UGS et Carouge se quittent bons amis

0

La troupe de Frontenex égalise en fin de rencontre et ralentit le dauphin du championnat dans la course aux finales.

Jour de fête au sympathique stade de Frontenex où tout le mouvement junior violet ainsi que leurs parents étaient invités à suivre ce derby genevois. Match très plaisant entre deux équipes joueuses avec de nombreuses possibilités devant le but. Poussés par leurs jeunes supporters, les locaux profitent du manque d’efficacité des Stelliens pour finalement partager les points.

Jeu au sol

L’entame de match est à l’avantage des joueurs de Thierry Cotting. Ces derniers proposent une conservation du ballon intéressante avec une bonne maîtrise technique et un jeu porté vers l’offensive. Manzolillo est le premier à se montrer dangereux, suite à un centre d’Araujo, il tente une volée, mais sans succès (10’).

Ce sont au contraire les “Violet” qui vont ouvrir le score, Verneuil profitant d’un bon service de Blanco pour donner l’avantage à ses couleurs (22’).

Le capitaine ugéiste Gormond poursuivi par Gomez

Concrétisation stélienne

Conscients de leurs qualités, les visiteurs ne paniquent pas et continuent de jouer au ballon, ils peinent cependant à se rapprocher de la cage du portier Van der Laan, mais vont finalement égaliser par leur buteur Hyseni, juste avant la pause (40’).

Hyseni, le numéro 9 carougeois, tombe devant Gormond

Dès le retour des vestiaires, Etoile-Carouge se rue à l’assaut des buts “violets” et c’est Linares qui va profiter des largesses défensives locales pour transpercer l’axe Verneuil–Da Silva et battre Van der Laan de fort belle manière (50’). Certes, l’action individuelle est de toute beauté, mais que dire de la passivité du milieu de terrain et de la défense ugéiste ? Un manquement qui se paie cash à ce niveau là.

Repositionnement tactique

La sortie de Formenti et l’entrée d’Eyer permettent au capitaine Gormond de descendre d’un cran. La troupe du duo Tschiember-Joye peine en effet à remonter le ballon de manière fluide. Les rampes de lancement (Ameti-Kuzmanovic) ne réussissent guère à trouver des liens dans le jeu et par conséquent servir leurs attaquants dans de bonnes conditions. L’expérience et la qualité de passes du capitaine du jour, en l’absence de Simo, vont amener d’avantage de qualité et de précision dans les remontées de balles locales.

Le latéral carougeois Pedretti défend devant Ameti

Occasions manquées

Les Carougeois se procurent plusieurs occasions de but, mais le manque d’efficacité dans le dernier geste empêche les Stelliens de prendre le large. Tant Khir (72’) que Hyseni (80’) ne trompent la vigilance de l’excellent Van der Laan.  Et c’est au contraire le jeune Ellegaard qui va égaliser pour les locaux d’une magnifique frappe enroulée dans la lucarne de Roth (82’).

Les protégés de Cotting pourront regretter de ne pas avoir concrétisé leurs occasions franches, mais peuvent être satisfaits de leur performance du jour. Ils ont démontré de très belles choses dans le jeu, de quoi être optimiste  pour la suite du championnat et les finales de promotion qui leur tendent les bras.

Koum (UGS) à la lutte avec 3 adversaires

UGS, lui, a souffert dans le jeu, mais a montré de véritables valeurs mentales, qui lui ont permis de revenir dans le match et de se procurer un point. Nul doute que la troupe de Frontenex mérite son maintien dans cette catégorie de jeu et détient le mérite d’aligner des juniors du club, à l’image de Milosevic, né en 1995, et auteur de 10 minutes prometteuses.

 

FC UGS – ÉTOILE-CAROUGE FC  2-2 (1-1)
Stade de Frontenex, environ 400 spectateurs

Buts : 22’ Verneuil 1-0, 40’ Hyseni 1-1, 50’ Linares 1-2, 82’ Ellegaard 2-2

UGS : Van der Laan – Blanco, Da Silva, Verneuil, Cereda (80’Milosevic) – Mocanu, Ameti, Kuzmanovic (68’ Ellegaard), Formenti (56’ Eyer) – Gormond ©, Koum.
Entraîneurs: Philippe Tschiember et David Joye

Carouge : Roth – Pauchard, Barroso © (63’ Mieville), Gomez, Pedretti (72’ Khir) – Fernandez, Garcia, Araujo, Manzolillo – Hyseni, Linares (59’ Pacarizi).
Entraîneur: Thierry Cotting

 

Photos: Shooting Foot

 

Share.