C’est fait, Carouge monte en Challenge League !

0

Après 7 ans d’infructueuses finales, Carouge vainc le signe indien et obtient une promotion méritée. Les photos du match de Baden ainsi que l’interview du président Pierre-Alain Brodard.

 Ouf ! Enfin doivent se dire les membres et supporters d’Etoile Carouge. A Baden, les Genevois ont tenu face aux assauts répétés d’un adversaire dos au mur. Mais rien n’y a fait pour les coéquipiers du tombeur de Meyrin, Kovacevic. La formation stellienne a plié mais n’a pas rompu.
La fête fut belle du côté de la Fontenette, sous les coups des 1 heure du matin, les joueurs arrivaient dans leur enceinte, attendus par leurs jeunes et moins jeunes supporters.
Si tout le monde savourait pleinement cette victoire, il y a un homme, qui l’apprécie encore plus particulièrement. Rencontre avec le Président d’Etoile Carouge, Pierre-Alain Brodard:
Pierre-Alain Brodard, après 7 ans de finales aux cruels destins, Carouge obtient enfin sa promotion. Quel est votre sentiment aujourd’hui ?
Après 7 ans de présidence, mon sentiment est celui d’un Président comblé, car malgré les échecs, nous nous sommes toujours relevés et avons, à chaque fois, fait en sorte qu’Etoile Carouge joue les premiers rôles. Cela démontre notre force mentale, surtout à l’interne, on ne s’est jamais désuni ! J’ai un comité de qualité, des gens biens et responsables. De plus, si nous nous sommes relevés à chaque fois, c’est aussi grâce aux fidèles partenaires, qui ne nous ont jamais fait le reproche de ne pas y arriver. Ils ont toujours été à nos côtés pour nous soutenir comme il se doit, notamment les autorités communales de la Ville de Carouge.
Qu’est-ce qui a fait la différence cette saison pour passer du bon côté de la barrière ?
Difficile à dire avec précision, c’est un ensemble de petites choses et certainement l’expérience des sept finales ratées. A chaque échec, nous nous sommes remis en question et cette saison, comme je l’ai toujours dit, nous avions un groupe plus expérimenté. A cela, il faut ajouter la compétence des personnes en place et un peu de réussite, celle qui nous a souvent fait défaut par le passé…
Avec la création de la 1ère ligue promotion pour la saison 2012-2013, cette promotion est une véritable aubaine (En cas de relégation la saison prochaine, Carouge tomberait alors en 1ère ligue promotion) ?
Pour moi, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise saison pour monter. Il faut prendre quand ça vient ! Maintenant, il est vrai que notre objectif avoué, lorsque nous avons évoqué cette 1ère Ligue Promotion, était d’en faire partie… quand ? On verra ! Toutefois, on ne se laissera pas reléguer d’avance, sachant que la saison 2012-2013 on devrait faire partie de cette nouvelle ligue. Nous sommes des compétiteurs et notre objectif, même s’il peut paraître prétentieux, sera de se maintenir en Challenge League !
Souhaitez-vous dédicacer cette promotion à quelqu’un en particulier ?
Il y a beaucoup de personnes à qui je pense dans ces moments aussi riches en émotion. Les premières pensées vont aux membres de ma famille et aux amis, ceux qui t’ont toujours soutenus dans les mauvais moments. Comme ce sont des proches, tu peux leur dire, en ce moment, tout le bien que tu penses d’eux. Par contre, il y a ceux qui ne sont plus là, ceux qui aimaient Etoile Carouge… Je pense notamment à mon père, c’est lui qui m’a transmis la passion pour le foot et pour ce club et surtout cette force de ne jamais lâcher ! J’ai aussi une pensée pour Térèse Leone (notre secrétaire) qui nous a quittée bien trop tôt, il y a un peu plus d’une année, et je sais que pendant ces finales, elle était bien présente…
Comment va se préparer la saison prochaine, notamment en termes d’effectifs, de staff, etc.. ?
Après ces beaux moments de joie, il faut faire place à la réflexion et au travail. Thierry Cotting est bien évidemment reconduit dans sa fonction. Notre tâche est dans un premier temps de faire l’état des lieux, afin de savoir sur quels joueurs du contingent nous allons pouvoir compter. Ensuite, il faudra compléter de manière réfléchie, ceci en fonction de nos moyens, qui ne seront guère supérieurs à ceux de la 1ère Ligue ! C’est pourquoi, nous comptons beaucoup sur notre partenariat avec le Servette FC, nos deux clubs viennent de vivre la promotion, si l’on ajoute la 1ère place des M21 du Team Genève Servette Carouge en 2ème ligue inter, le football genevois est en phase ascendante. Dès lors, il y a des joueurs de la région qui pourront s’exprimer en Super League et en Challenge League, à nous de leur donner l’opportunité de saisir cette chance.
Enfin, j’aurais encore un petit mot à l’égard du FC Meyrin, qui a fait un championnat remarquable et qui comme nous en 2003/04, 2006/07 et 2008/09 termine premier et échoue en finales… C’est terriblement frustrant pour eux (on en sait quelque chose…) de s’être vu boutés de la course à la promotion, alors qu’ils avaient le format pour y arriver. Je leur dis bravo pour cette belle saison et qu’ils ne se découragent pas… Meyrin a démontré comme Servette et comme nous que le football genevois se porte bien !

 

Photos: Marcel Manhart & OneClick-Photo

 

Share.