3ème ligue: bilan du groupe 2

0

Comme dans le groupe 1, le leader compte 24 points et ses deux poursuivants en comptent 23. C’est Perly II qui termine finalement champion d’automne tandis que les poursuivants restent à l’affût. En bas de tableau, Laconnex et surtout City devront se secouer. Alors que Signal Bernex II, Tordoya et Laconnex ont déjà changé d’entraîneur, petit bilan de ce premier tour.

3ème ligue – Groupe 2
1. FC Perly-Certoux II 11 7 3 1 31  :  14 24
2. FC Veyrier Sports 11 7 2 2 34  : 10 23
3. FC UGS II 11 7 2 2 35  : 20 23
4. FC Donzelle 11 6 2 3 23  : 15 20
5. FC Grand-Saconnex 11 6 1 4 20  : 16 19
6. Signal FC Bernex-Confignon II 11 5 2 4 18  : 14 17
7. FC Choulex 11 4 4 3 21  : 18 16
8. FC Plan-les-Ouates II 11 5 0 6 24  : 32 15
9. FC Lancy-Sports II 11 4 0 7 18  : 38 12
10. FC Tordoya 11 3 0 8 20  : 39 9
11. FC Etoile-Laconnex 11 2 1 8 16  :  33 7
12. FC City 11 1 1 9 17  :  28 4

 

1. FC PERLY-CERTOUX II – 24 points

Composé en grande partie par d’anciens membres de la seconde garniture du Lancy-Sports, tous partis en fin de saison, Perly II réalise un premier tour à la hauteur de ses objectifs, comme l’explique Eugenio Rendeiro: “Un premier tour avec beaucoup de changements dans l’équipe mais les nouveaux joueurs se sont bien adaptés et ont formé un bon groupe, très jeune et se sont fixés des objectifs de viser la montée, chose qui a été réalisée avec du bon jeu et une bonne ambiance mais sans parvenir à être toujours constants dans les matchs.”

Avec une seule défaite face au voisin Plan-les-Ouates, concédée en milieu de championnat, la phalange d’Eugenio Rendeiro est venue à bout de ses concurrents directs pour la montée, à savoir UGS II et Veyrier. Il s’agit là d’un signe fort pour une équipe prétendant à la montée. On peut alors regretter les quelques points perdus face à des cylindrées moins “impressionnantes” comme Laconnex ou Plan-les-Ouates II.


La troupe de Rendeiro est championne d’automne

La conclusion de ce premier tour revient au mentor perlysien Eugenio Rendeiro qui a parfaitement réussi l’amalgame avec tous ses nouveaux joueurs : “Je suis fier de tous mes joueurs qui travaillent dur et qui acceptent la concurrence, chose indispensable si on veut rester en haut du classement et peut-être créer la surprise puisque personne nous voyait jouer le haut. Mais il reste 11 matches et on sait qu’au foot tout va très vite alors on va continuer à travailler et surtout rester sur terre, prendre match après match et on verra la où on sera à la fin. Maintenant qu’on est là, j’aimerais rester dans le trio de tête et si mieux ça sera que du bonheur pour tout le monde, il ne faut pas oublier qu’il y a des équipes qui ont vraiment des objectifs de montée.”

Coupe genevoise : Eliminé au premier tour par Genève-Ville (1-2)
Série en championnat : N V N V D V V V V V N

2. FC VEYRIER-SPORTS – 23 points

Une fin de premier tour décevante pour l’un des favoris annoncés dans ce groupe 2. Les Veyrites sont repartis à la course à la montée après l’amère fin de saison dernière. Bien qu’ayant perdu Wacker (arrêt), la troupe de Daniel Villa propose un joli football et à toute raison de croire en sa bonne étoile si elle réédite des matchs parfaitement maîtrisés comme celui contre UGS II.

Les « vert et noir » ont longtemps été en tête du classement. Après la victoire contre les pensionnaires de Frontenex, on imaginait même alors Veyrier prendre le large et terminer en tête à la pause. Mais le maigre bilan lors des quatre dernières journées a contraint les Veyrites à laisser Perly II s’emparer de la première place et du titre honorifique de champion d’automne. La lutte pour la montée sera acharnée et Veyrier compte bien y jouer un rôle prépondérant pour enfin retrouver cette deuxième ligue qui lui manque tant.


Veyrier retrouvera-t-il la 2ème ligue ?

Daniel Villa analysait : « Notre premier tour est dans l’ensemble satisfaisant, bien qu’on ait connu une fin de premier tour plus délicate (4 matches, 4 points) : trop d’absents lors du dernier mois, un manque de concurrence et d’implication forcément préjudiciable. Je suis, malgré tout, très satisfait du comportement et de l’image véhiculée par mon équipe. En terme de jeu, on a fait de très bonnes choses, mais on doit être encore plus régulier et plus solide, surtout lors des moments difficiles. On est dans le trio de tête, dans la course à la promotion, ce qui reste notre objectif cette saison. On tâchera de bien se préparer cet hiver, et même si cela s’annonce difficile, la concurrence est rude cette année avec de nombreuses équipes de qualité, on espère réaliser un excellent 2ème tour et finir en tête. »

Coupe genevoise : Qualifié pour les 1/8 de finale après avoir éliminé Aïre (2-0) et Onex (2-1)
Série en championnat : V N V V V V V D N V D

3. UGS II – 23 points

L’objectif était clair en début de saison : « la montée » nous avait dit David Joye, directeur sportif du club de Frontenex. Les jeunes « violets » sont toujours dans le coup après la phase aller de la saison. Après la défaite contre Veyrier-Sports, les joueurs du duo Baumann-Margairaz ont engrangé 10 points en 4 matches pour finir en trombe et se placer dans le trio de tête, à l’affût d’une première place convoitée par plusieurs équipes de ce groupe.

Le groupe ugéiste est jeune et talentueux. Il lui faudra encore gagner en maturité pour espérer terminer devant et notamment remporter les matches contre les deux équipes qui la précèdent et qui sont les deux seules à l’avoir battu.


Il faudra compter sur les jeunes ugéistes au printemps prochain

Fabien Margairaz nous confiait : « Je suis parcouru par un sentiment mitigé, parce qu’en effet, avec Julien Baumann, nous avons mis du temps à réussir à apporter notre touche personnelle et créé un groupe soudé. Nous sommes passés à côté de certains matches par manque d’expérience, de suffisance parfois même. Par ailleurs, dans les moments difficiles, les joueurs ont su retrousser leurs manches et trouver les ressources pour que les individualités du groupe soient mises au service du collectif et des objectifs fixés en début de saison. Les joueurs ont su faire preuve d’auto-critique et d’abnégation pour relever la tête après la défaite à Veyrier et se trouver en position intéressante à un point du leader à la trêve hivernale. Nous ne sommes qu’à mi-parcours du championnat, rien n’est terminé pour le moment, il faut continuer à travailler et regarder de l’avant pour progresser, c’est cela le plus important. Je félicite les joueurs pour cette belle place en embuscade avant le début du deuxième tour. »

Coupe genevoise : Eliminé au premier tour par Lancy-Sports (0-3)
Série en championnat : V D N V V V D V V V N

4. FC DONZELLE – 20 points

L’équipe de la Plaine et son entraîneur Christian Lamers avaient à cœur de confirmer leurs bonnes dispositions de la saison dernière (4ème place). C’est donc avec une équipe rajeunie et plus joueuse mais toujours aussi difficile à jouer que les « Jaunes » ont entamé ce championnat. Avec une 4ème place méritée, les Donzellois restent au contact des équipes de tête grâce à une fin de tour bien gérée (10 points en 4 matches) et auront certainement leur mot à dire lors du deuxième tour. A noter, l’éclosion du jeune Abbé, auteur d’un très bon premier tour ponctué par 8 buts.


Bon premier tour pour l’équipe de la Plaine

Christian Lamers relevait : « On a effectué un bon premier tour, ce qui nous permet de rester dans le bon wagon. L’intégration de nos jeunes se passe bien, ils se sont bien intégrés à la vie de l’équipe et travaillent fort à l’entraînement. C’est pour l’instant une grosse satisfaction pour le club. »

Coupe genevoise : Eliminé au premier tour par Tordoya (1-2)
Série en championnat : N D V V V D D V V V N

5. FC GRAND-SACONNEX – 19 points

 Quelle fin de championnat pour la troupe de Stefan Mikhailov, coach bulgare des joueurs du Blanché. Après un début caléamiteux et indigne des objectfs fixés (4défaitesen 6 matches), le club a quelque peu réduit l’effectif de sa première équipe et son président, Olivier Marrone, a repris le chemin du terrain pour donner un coup de pouce à Mikhailov. Bien lui en a pris, puisque les saconnésiens terminent le 1er tour sur une belle victoire face à l’un des favoris du groupe, le FC Veyrier-Sports.

Avec ces trois points, le championnat est relancé pour l’équipe du Blanché, avec seulement 5 points de retard sur le leader perlysien. La cohésion trouvée par l’entraîneur entre les jeunes prometteurs (Ayete, Gabr) et les anciens expérimentés (Bader, Milici, Frutiger) porte ses fruits. L’équipe est de plus en plus attendue sur les différentes pelouses du canton.


Fin de premier tour très positive pour les Saconnésiens

Olivier Marrone, homme à tout faire du club, s’exprime sur ce 1er tour: “Nous avons fait une moitié de premier tour un peu difficile, du fait que plusieurs nouveaux joueurs nous ont rejoints et donc il a fallu un peu de temps avant de sélectionner les 18 joueurs qui forment actuellement notre 1ère équipe. La deuxième partie du premier tour nous avons fait 13 points en 5 matchs, ce qui démontre que l’équipe a trouvé une certaine stabilité dans le jeu. Par contre, il y a encore du travail pour espérer jouer les premiers rôles en fin de saison et peut-être finir à une place qui pourrait nous permettre d’accéder en 2ème ligue, but que s’est fixé le club sur 2 saisons. Par expérience, nous savons que les deuxièmes tours ne sont jamais les mêmes que les premiers et donc tout est jouable. A nous de progresser là où il faut et mettre tout en œuvre pour faire des points !”

Coupe genevoise : Eliminé au premier tour par Versoix (3-4)
Série en championnat : V D V D D D V V N V V

6. SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON – 17 points

Dirigée par Roberto Petulla lors de ce premier tour, la seconde garniture bernésienne n’a pas connu la même réussite que la saison dernière. Proche d’éliminer le FC Onex en coupe genevoise, les joueurs du coteau ont connu plus de mal en championnat. Irréguliers (au point de ne pas connaître le même résultat deux journées consécutives), en manque de confiance parfois, ils n’ont pas su suivre les consignes données par leur mentor. A tel point qu’au terme de ce premier tour, Roberto Petulla a préféré démissionner et laisser la place à quelqu’un d’autre.


Première partie de saison mi-figue mi-raisin pour la seconde équipe bernésienne

Pas en véritable danger de relégation, mais quelque peu largué du haut de tableau, Signal Bernex II devra à tout prix réussir son début de second tour afin d’éviter les pièges du bas de tableau. Nul doute que la première confrontation du mois de mars face à Laconnex, sera déterminante pour la suite du championnat.

Coupe genevoise : Eliminé au premier tour par Onex (2-3)
Série en championnat : V V N D D V D V N D V 

7. FC CHOULEX – 16 points

Un premier tour en dents de scie pour l’équipe du bord de la Seymaz. La saison dernière a certainement laissé quelques traces dans les esprits puisque les joueurs de José Brea ont dû attendre la 4ème journée pour récolter leur première victoire.

Pour espérer grignoter quelques places au classement, les Choulésiens doivent absolument améliorer leurs statistiques contre les équipes de tête. En effet, lors de leurs confrontations contre les cinq équipes de tête, ils n’ont engrangé que deux points, ce qui explique certainement le classement actuel des ex-pensionnaires de 2ème ligue. Cependant, cette formation n’a cessé d’essayer de produire un joli football avec une efficacité qui a parfois fait défaut. Au final, une 7ème place anonyme mais un bon travail sur le plan du jeu et de l’esprit d’équipe pour se permettre de voir l’avenir avec plus de sérénité et d’ambitions.


Premier tour décevant au niveau comptable pour Choulex

José Brea retenait : « Concernant notre premier tour, nous avons déjà essayé de former un groupe avec une bonne ambiance et solidaire. Nous avons également essayé de produire du jeu à toutes nos sorties et, dans l’ensemble, je suis satisfait de mon équipe. Maintenant, nous allons, je l’espère, encore améliorer des choses pour la seconde partie du championnat. »

Coupe genevoise : Qualifié pour les 1/8 de finale après avoir éliminé Kosova (2-0) et Laconnex (7-3)
Série en championnat : D N N V V V V D N D N

8. FC PLAN-LES-OUATES II – 15 points

Le match nul ? la formation dirigée par Eric Montalto ne connaît pas. Avec 5 victoires pour 6 défaites, les membres de la seconde garniture de Plan-les-Ouates se trouvent dans le ventre mou du classement au terme d’un premier tour mitigé. En tout cas c’est le sentiment de leur coach Eric Montalto: “Mon impression du premier tour, je reste sur ma faim car avec l’effectif qui est le nôtre, j’espérais atteindre les trois premières places du podium. Nous ne sommes qu’à neuf points du premier et on va s’accrocher pour aller les chercher. C’est un objectif intéressant en sachant qu’au premier tour j’ai eu énormément de souci d’effectif dû à des blessures de joueurs cadres sans quoi nous aurions pas perdu au minimum 6 points bêtement.”


Ambitions affichées par la troupe de l’attaquant Contenta

Dans la même situation que Bernex II, les deux confrontations d’entrée de second tour face à Tordoya et Laconnex seront déterminantes pour voir quels seront les objectifs de leur second tour.

Pas de participation en coupe genevoise
Série en championnat : V V D D V D D D V D V

9. FC LANCY-SPORTS II – 12 points

A l’image de la première équipe, depuis l’annonce de la fusion du club avec le Grand-Lancy cet été, la deuxième garniture n’a de loin pas réédité le premier tour qu’elle avait réalisé la saison dernière. Pire, malgré l’apport de plusieurs joueurs de la première équipe, les Lancéens ne sont pas parvenus à s’extraire de la zone dangereuse.


Les Lancéens ne connaissent pas le match nul : 4 victoires contre 7 défaites

Pour Victor Gomez, le mentor de cette toujours jeune équipe, le problème vient également de la constance de l’effectif: “Ce premier tour me laisse un goût mi-amer, mi-doux car nous avons alterné le très mauvais avec le moyen et le très bon, notre équipe a de la qualité mais nous avons eu beaucoup de problèmes avec le contingent. A chaque fois que nous avons pu compter avec le groupe complet nous avons enchainé les victoires mais ce n’est pas facile de composer une équipe dans ces circonstances. Je tiens à remercier les joueurs de la 1ère équipe qui nous ont donné un gros coup de main. J’espère que pour le 2ème tour nous pourrions avoir une stabilité au niveau des joueurs.”

Un deuxième tour périlleux pour Lancy tant sur le terrain qu’en coulisses si l’on pense que la deuxième garniture doit encore clarifier sa situation vis-à-vis de la fusion (relégations administratives possibles).

Pas de participation en coupe genevoise
Série en championnat : D D D D V V V D D V D

10. FC TORDOYA – 9 points

Après un départ intéressant (6 points en 3 matches), le néo-promu avait de quoi être confiant et espérait certainement engranger encore d’autres points par la suite. Malheureusement pour la troupe d’Enrique Gago, la seule victoire acquise lors des 8 matches suivants (contre 7 défaites) a relégué la formation des Evaux à une inconfortable 10ème place. De plus, l’équipe devra faire face au départ d’Enrique Gago. Ce dernier nous explique : « L’objectif pour cette équipe sera d’obtenir le maintien, mais je ne serai plus là. J’ai pris la décision de me retirer comme je l’avais prévu l’année passée pour m’occuper des juniors E de Bernex. »


Tordoya tentera de décrocher le maintien avec un nouvel entraîneur

Les « jaune et noir » pourront se consoler en se disant qu’ils possèdent dans leur effectif le meilleur buteur de la catégorie. En effet, avec 10 réalisations, Sam Nunes aura largement contribué à placer les siens au-dessus de la barre à la trêve.

Coupe genevoise : Qualifié pour les 1/8 de finale après avoir éliminé Donzelle (2-1) et Genève-Ville (3-2)
Série en championnat : D V V D D D V D D D D

11. FC ETOILE-LACONNEX – 7 points

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Etoile Laconnex. Un début de saison manqué (3 défaites) puis une réaction au moment où il le fallait (victoire face à City). Toutefois, le manque de constance affiché pendant les rencontres les empêche d’obtenir des résultats probants et qui correspondraient mieux au potentiel de cette équipe. La décision prise en fin de premier tour de ne pas continuer sous la houlette de l’ancien servettien Pascal Cacciapaglia donnera peut-être un nouvel élan aux joueurs “grenats”.

En effet, le nouveau mentor de Laconnex se nomme Bruno Crisante, ex mentor du Grand-Saconnex et entraîneur des juniors A du club laconnésien lors de ce premier tour. Pour lui, “l’objectif du second tour sera clairement le maintien”.


Les “Grenats” vont-ils encore se sauver ?

Du côté du jeu, malgré quelques couacs et une défense perméable (1×8, 1×6 et 1×5 buts encaissés), Laconnex a montré ses véritables valeurs, à savoir celle du courage et de l’abnégation. Les éléments n’ont également pas été en sa faveur si l’on pense notamment aux trois autogoals inscrits par Maxime Dethurens. Pour se sauver, Laconnex devra avant tout se concentrer sur les confrontations directes face aux candidats à la relégation et ainsi inverser les défaites connues face à Lancy II et Tordoya.

Coupe genevoise : Eliminé en 1/16 de finale par Choulex (3-7), exempt au premier tour
Série en championnat : D D D V D D D V D D N

12. FC CITY– 4 points

Premier tour de toutes les déceptions pour le FC City. Malgré quelques bonnes prestations, les hommes d’Alex Hermanseder n’ont pas assez souvent engrangé de points pour espérer terminer plus haut que cette désagréable place de lanterne rouge. Pourtant, en début de saison le coach des « Citizen’s » espérait placer son équipe dans le haut du classement, fort d’une saison dernière encourageante.

Cette saison, la mayonnaise n’a pas encore pris et les « Blue’s » se retrouvent déjà au pied du mur à Noël. Mais cela ne fait pas peur au coach Hermanseder qui avait déjà su trouver les mots pour sauver une équipe de City qui filait tout droit vers la 4ème ligue deux saisons auparavant. Espérons pour lui et ses joueurs que le second tour sera du même acabit. Les pensionnaires du Bois-des-Frères devront rapidement renouer avec la victoire qui les fuit depuis la 2ème journée pour espérer accrocher rapidement le bon wagon. Le nul obtenu lors de la dernière journée contre Choulex est encourageant.


Premier tour compliqué pour le capitaine Gonzalez et ses coéquipiers

Alex Hermanseder, déçu mais pas résigné, analysait : « Je ne suis pas satisfait de notre bilan comptable actuel, car après une bonne saison 2010-2011, nous sommes retombés dans nos travers. Suffisance, manque d’agressivité sur le terrain et très vite satisfaits de notre jeu en pensant que la roue allait tourner. Malheureusement, sans se remettre en question et en mettant la faute sur un autre ou sur autre chose. Je suis certain qu’avec les caractéristiques des joueurs qui forment ce groupe et l’excellente ambiance que nous avons au sein de celui-ci, que notre deuxième tour sera époustouflant. »

Coupe genevoise : Eliminé au premier tour par Vernier (0-3)
Série en championnat : D V D D D D D D D D N

V = victoire
N = nul
D = défaite
Photos: un grand merci à IV Sport, Shooting Foot et OneClick-Photo 

Voir le classement des buteurs

 

Share.