Veyrier au métier

0

Veyrier continue sa marche en avant en obtenant une 8ème victoire en autant de matchs lors de ce second tour.

Le FC Champel, qui s’est mathématiquement assuré le maintien la semaine dernière et qui reste sur 5 matches sans défaite, se déplace au stade de Veyrier-Village avec la ferme intention de jouer son rôle de trouble-fête dans la course à la promotion. De leur côté, les joueurs de Daniel Villa abordent ce match avec le souhait de garder leur « petit » point d’avance sur leur dauphin, le FC Kosova.

La patte gauche de Vaucher libère les Veyrites

Comme d’accoutumée, quand les « vert et noir » jouent à domicile, ils se placent très haut sur le terrain, empêchant les visiteurs de poser leur jeu. Ce bon pressing des Veyrites se concrétise dès la 7ème minute. Sur un coup franc excentré sur la droite, le gaucher Vaucher trouve la tête de Schmid qui effleure le ballon et trompe le portier Dousse. Départ parfait pour les hôtes.

Le coup franc de Vaucher, légèrement dévié par Schmid, fait mouche

Les joueurs du Bout-du-monde sont pris à froid et peinent à trouver leur jeu. En ce début de match, les joueurs de Pascal Pêcheur ne se trouvent que rarement dans les pieds et se montrent dangereux que sur de longs ballons sur Mégevand, beaucoup trop esseulé en pointe.  Les locaux continuent à jouer très haut et à écarter sur les ailes. Les vifs ailiers Spaggiari et Abeyi posent d’énormes problèmes à la défense champeloise. Heureusement pour les « rouge », le portier Dousse, pourtant un peu fébrile en début de match, repousse l’échéance en effectuant deux superbes parades sur une frappe de Spaggiari et une tête de Briones.

A la 30ème minute, le jeune gardien doit malheureusement à nouveau capituler. Un superbe décalage de Briones pour Spaggiari, permet à l’ailier droit d’ajuster un centre parfait qui trouve Pereira seul aux 5 mètres. L’attaquant en forme du côté veyrite ne rate pas l’aubaine et offre deux longueurs d’avance à son équipe.

Le remuant Spaggiari se débarrasse du latéral Collavet

Champel est aux abois et se voit une nouvelle fois puni 7 minutes plus tard par la copie conforme du premier but. Vaucher frappe à nouveau un coup franc excentré qui cette fois-ci trouve directement le petit filet au deuxième poteau.

3 à 0 après moins de 40 minutes de jeu, la troupe du capitaine Golay espère ne pas revivre le match aller (défaite 6 à 1) surtout que le score aurait pu être plus sévère si Dousse n’avait pas été sauvé deux fois par ses montants sur des tentatives de Vaucher (coup franc) et Pereira (face-à-face).

  
 Un coup franc de Vaucher amène le 3ème but, une copie conforme du premier

Schmid redonne espoir aux visiteurs

Alors que l’on s’approche du terme de la première période, une action à la base anodine, permet à Champel de revenir au score. L’ancien Veyrite Sala déborde sur « son » côté gauche et centre au point de penalty où ne se trouvent que des défenseurs adverses… Schmid, souhaitant dégager son camp, catapulte d’un coup tête (bien plus franc que sur son goal) dans les filets de son portier Kohler.  Les visiteurs rentrent donc aux vestiaires avec deux buts de retard mais avec l’envie de montrer un peu plus de jeu que lors de la première période.

Veyrier maîtrise les débats

En ce début de deuxième mi-temps, l’équipe champeloise, formée de quelques anciens joueurs « vert et noir », a à cœur de relever la tête. Les pensionnaires du Bout-du-Monde sont plus agressifs et gagnent enfin leurs duels au milieu de terrain. Ils se montrent plus conquérants et posent des problèmes d’organisation aux joueurs de Daniel Villa.

La première occasion de cette seconde période est à mettre à l’actif de l’ailier des visiteurs Sala. Son magnifique coup franc est repoussé magistralement par le gardien Kohler. Sa parade, ajoutée à une seconde sur un coup de tête de Pombas, s’avère importante car elle laisse les Champelois à deux buts et évite ainsi à son équipe de vivre une fin de match difficile.

En effet, malgré le regain de forme des visiteurs, les Veyrites démontrent alors qu’ils ne sont pas premiers au classement pour rien. L’expérience engrangée lors de leurs saisons passées en 2ème ligue permet aux joueurs du pied du Salève de maîtriser leur adversaire et de se diriger vers une 9ème victoire consécutive en championnat. Victoire qui aurait pu s’avérer plus lourde, les attaquants veyrites ayant touché du bois pas moins de 5 (!) fois dimanche après-midi.

Vaucher touche les montants du portier Dousse

Encore trois victoires et les « vert et noir » seront assurés de retrouver une place dans la plus haute catégorie genevoise mais pour cela il faudra aller chercher 3 points dès le week-end prochain à Meinier. Un duel de haut de classement qui s’annonce déjà chaud. Quant à Champel, ils peuvent toujours espérer une place dans les 4 premiers et surtout, jouer un rôle prépondérant dans la course au titre en affrontant le FC Kosova lors de l’avant-dernière journée.

 

FC VEYRIER SPORTS – FC CHAMPEL  3-1 (3-1)
Stade de Veyrier-Village, environ 120 spectateurs

Arbitre : Christian Skopinski

Buts : 7′ Schmid 1-0, 30′ Pereira 2-0, 37′ Vaucher 3-0, 44′ Schmid (CSC) 3-1

Veyrier (4-3-3) : Kohler – Chatelain, Fracheboud, Schmid (55′ Vay), Vaucher – Briones, Huguenin, Allegra © – Spaggiari, Pereira (65′ Barbey), Abeyi (87′ Baudin).
Entraîneur: Daniel Villa

Champel (4-3-3) : Dousse – De Sousa (55′ Jodar), Deguise, Golay ©, Collavet – Da Costa, Caamano, De Boccard (70′ Pombas) – Roche (65′ Pardo), Mégevand, Sala.
Entraîneur: Pascal Pêcheur

Avertissements : Caamano et Deguise (Champel)

 

Photos: Shooting Foot

 

Share.