2ème ligue : second sacre pour Vernier ?

0

La 2ème ligue reprend ses droits dimanche avec des luttes pour le litre et pour le maintien qui s’annoncent serrées. De par sa position au classement et les mouvements au mercato, Vernier part favori pour un second titre en deux ans. Mais les poursuivants n’ont pas dit leur dernier mot. Présentation.

FC VERNIER (1er, 23 points)

Arrivées : Camara (Chênois), Boulahrouz (CFA, Paris), Bua (Lancy-Sports), Tchibozo (Plan-les-Ouates II), Andrade (Geneva)
Départs : Baeza et Rochat (2ème équipe), Carneiro (Juniors A)

Leader du championnat avec trois points d’avance, Vernier part logiquement favori pour le titre cette année. Si l’on tient compte des mouvements à la trêve, ce sentiment s’accentue davantage. En effet, Claudio Morelli peut compter, entre autres, sur une arrivée de poids en défense avec Ibrahim Camara en provenance de Chênois. Avec une charnière centrale Camara-Bell qui ferait des envieux dans des catégories supérieures, les Verniolans possèdent une défense expérimentée et solide, qui ne concèdera pas de but facilement.

Les objectifs de Claudio Morelli sont bien clairs : « Effectuer un second tour à la hauteur du premier avec la même détermination et motivation de bien faire ! Si un des miens ne l’aura pas durant ces prochains mois, je ne m’épargnerai pas de leur rappeler la figure de notre très cher Président disparu cet hiver, qui pendant 50 ans au club, n’a jamais baissé la garde ! Un exemple pour nous tous, moi le premier !  A nous d’honorer sa mémoire par notre abnégation au travail, et notre comportement sur le terrain. Bon second tour à toutes les équipes, arbitres et supporters ».

Le premier test de ce second tour aura lieu dimanche matin face à la jeune équipe de Chênois II au municipal de Vernier.

Une seule défaite pour Vernier jusqu’à présent, sur le terrain de Geneva © IV Sport

FC PLAN-LES-OUATES (2ème, 20 points)

Arrivée : Salou (Cluses, France)
Départ : Gioria (Signal Bernex II)

Il n’y a pas eu beaucoup de mouvement à Plan-les-Ouates cet hiver : une arrivée pour un départ. Pas besoin de grands changements donc pour Dominique Coelho qui ne cachait pas ses ambitions déjà à la fin du premier tour : « Au vu du classement actuel, l’objectif est d’obtenir l’ascension. Mais attention, absolument rien n’est acquis ».

La formation des Cherpines mettra tout en œuvre pour mieux réussir ses confrontations directes : en effet, ses deux seules défaites au premier tour ont été contre Vernier, le leader, et Kosova, l’équipe qui partage la seconde place.

Dimanche aux Cherpines, la quête à la première place commencera face à Saint-Paul.

Kosova s’était défait de Plan-les-Ouates 4-2 © OneClick-Photo

FC KOSOVA (3ème, 20 points)

Arrivées : aucune
Départs : aucun

« Pour le FC Kosova, la vie est un long fleuve tranquille », nous déclarait l’entraîneur Maimouni. En effet, aucun départ et aucune arrivée ne sont venus mouvementer l’actualité kosovare.

Ahmed Maimouni, qui trouve la trêve « trop longue, le championnat devrait s’arrêter fin novembre et reprendre plus tôt », et Durim Lika, font donc confiance au même contingent pour entamer cette seconde partie de saison. La préparation a été « très perturbée par les conditions climatiques des mois de janvier et février, ce n’est pas pareil pour nous que pour la plupart des clubs qui sont équipés en terrains synthétiques », ajoutait l’un des entraîneurs de Kosova.

Concernant les objectifs, ce dernier nous avouait : « Au premier tour, nous visions une 5ème place et nous voilà en seconde position. Pour le deuxième tour, une sixième place nous contenterait, mais nous restons ambitieux… » Premier test dimanche à domicile contre Geneva.

ETOILE CAROUGE FC II (4ème, 19 points)

Arrivées : Howard, Sordillo et Pereira (Team Genève M-18), Guijarrot (retour voyage)
Départs : Nkamwa (Grand-Lancy, A inter), Kraki (?), Jashari (?), Biba (?), Pop (arrêt, blessure)

Equipe au potentiel énorme, Carouge II jouera sans aucun doute les premiers rôles durant ce printemps. La formation entraînée par Samuel Singarella a profité des incertitudes au sein du centre de formation servettien pour intégrer dans ses rangs trois joueurs du Team Genève M-18 : Howard, Sordillo et Pereira. Malgré le talent indiscutable des pensionnaires de la Fontenette, la jeunesse de l’équipe risque de faire défaut lors des matchs clés, qui seront déterminants pour l’issue du championnat.

Samuel Singarella veut que le plaisir prenne le dessus sur les résultats : « Pour nous, il faut continuer sur la bonne lancée du premier tour, prendre match après match sans se mettre de pression, l’important est de se faire plaisir et de faire du jeu. »

Et au coach carougeois de conclure : « Nous voulons intégrer, au fil du temps, un maximum de jeunes pour continuer le travail de formation que nous avons au sein d’Etoile Carouge. Et pour le reste on verra…» Les premières journées seront donc importantes pour l’avenir, à commencer par la réception de la lanterne rouge Compesières dimanche.

Carouge II (4ème) et Chênois II (5ème) se suivent au classement © IV Sport

CS CHÊNOIS II (5ème, 17 points)

Arrivées : Dominguez et Lourenço (Veyrier-Sports II), Soumahoro (retour blessure)
Départs : Réaut (1ère équipe)

Si la deuxième équipe du CS Chênois a terminé le premier tour sur une très belle série, elle avait eu du mal à entamer la saison avec trois défaites lors des trois premiers matchs. La formation de Patrick Schmid espèrera ne pas connaître un début aussi infructueux face à ses trois premiers rivaux : Vernier, Carouge II et Onex.

Patrick Schmid peut compter sur un « renfort » de choix avec le retour de blessure de Lamine Soumahoro. Cependant, le coach des Trois-Chênes ne se fixe pas d’objectifs au niveau du classement mais plutôt au niveau de la formation : « Les objectifs par rapport au premier tour n’ont pas changé: faire monter et faire progresser un maximum de jeunes pour les préparer pour la première équipe. En travaillant de manière intelligente, rationnelle et sans rien précipiter. Dans ce sens et pour suivre une certaine dynamique, d’autres juniors A et certains juniors B inter vont intégrer petit à petit l’équipe aux entraînements. »

L’entraîneur chênois conclut : « Sportivement, il s’agira d’essayer de confirmer la bonne fin de premier tour, sachant que les matches se jouent toujours sur des détails et qu’avec une équipe aussi jeune, il est compliqué de rivaliser avec les plus expérimentées. Nous devons miser sur d’autres qualités : la fougue et l’insouciance de la jeunesse, le collectif, la maîtrise technique et tactique. » L’entrée en scène pour les jeunes chênois aura lieu dimanche matin sur le terrain du leader verniolan.

FC ONEX (6ème, 12 points)

Arrivées : Samaké (Geneva)
Départs : Monnerat (Signal Bernex II), Muller (armée), Ngefa (?), Kung (?)

Eliminé de la coupe et loin des équipes de tête en championnat, le FC Onex aura à cœur d’obtenir des résultats au plus vite afin de garantir le maintien de manière définitive et de pouvoir se faire plaisir sur le terrain. Car s’il y a bien une équipe qui recherche constamment le beau jeu sans être toujours récompensée par les résultats, c’est bien celle de Patrick Hochstrasser.

Côté transferts, l’unique arrivée est celle de Samaké en provenance de Geneva, qui amènera du muscle au milieu de terrain onésien.

Patrick Hochstrasser faisait le point à quelques jours de la reprise : « Les objectifs de l’équipe sont de faire un meilleur deuxième tour que le premier, être plus solides défensivement et meilleurs à la finition, et surtout prendre du plaisir à jouer. » Le premier match à Versoix déterminera peut-être un peu plus quelles seront les ambitions des Onésiens.

Onex et Versoix sont dans le ventre mou du classement © OneClick-Photo

FC VERSOIX (7ème, 10 points)

Arrivées : Shabani (Terre Sainte, retour prêt), Bianco (City), Sliwowski (Team Genève M-18), Abes (Grand-Saconnex)
Départs : Nelson Rodrigues (arrêt), Dos Santos (?)

Sous la houlette d’Auro Duarte, Versoix a obtenu 10 points lors du premier tour, se plaçant ainsi en 7ème position. L’équipe a terminé le premier tour sans connaître la victoire lors des cinq dernières journées. Une disette à laquelle les Versoisiens voudront mettre fin dès ce dimanche en recevant Onex pour un duel du milieu de tableau.

Pour améliorer ses résultats, Auro Duarte peut compter notamment sur le retour de Shabani, qui n’aura fait que six mois en prêt à Terre Sainte. Sliwowski, du Team Genève M-18, est aussi un apport de qualité au Municipal de Versoix.

Pour Auro Duarte, l’objectif est clair : « Nous voulons finir dans les cinq premiers ». La 5ème place se situant à cinq points, Versoix devra faire une second tour plus régulier que le premier pour atteindre ses objectifs.

FC GENEVA (8ème, 10 points)

Arrivées : Carlos Yanez (entraîneur), Simo Tedros (assistant), Innouch et Yaghcha (Saint-Paul). Liste non exhaustive.
Départs : Yazid Bessa (entraîneur, UGS, A inter), Samaké (Onex), Andrade (Vernier). Liste non exhaustive.

Nous ne savons pas grand-chose de cette mystérieuse équipe de Geneva qui s’est séparée de Yazid Bessa au terme du premier tour. Le désormais ex-entraîneur ne bougera pas de Frontenex pour autant puisqu’entre temps, il a retrouvé un poste avec les A inter d’UGS.

A sa place est arrivé Carlos Yanez, qui avait entraîné Benfica pendant une partie de la saison passée. Il sera assisté par Simo Tedros. Quant aux joueurs, l’équipe de Frontenex a vu Samaké partir du côté d’Onex. En revanche, deux recrues débarquent en provenance de Saint-Paul : le milieu de terrain Yaghcha et l’expérimenté attaquant Innouch.

Les premières journées détermineront donc quelle sera la lutte du FC Geneva durant ce printemps. Le premier test, très difficile, sera contre Kosova dimanche après-midi.

FC LANCY-SPORTS (9ème, 8 points)

Arrivées : Jean-Yves Soilihi (entraîneur, Champel juniors B), Croce et Fertikh (UGS II). Liste non exhaustive.
Départs : Orazio Leonti (entraîneur), Rodrigues (Grand-Saconnex), Bua (Vernier), Cappello (CS Italien). Liste non exhaustive.

Lancy-Sports a changé d’entraîneur à la trêve : Orazio Leonti a cedé sa place à Jean-Yves Soilihi. Le nouvel entraîneur lancéen débarque de Champel, où il s’est occupé des juniors B au premier tour. Auparavant, Soilihi était à Frontenex, où il s’occupait des jeunes joueurs d’UGS II.

Pour cette équipe lancéenne dont nous ne connaissons pas tous les mouvements du contingent durant la trêve, l’objectif sera d’abord d’assurer le maintien et d’éviter toute mauvaise surprise. La fusion avec Grand-Lancy ayant lieu à la fin de l’année, une relégation de la “seconde équipe après la fusion” ne rentre sûrement pas dans les plans lancéens.

Le dauphin de la saison dernière espère connaître plus de victoires que le premier tour, où ils en ont obtenu que deux. Au repos cette semaine, c’est le week-end prochain que l’équipe de Jean-Yves Soilihi entrera en scène.

 

FC SAINT-PAUL (10ème, 6 points)

Arrivées : Eddy Baccino (entraîneur, juniors A), Patrick Favre (assistant), Ellegaard (Etoile Carouge), Gueraichi et Gauthier (Ambilly, France), Aubert et Cosmadopoulos (2ème équipe), Favre, Bellinguez, Adabra, Purshouse et Cerutti (Juniors A)
Départs : Gabor Pavoni (entraîneur), Gianluca Gnoni (assistant), Innouch et Yaghcha (Geneva), Kennour (Ballaison, France)

Il y a eu passablement de changements au Stade de la Californie durant la trêve, à commencer par le staff : Gabor Pavoni et son assistant Gianluca Gnoni ont été remplacés par Eddy Baccino et son assistant Patrick Favre.

Celui qui entraînait les Juniors A de Saint-Paul durant le premier tour va tenter de redynamiser le groupe en y incorporant de la jeunesse puisque pas moins de cinq juniors A vont intégrer la première équipe. Deux joueurs font également leur retour après 6 mois d’exil et deux autres viennent de la seconde équipe. La seule vraie recrue externe, et pas des moindres, est le jeune Fred Ellegard en provenance d’Etoile Carouge.

Sportivement, le coach de la Californie vise un objectif clair : « le maintien ». Mais les objectifs sous-jacents ne sont pas cachés par Eddy Baccino : « Globalement, nous viserons la montée de nos Juniors A en 1ère équipe, qui sont de grande qualité. Nous voulons également retrouver une identité, le FC Saint-Paul, et la création d’un groupe avec de vraies valeurs. Tactiquement, nous voulons imposer un style de jeu particulier, avec une manière de jouer vers l’avant ».

Avec un point d’avance sur la barre de relégation, ce nouveau Saint-Paul commencera sa quête du maintien dimanche sur le terrain d’un candidat au titre, Plan-les-Ouates.

Compesières et Saint-Paul s’étaient quittés sur un match nul © Shooting Foot

FC COMPESIÈRES (11ème, 5 points)

Arrivées : Gaud (retour blessure), Kneubühler (reprise)
Départs : Quintana (voyage), Servettaz (arrêt)

La lanterne rouge Compesières connaîtra un début de second tour compliqué avec trois rencontres contre des équipes du « top 4 ». Lors du premier tour, l’équipe avait commencé le championnat sur cinq défaites consécutives. En se déplaçant à Carouge dès ce dimanche, la formation du Stade Alfred Comoli espèrera connaître de meilleurs débuts.

Du côté des mouvements, il faut notamment relever le reprise de la compétition de Kneubühler, dont l’expérience fera beaucoup de bien aux Compesièrois dans cette catégorie de jeu.

Pour l’entraîneur Laurent Bédat, les objectifs sont bien clairs : « Dans notre situation, et après un premier tour complètement manqué tant sportivement qu’humainement, il nous est difficile d’espérer plus que le maintien. Cependant, nous attendons de notre groupe, reconduit dans son ensemble, qu’il renoue avec des valeurs d’humilité, d’abnégation et de solidarité quelque peu occultées l’automne dernier. Respectons notre propre investissement et retrouvons l’état d’esprit “compesièrois” qui nous permettra d’offrir la revanche que nous nous devons, ainsi qu’aux membres de notre club et à nos supporters. »

 

Première journée du second tour :
FC Plan-les-Ouates   –  FC Saint-Paul, dimanche 10h
FC Vernier   –  CS Chênois II, dimanche 10h
Etoile Carouge FC II  –  FC Compesières, dimanche 13h30
FC Versoix   –  FC Onex, dimanche 15h
FC Kosova   –  FC Geneva, dimanche 16h

 

Share.