Bua maintient Vernier au sommet

0

Au terme d’un match très disputé et équilibré qui a vu Onex prendre l’avantage, Vernier s’impose en toute fin de match grâce à un doublé de sa nouvelle recrue Kevin Bua.

Vernier aime décidemment jouer à se faire peur ! Si la semaine dernière, le leader a souffert pour s’imposer contre une équipe de Chênois II qui a manqué un pénalty et s’est vue refuser un but valable, la délibération contre Onex n’est tombée qu’à six minutes du terme. Sous une pluie battante, Vernier passe l’épaule en fin de match et conserve donc son fauteuil de leader du championnat en s’imposant sur le terrain d’une équipe d’Onex volontaire.

Bua, père et fils

Claudio Morelli étant bloqué à Macolin toute la semaine, ce sont ses deux assistants, Antonio Melcarne et Angel Bua, qui ont coaché l’équipe en déplacement à Onex. Après une élimination en coupe mercredi dernier (défaite 3-0 contre Grand-Lancy II), les Verniolans devaient se racheter sur un terrain où il n’est jamais facile de remporter les trois points.

Madruga (Onex) taclé par le défenseur Hervo

Les choses avaient pourtant mal commencé puisque ce sont les locaux qui ont ouvert le score : lancé en profondeur, Mazouzi est gêné par le retour du défenseur et son tir butte sur le gardien Teti. Le rebond revient dans les pieds de Martial Cissé qui fait trembler les filets (19’). « On a mal entamé le match et notre défense centrale s’est fait surprendre sur un dégagement du gardien », se lamentait Antonio Melcarne à la fin du match. « A partir de ce moment, on a mieux joué et on a égalisé sur une très belle action avec un magnifique changement de jeu », poursuivait-il.

En effet, la réaction du leader du championnat ne se fera pas attendre. Cinq minutes plus tard, c’est Bua qui se charge de remettre les équipes à égalité après un centre de Fellah et une belle remise de Delattre. Le fils de l’assistant Angel Bua signe ainsi son premier but sous ses nouvelles couleurs, après son transfert cet hiver en provenance de Lancy.

Au terme d’une première période engagée où on aura vu deux équipes nerveuses et des possessions de balle courtes, le score de 1-1 est somme toute logique.

Delattre (Vernier) poursuivi par Teixeira

Vernier, ce petit plus qui fait la différence

Le néo-promu/leader du championnat repartira conquérant en seconde période. Les Verniolans prennent peu à peu l’ascendant et titillent les cages de Vaucher, tandis qu’Onex s’est décidé à procéder en contre-attaque.

Au fur et à mesure que le match avance, les joueurs deviennent de plus en plus nerveux et le match peut basculer des deux côtés. Et à ce jeu-là, Vernier possède toujours ce petit plus qui fait pencher la balance de son côté. Sur un long ballon de M. Stevanovic, Kevin Bua se retrouve hors de tout marquage pour contrôler et fusiller le gardien onésien Vaucher (84’). L’ex-lancéen s’offre ainsi un doublé pour couronner son excellent match et porte son compteur de la saison à 6 buts (en incluant les 4 avec Lancy). De par ses appels, sa rapidité, sa présence physique et sa technique, ce jeune attaquant de 18 ans est déjà déterminant.

Le double buteur Bua (à droite) au duel avec Page.

Si les joueurs de Patrick Hochtrasser réclameront un pénalty dans les arrêts de jeu, c’est bien Vernier qui repartira victorieux du Stade Municipal d’Onex.

L’un des assistants de Claudio Morelli, Antonio Melcarne, nous déclarait : « Je suis très satisfait car on se devait de réagir après notre élimination en coupe. Ce n’était pas facile de faire trois points à Onex car, comme je l’ai dit à l’équipe avant le match, Onex est une équipe bien meilleure que son classement actuel. Je félicite l’équipe qui a su réagir malgré les nombreuses absences. Pour finir, je veux dédier cette victoire à Gianluca Constantino qui s’est gravement blessé la semaine passée. Nous attendons tous son retour sur le terrain ».

Quoi qu’il en soit, il faut avouer que cette équipe de Vernier, même si parfois n’est pas spectaculaire – comme ce fut le cas contre Onex – est d’une solidité redoutable. Preuve en est que sur les neuf victoires acquises jusqu’à présent,  six d’entre elles l’ont été par un petit but de différence. Serait-ce ce que l’on appelle « la chance du champion » ?

 

FC ONEX – FC VERNIER  1-2 (1-1)
Stade Municipal d’Onex, environ 100 spectateurs

Buts : 19’ Cissé 1-0, 25’ Bua 1-1, 84’ Bua 1-2

Onex (4-3-3) : Vaucher – Teixeira, Monnard ©, Barbezat, Page – Gremion, Samaké, Hochstrasser (71’ Madruga) – Seljmani, Cissé (65’ Makangila), Mazouzi (65’ Yenni).
Entraîneur : Patrick Hochstrasser

Vernier (4-4-2) : Teti – Schwok, Di Dio, Camara, Hervo – Demba (75’ Stalder), Tchibozo, Pais ©, Fellah (67’ M. Stevanovic) – Delattre, Bua (86’ Paul).
Entraîneur : Claudio Morelli

Avertissements : Teixeira, Monnard et Page (Onex) ; Pais et Schwok (Vernier)

 

Photos : IV Sport

 

Share.