitaine Allegra au point de penalty qui ne manque pas son duel face à Eraso.


Le 2-0 inscrit par Allegra, félicité par ses coéquipiers

Et finalement, juste avant la pause, ce même Vay centre pour Spaggiari qui n’a plus qu’à pousser le ballon de la tête pour ce 3-0, score à la pause. Score qui aurait pu s’avérer plus lourd puisque Wacker et Briones ont touché du bois, et Spaggiari a raté l’inmanquable les buts vides.

Les coups de pied arrêtés veyrites

Les Veyrites, réduits à dix en début de seconde période après l’expulsion du défenseur Chavaz, n’ont jamais vraiment été inquiétés par une équipe de Satigny qui a beaucoup déçu dans son engagement. Depuis quelques semaines déjà, les coups de pied arrêtés bien frappés par les joueurs de Daniel Villa sont récompensés par des buts. Le match d’aujourd’hui n’a pas échappé à la coutume et, sur trois des cinq buts veyrites, un coup franc ou un corner en est à l’origine.

Les coups de pied arrêtés, l’arme veyrite

Le 4ème but veyrite provient également d’un coup franc latéral bien botté par Spaggiari et repris de la tête par Wacker hors de tout marquage. Le milieu de terrain (parfois défenseur) est le meilleur buteur de son équipe en inscrivant son 6ème but de la saison, une performance de choix pour un joueur à vocation défensive !

Une raclette qui s’est fait attendre

La seconde période se traduit principalement par un rythme moins soutenu de la part des locaux. Une réduction du score anecdotique de Duvoisin durant un “rush” visiteur de cinq minutes aura mis le doute dans le camp veyrite mais pas pour longtemps, puisque Barbey, d’un joli tir lointain, fait vite calmer les éventuels espoirs satignotes d’un retour au score en inscrivant le 5-1.

Puis, les protégés de Daniel Villa, en infériorité numérique, vont se contenter de défendre cette large avance de quatre buts sans prendre de risques. Les Satignotes, eux, n’auront pas pu inquiéter davantage les cages de Kohler. Mis à part quelques tentatives du remuant Taddeo à gauche, la source de danger des visiteurs est demeurée une inconnue.

La raclette offerte par le comité du Veyrier Sports pour boucler ce premier tour s’est fait attendre pendant de longues minutes durant lesquelles les deux équipes n’attendaient qu’une chose : la fin du match. Mais chose promise, chose due : le match a bel et bien pris fin et laissé place à une conviviale raclette (servie, entre autres, par le président Zanicoli) qui s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur avec, en prime, trois points en poche pour les Veyrites !

Le capitaine “noir et vert” Gaëtan Allegra, buteur cet après-midi, analysait à merveille la rencontre : « On a enfin vu le vrai visage du Veyrier Sports…. sur 90 minutes ! Une défense solide et une belle animation offensive. Malgré un terrain médiocre, on a posé le ballon au sol en construisant depuis l’arrière. C’est une victoire importante pour pouvoir toujours espérer quelque chose au second tour après nos derniers matchs où nous avons bêtement perdu des points ».

 

 

FC VEYRIER SPORTS – FC SATIGNY 5-1 (3-0)
Stade de Veyrier-Village, environ 100 spectateurs

Arbitre : M. Spohr

Buts : 12’ Briones 1-0, 36’ Allegra 2-0, 42’ Spaggiari 3-0, 47’ Wacker 4-0, 63’ Duvoisin 4-1, 66’ Barbey 5-1

Veyrier (4-3-3) : Kohler – Chatelain, Chavaz, Schmid, Vaucher (77′ Pereira) – Wacker, Huguenin, Allegra © – Briones (56′ Barbey), Spaggiari, Vay (60′ Dutoit).
Entraîneur : Daniel Villa

Satigny (4-4-2) : Eraso © – Pedrosa, Moreira, Villaschi, Dell’Aquila (60′ Antonaci) – Borges, Estupina (74′ Martin), Gendre, Taddeo – Baeza (46′ Hayoz), Duvoisin.
Entraîneurs: Cédric Tallant et Eric Drecourt

Avertissements : Gendre (Satigny) et Chavaz (Veyrier)
Expulsion : 54’ Chavaz (Veyrier, deuxième avertissement)

 

Photos : Despondos Sporting Shoots

 

Share.