Un penalty offre la victoire à Choulex

0

Les locaux remportent un second succès d’affilée alors que les hommes de Petulla piétinent.

Début de match équilibré avec deux équipes très présentes dans les duels et qui tentent de mettre en place leur jeu collectif. Le rythme imprégné à la partie est démonstratif des ambitions des deux équipes et l’on voit déjà quelques excursions dans le camp adverse, sans pour autant entrevoir du danger.

Les locaux profitent du très bon jeu au pied de leur gardien Basile pour prendre place dans le camp adverse et ainsi tenter de porter l’estocade. Les milieux de terrain jouent haut et récupèrent beaucoup de ballons dans la moitié de terrain adverse, mais les protégés de Brea manquent de précision dans le dernier geste.

Les visiteurs, eux, tentent d’élaborer un jeu au sol, mais le bon travail de filtrage et de récupération du milieu de terrain choulésien les gêne considérablement. Ils se montrent cependant dangereux à chaque fois qu’ils trouvent Aguilar dans les trente derniers mètres.

Double occasion

La ténacité de l’attaquant Fernandes va lui permettre de se procurer deux énormes occasions coup sur coup (37’ et 38’), mais le numéro 16 choulésien ne trouve pas le cadre.

Son enchaînement sur la première occasion est juste, mais sa frappe pied gauche passe au dessus des buts de Petulla.


Fernandes, tout proche de l’ouverture du score

Une minute plus tard, le même Fernandes va hériter d’une offrande de Camara, et ainsi se retrouver seul face au portier adverse, à seulement cinq mètres des buts. Il rate son geste et le ballon file en dehors du cadre, pour le plus grand soulagement des hommes de Petulla, tant cette occasion avait le poids de l’ouverture du score.

Ambiance délétère

Certes engagé, le match va basculer dans une sorte de règlement de compte où les réclamations et la mauvaise foi prennent le dessus sur le jeu, au plus grand désarroi des quelques spectateurs présents, venus voir un bon match de 3ème ligue.


Camara (Choulex) se débarrasse de Da Silva (Bernex II) 

La blessure de Bapst, sur un choc involontaire (40’) puis l’expulsion d’Amide (43’) va plonger l’entraîneur bernésien dans un état de nervosité et d’excitation qui n’a d’égal que le sentiment d’injustice dont il pense être victime.

C’est sous une énième réclamation que l’arbitre renvoie les deux équipes au vestiaire pour la mi-temps. En espérant que le thé chaud aura des vertus de sagesse, que le calme reprendra le dessus sur les multiples palabres et autres invectives, dans le but de laisser place au football, au jeu et, on l’espère, aux buts.

Histoire d’expulsions

De retour des vestiaires, le jeu reprend le dessus et les acteurs du match tentent de jouer vers l’avant et de créer du danger. Bien qu’étant en supériorité numérique, Choulex ne parvient pas à déstabiliser l’arrière garde des « jaune et noir » et on assiste à une bataille du milieu de terrain, sans réelles possibilités offensives, encore moins d’occasions de buts.

Le vif ailier Pereira, fraîchement rentré, amène un peu de vitesse et de percussion sur le côté droit, mais il va, à priori pour un langage inapproprié, se faire expulser par M. Donadeo (71′).


Pereira, à gauche, rentrera aux vestiaires avant l’heure

Signal Bernex, à nouveau à égalité numérique, parvient à neutraliser les quelques assauts offensifs de Choulex et se procure même une situation offensive, mais la demi-volée d’Aguilar est stoppée par l’excellent Basile (73′).

La décision, sur pénalty

Alors qu’on se dirige vers un partage des points, un fait de match va donner l’opportunité à Choulex de prendre les trois points.

En effet, sur un ballon en profondeur, l’attaquant Fernandes court en direction du but adverse, mais le ballon semble trop profond et le gardien Petulla peut le maîtriser en toute quiétude.

Cependant, le dernier rempart des visiteurs vient heurter l’attaquant de plein fouet, ce dernier reste au sol et l’arbitre prend ses responsabilités en expulsant le gardien et en sifflant un pénalty pour les locaux (80′). D’après les impressions vécues du terrain, Fernandes a dévié sa course pour éviter Petulla, mais ce dernier a laissé « traîner » le pied, raison pour laquelle, M. Donadeo a sifflé pénalty.

Albanese, entré en cours de match, ne rate pas l’aubaine et offre la victoire à son équipe (80′).


Albanese prend Petulla à contre-pied pour le but victorieux

Choulex continue sa marche en avant et s’offre une seconde victoire de suite, même si cette dernière a été longue à se dessiner. Les hommes de Brea montent en puissance.

Du côté bernésien, l’équipe, qui avait bien débuté le championnat, semble marquer le pas. Il existe un réel potentiel, mais cette jeune équipe doit apprendre à canaliser son énergie et mieux gérer les moments importants d’un match, avec beaucoup plus de calme et de sérénité.

 

FC CHOULEX – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON II  1-0 (0-0)
Stade municipal de Choulex, environ 50 spectateurs.

Arbitre : M. Donadeo Giuseppe.

But : 80’ Albanese (P) 1-0

Choulex : Basile – Le Sosse (62’ Pereira), Menetrey, Varela, Mioch – Fazzari, Rodriguez (70’ Kimboco), Krebs (62’ Albanese), Camara – Alonso – Fernandes.
Entraîneur : José Brea

Bernex II : Petulla – Marchand, Bapst (43’ Olela), Trifiletti, Boillat – Dias, Cissé, Petulla, Amide – Da Silva, Aguilar.
Entraîneur : Roberto Petulla

Expulsions : 44’ Amide (Bernex II),  71’ Pereira (Choulex),  80’ Petulla (Bernex II).

 

Photos : IV Sport

 

Share.