3ème ligue, groupe 2 : 15ème journée

0

Grâce à sa victoire lors du match au sommet, Veyrier se rapproche de Kosova. En bas de tableau, Sporting semble condamné tandis que Satigny et Laconnex font la bonne opération du jour.

3e ligue – Groupe 2
1. FC Kosova 15 11 3 1 46  : 17 36
2. FC Veyrier Sports 15 10 4 1 46  : 14 34
3. FC Lancy-Sports II 15 9 2 4 37  : 25 29
4. US Meinier 15 8 4 3 36  : 29 28
5. FC Grand-Saconnex 15 7 4 4 42  : 29 25
6. FC Perly-Certoux II 15 7 1 7 26  : 29 22
7. CS Italien II 15 6 3 6 30  : 26 21
8. FC Champel 15 6 1 8 26  : 32 19
9. FC Etoile-Laconnex 15 5 1 9 14  : 37 16
10. FC Satigny 15 4 2 9 24  : 37 14
11. Athlétique-Régina FC 15 2 3 10 23  : 43 9
12. Sporting Futebol Clube 15 1 0 14 12  : 44 3

 

CS Italien II  –  FC Perly-Certoux II   5 – 1
Buts
: Coco 1-0, Coco 2-0, Coco 3-0, Puoppolo 4-0, Gnoni 5-0, Silva 5-1

Le score en faveur du CS Italien peut paraître large mais l’équipe locale a véritablement fait la différence en un petit quart d’heure. Alors que le score est encore de 0-0 à la demi-heure, les protégés de Gianni Del Monte vont inscrire 4 buts avant la pause aux Perlysiens. Des réussites signées Coco pour un hat-trick et Puoppolo. Le cinquième but inscrit en tout début de seconde période par Gnoni scellera définitivement les espoirs de retour pour Perly. Une victoire qui satisfait le mentor des “azzuri”, Del Monte: “Match quasiment à sens unique avec très peu d’interventions faites par notre gardien. Depuis le début du 2ème tour, je me vois dans l’obligation d’effectuer chaque week-end un changement de 5 à 6 joueurs dans le onze de départ et indépendemment de ça l’équipe répond présente. Je tiens donc à les féliciter tous et les invite à continuer de la sorte.”

Son de cloche différent du côté d’Eugenio Rendeiro : “Il faudra une meilleure concentration et plus d’envie si on a pas envie de finir en roue libre, alors j’attends plus de ce groupe qui a du potentiel mais à qui, il manque de l’envie et de la rigueur. J’aimerais que mes joueurs se remettent en question chacun pour soi avant de critiquer le copain, si on a envie de grandir et de faire quelque chose de bien.”

FC Etoile-Laconnex   –  FC Lancy-Sports II   1 – 0
But : Deberti

A l’image de sa première équipe, Lancy II marque le pas en ce début de second tour en concédant sa deuxième défaite (la première était, il est vrai, un forfait face à Meinier). Opposé à un Laconnex jamais facile à manier, les pensionnaires de Florimont se sont heurtés à un Rausis inspiré et n’ont rien pu faire face à la tenacité de leurs adversaires.

Laconnex, justement, va obtenir une victoire importante dans la lutte pour le maintien. Après avoir subi la loi de leurs trois premiers adversaires, les hommes de Pascal Cacciapaglia ont su tenir et attendre leur heure. La réussite des locaux est venue des pieds de Deberti à vingt minutes du terme.

US Meinier  –  FC Champel   3 – 3
Buts : Sala 0-1, Allstadt 1-1, Udry 2-1, Sala 2-2, Kassongo 3-2, Sala 3-3

Partie animée dimanche après-midi au Centre sportif de Rouelbeau entre Meinier et Champel. Un match à rebondissements où aucune équipe n’a su s’imposer et où les regrets sont légion. Du côté de Meinier, on pensait avoir fait le plus dur, tout d’abord en égalisant juste avant la mi-temps par Allstadt à la suite d’une monumentale erreur de Da Costa, puis en prenant l’avantage par Kassongo juste après le retour des vesitaires. Que dire alors, lorsque Udry redonnait l’avantage à son équipe (3-2) à quelques minutes du terme. Franco Ricci le résume parfaitement: “Là on se dit qu’on a fait le plus dur et que c’est bon, mais j’ai oublié qu’en face, ils possédaient un poison nommé Sala.”

Ivan Sala justement, un joueur connu dans le football genevois pour avoir pas mal bourlingué (Grand-Lancy, Champel, Veyrier, CS Italien, Geneva,…) et reconnu pour son talent. Ce joueur, malheureusement inconstant, sait parfois faire basculer des matches à lui tout seul. L’exemple est criant cet après-midi puisqu’il a tout simplement marqué les trois buts de son équipe. Il offre donc un point aux Champelois à cinq minutes du terme grâce à son fameux pied gauche. Un match nul important au niveau comptable pour les hommes de Pascal Pêcheur alors que les locaux ne profitent pas de la victoire de Veyrier sur le leader pour recoller aux équipes de tête.

FC Kosova  –  FC Veyrier Sports   0 – 1
Voir article Proxifoot

FC Satigny   –  Sporting Futebol Clube    2 – 0
Buts : Murith, Aquillon

Dans ce match de bas de tableau, il s’agissait presque de la dernière chance pour les protégés d’Ahmed Maimouni, qui n’aura pour le moment pas réussi à redresser la dégringolade du Sporting. Opposés à un FC Satigny qui avait montré de bonnes choses la semaine passée, les Lusitaniens n’ont pas démarré la rencontre de la meilleure des manières. En encaissant un but après moins de dix minutes par l’intermédiaire de Murith à la suite d’un très bon travail préparatoire de Falvo, ils se sont considérablement compliqués la tâche.

Le peu d’espoir qui leur restait va être définitivement anéanti par le capitaine Cyril Aquillon, bien servi par Murith, qui crucifie le portier des visiteurs à 5 minutes de la pause. La seconde période verra Satigny tenter d’aggraver la marque alors que Sporting s’essaie en contre malheureusement pour eux sans succès. Une victoire ô combien importante pour les hommes de Tallant qui, pour la première fois de la saison, vont pouvoir respirer un peu.

Du côté de Sporting, les carottes sembles quasiment cuites: l’équipe a tout perdu en 2011 et n’a pas encore marqué le moindre but. Pour couronner le tout, l’équipe n’a pas encore affronté les grosses cylindrées du groupe telles que Kosova, Veyrier et Lancy II…

FC Grand-Saconnex   –  Athlétique-Régina FC    4 – 3
Buts : Mbia (P), Afran, Alonso, Ayete pour Grand-Saconnex

Tout démarre pour le mieux pour les locaux dans cette rencontre avec l’ouverture du score du vétéran Mbia qui conclut un penalty obtenu par Ayete. Après l’égalisation de Régina aux alentours du quart d’heure, les protégés d’Olivier Marrone vont reprendre l’avantage par Afran de la tête. Les deux derniers buts des locaux seront inscrits par Ayete et Alonso d’une superbe frappe des 20mètres.

A noter que l’après-midi était quelque peu spécial du côté du Stade du Blanché avec l’arrivée d’un hélicoptère à la suite d’un malaise d’un spectateur et enfin de l’ambulance pour la fracture de la jambe du Saconnésien Nazar Bouana. Une victoire qui satisfait Olivier Marrone: “Je suis content que mon équipe ait joué au ballon et développé plus de jeu que d’habitude, c’était notre but aujourd’hui. J’envoie tous mes voeux de bon rétablissement à Nazar pour sa jambe cassée.”

 

Share.