Perly II en patron

0

Les protégés d’Eugenio Rendeiro profitent des errements défensifs d’UGS II et remportent une victoire méritée.

Sous un soleil radieux et sur une pelouse magnifique, les acteurs de cette partie nous ont proposé un match plaisant, avec de nombreuses occasions de part et d’autre et un état d’esprit général excellent, basé sur la recherche du jeu et la circulation du ballon.

Perly prend l’avantage

Suite à une tentative pour chaque équipe, avortée sur les montants respectifs, le véloce ailier Silva va donner l’avantage à son équipe d’un tir dévié qui trompe Albuquerque (12’).


Le portier local Albuquerque, battu 3 fois dimanche matin

On assiste à un match ouvert où la grandeur du terrain fait souffrir les défenses et donne de nombreux espaces en phase offensive, notamment dans la profondeur, que les joueurs n’exploitent pas forcément à bon escient. Cela donne quand même du spectacle et de nombreuses situations, souvent gâchées de part et d’autre.

UGS endormi

Forte de leur succès la semaine dernière sur Choulex (5-2), la troupe du duo Baumann-Margairaz peine cette fois-ci à déstabiliser l’arrière-garde perlysienne et semble montrer quelques signes de nervosité.


Cerimi, milieu de terrain ugéiste

Les apports de la 1ère équipe n’ont pas le rendement espéré, mais c’est bel et bien l’ensemble de l’équipe qui n’arrive pas à poser le ballon au sol, à utiliser la largeur du terrain et d’amener de bons ballons dans les pieds de l’attaquant Fertikh, dans le but de trouver des décalages et créer du danger devant la cage gardée par Lobognon.

Perly asseoit sa supériorité

C’est sur un coup franc indirect que les visiteurs vont doubler la mise, De Mestral profitant d’une offrande de Rodrigues (35’).

Très solidaires dans les efforts défensifs, adroits en possession, notamment à la sortie de zones dangereuses, les Perlysiens gèrent leur avance et ne sont pas mis en difficulté dans le jeu. Ils vont même accroître leur domination sur pénalty, par l’intermédiaire du seul apport de la 1ère équipe, l’attaquant Diogo Rodrigues (62’).


Diogo Rodrigues, spécialiste du coup de pied arrêté

Malgré une réduction du score locale par Aranda, Perly ne recule pas et tient sa première victoire de la saison. Bien qu’ayant subi quelques assauts relativement bien maîtrisés, les protégés de Rendeiro ont effectué un bon match et ont exploité au mieux les espaces offerts par la défense locale.

Du côté d’UGS, les choix sportifs et tactiques opérés tôt dans le match n’ont que peu changé le rendement de l’équipe, au grand désarroi de l’entraîneur Baumann, toujours en train de motiver ses troupes et de tenter de tirer le maximum de ses hommes.

Cela n’aura pas suffi et c’est Perly qui dépasse son adversaire du jour au classement. Le championnat est encore long et à la vue du potentiel des deux équipes, il est fort probable de les retrouver au premier plan.

 

FC UGS II – FC PERLY CERTOUX II  1-3 (0-2)
Stade de Frontenex (terrain A), environ 30 spectateurs

Arbitre : M. Mautone Luca

Buts : 12’ Silva 0-1, 35’ De Mestral 0-2, 62’ Diogo Rodrigues (P) 0-3, 71’ Aranda 1-3

UGS II (4-2-3-1) : Albuquerque – Luisoni, Goxhi (59’ Boix), Croce, Dos Santos – Cerimi, Rovira – Perreira (35’ Errasti), Herman, Rashani (45’ Aranda) – Fertikh.
Entraîneurs : Julien Baumann et Fabien Margairaz

Perly II (4-4-2) : Lobognon – Mendes, Bédat (73’ Rendeiro), De Mestral, Dello Buono – Batista, Abel, Silva, Tavares (57’ Rodrigues) – Diogo Rodrigues – Rodriguez (65’ Porchat).
Entraîneur : Eugenio Rendeiro

 

Photos : IV Sport (archives)

Share.