Lourde défaite pour Choulex

0

En faisant la différence au début de chaque mi-temps, Racing obtient une victoire précieuse contre Choulex. L’équipe de Brea, trop timide offensivement, n’a pas réussi à inquiéter son adversaire du jour.

La rencontre de ce dimanche opposant Choulex et Racing s’annonçait indécise, les deux équipes se tenant en un point au classement. Disposant d’une avance minime sur les reléguables, chaque formation espérait prendre un peu d’air grâce ce match.
Choulex surpris dès les premières minutes
Il ne fallait pas être en retard ce matin au Stade municipal de Choulex ! En effet, dès la 2ème minute, les joueurs de Mario Chedly obtiennent un coup-franc à l’entrée de la surface de réparation. Le capitaine du Racing, Matri, se charge de le tirer et parvient à ouvrir le score, bien que le gardien choulésien ait touché le ballon. La partie commence donc mal pour Choulex !

Pereira (Choulex) au duel avec Matri (Racing)

Profitant de la vivacité de ses joueurs, Racing met en difficulté la défense adverse, comme sur ce but de Kasmi annulé pour hors-jeu. Une fois encore, les joueurs choulésiens ont été pris de vitesse par le numéro 9 de Racing et par Pappalardo.
Bien qu’ils mènent au score, les joueurs de Racing ne relâchent pas leurs efforts et continuent d’effectuer un pressing haut sur le terrain. Leurs efforts ne sont pas vains, puisque Pappalardo double la mise grâce à un exploit individuel. Parti du milieu de terrain, l’ancien espoir servettien élimine tous ses adversaires grâce à sa vitesse et ne manque pas de lucidité au moment de battre Lopez. On joue depuis seulement dix minutes et Racing mène déjà deux à zéro.

Pappalardo, auteur du deuxième but, à la lutte avec Menetrey et Jimenez

Choulex réussit néanmoins à sortir la tête de l’eau, grâce à son attaquant Pereira. Celui-ci inquiète par deux fois Percin, d’abord d’un tir ras-terre, puis d’une belle frappe du gauche détournée par un défenseur de justesse. La réussite n’est décidément pas du côté des Choulésiens sur ces deux grosses occasions. Malgré une fin de première mi-temps équilibrée, les protégés de Brea n’arrivent toutefois pas à réduire le score.
Racing assomme les Choulésiens
Les visiteurs commencent cette deuxième période comme la première, c’est-à-dire en marquant un but rapidement. A la 53e minute, Selmani dévie de peu un coup-franc de Pappalardo et permet à son équipe de prendre un avantage confortable. L’espoir des Choulésiens est miné par cette réussite et on doute qu’ils puissent revenir au score au vu de leur performance offensive de la première période. Malgré l’entrée d’Akar, l’attaque choulésienne manque effectivement de poids pendant ce match.

Rodriguez et ses coéquipiers n’ont rien pu faire face à Racing

Cette deuxième mi-temps est relativement terne. Les « bleus et blancs » continuent de mettre de l’engagement dans leur jeu, mais ils trouvent moins facilement Kasmi qu’en première période et peinent donc à se créer des occasions. De son côté, Choulex essaye tant bien que mal de revenir au score, mais aucun des joueurs n’arrive à inquiéter Percin.

Ce dimanche n’est donc pas le jour des Choulésiens. Ceci se confirme dans les arrêts de jeu. En effet, suite à une « boulette » du gardien Lopez, Kasmi peut inscrire une quatrième réussite pour son équipe. Privée de leur meilleur buteur Chedly, l’équipe de Frontenex a quand même su être efficace lors de cette partie et empoche les trois points.

Kasmi et Selmani, buteurs du Racing

Réactions des entraîneurs

José Brea ne cachait pas sa déception à la fin du match : « Aujourd’hui, on a été inexistant offensivement et trop gentil défensivement. On a peut-être eu plus le ballon que Racing, mais quand on l’avait, on ne savait pas quoi en faire. C’est dommage car on prend ce but rapidement et après tout devient plus difficile. »
De son côté, Mario Chedly était fier de sa jeune équipe : «  C’est une victoire méritée. Je pense qu’on a été supérieur offensivement à Choulex aujourd’hui. Mes joueurs ont fait preuve d’efficacité, même si on aurait pu tuer le match en première mi-temps. Nous comptons de jeunes joueurs, nés en 1994 et 1993 notamment, qui ont beaucoup appris lors du premier tour. Aujourd’hui, j’estime que leur apprentissage est terminé et qu’on est sur la bonne voie. J’espère donc qu’on va pouvoir aligner deux-trois victoires prochainement ».
FC CHOULEX – RACING CLUB   0-4 (0-2)
Stade municipal de Choulex
Arbitres : Messieurs Rodrigues, Arifi, Vukojevic
Buts : 2e Matri 0-1 ; 11e Pappalardo 0-2 ; 53e Selmani 0-3 ; 91e Kasmi 0-4
Choulex: Lopez – Le Sosse (72′ Jimenez), Menetrey, Varela, Albanese – Rodrigues (C), Kimboco, Bloch – Dorbor, Pereira (72′ Paturaux), Zendaoui (36′ Akar).
Entraîneur : José Brea
Racing Club : Percin – Suissi, Souto (68′ Ahmed), Matri (C), Fouda – Mermoud (70′ Cherkaoui), Pappalardo, Sarrasin, Rodriguez (80′ Pittet), Selmani – Kasmi
Entraîneur : Mario Chedly

Avertissements : Menetrey (Choulex) ; Mermoud, Rodriguez, Kasmi (Racing)

Photos : Despondos Sporting Shoots

Share.