Grand-Saconnex domine Lancy II

0

Les visiteurs profitent au maximum des errances défensives lancéennes pour s’imposer sur un score net et mérité. Les hommes d’Olivier Marrone se positionnent ainsi comme un réel outsider dans la course aux premières places.

Suite à un hiver mouvementé, Lancy II propose une équipe fortement remaniée par rapport au premier tour. La 3ème équipe (qui évoluait en 4ème ligue) ayant été retirée, la troupe d’Alain Casalino est composée d’un mélange de joueurs issus des différentes équipes actives du club, ainsi que de juniors A inter.

De son côté, Grand-Saconnex travaille dans la continuité en évoluant avec quasiment les mêmes joueurs qu’au premier tour, faisant preuve d’une réelle ambition dans le jeu et déployant un réel potentiel offensif.

0-3 en vingt minutes

L’entame de match est nettement à l’avantage des « rouge et noir », les locaux entamant le match de manière peu impliquée. En effet, ils peinent à sortir de leur camp et Ayete va cueillir tout le monde à froid, et ainsi donner l’avantage à ses couleurs d’une belle frappe croisée (3’).

Le système tactique offensif des visiteurs perturbe grandement la défense lancéenne et l’apport d’Ayete sur le flanc droit de l’attaque visiteuse est évident. Baechler à la 13ème minute, puis De Paula à la 19ème sur un superbe service de Gabr, vont profiter d’une double erreur de Lombardi, peu inspiré en ce dimanche matin, et permettre à leur équipe de posséder un avantage conséquent (0-3).

De Paula inscrit le 0-3 après moins de 20 minutes de jeu

L’arrière garde des « jaune et noir » est littéralement assiégée par les assauts adverses et les Lancéens peinent véritablement à contrer l’armada offensive des hommes du capitaine Bader.

Réaction locale

Suite à ces 20 minutes de flottement, Lancy II  se réveille et tente de jouer plus haut sur le terrain. Les hommes de Casalino vont se procurer deux occasions de but qui auraient pu tout changer, mais Frutiger veille au grain et démontre, une fois de plus, qu’il est un gardien de qualité. Tant Ramiqi (31′) que Carvalho (39′) buttent sur le dernier rempart du Grand- Saconnex.

Le match s’est équilibré et M. Lourenco renvoie les 22 acteurs au vestiaire. La seconde garniture lancéenne paie cash ses erreurs défensives et se retrouve dans une situation délicate, alors que Grand-Saconnex rigole.

Amélioration tactique

Forte dans les couloirs tant offensivement que défensivement, la troupe de Marrone est peu  mise en difficulté par un jeu lancéen trop stéréotypé. Le 3-5-2, qui s’avère quasiment être un 3-4-3, tant Baechler et Gabr utilisent la largeur en possession, mais ces derniers ne resserrent pas forcément dans l’axe en situation défensive, afin d’épauler Valerio et Cattin dans le travail de récupération.

Lancy II va quelque peu rectifier le tir et tenter d’utiliser ces espaces à disposition, en trouvant de joueurs axiaux dans les pieds, notamment Rada et Arijon, dans le but de trouver des liens dans le jeu afin de progresser par étapes et tenter de servir Carvalho dans de meilleurs conditions.

Quelques belles ouvertures d’Arijon donnent l’opportunité à ses coéquipiers de trouver de la profondeur dans leur jeu, mais sans réel succès ni réussite à la finition. La solution semblait pourtant venir de là, moins de densité adverse dans l’axe, mais les hommes du capitaine Stéphane Ribon n’arriveront pas à faire mal à leur adversaire du jour et inquiéter de manière concrète Frutiger.

Frutiger s’interpose devant un Lancéen

Encore des cadeaux

L’histoire va cependant se répéter et les locaux vont tout simplement être punis. Tant Baechler (55’) sur une erreur de Ribon, que Toffoletto sur une autre erreur de Rey (84’), vont donner au score une réelle ampleur (1-5). Entre temps, le but inscrit par Ramiqi (81’) reste anecdotique, mais récompense les protégés d’Alain Casalino de leurs efforts.

Le contraste entre une équipe faible défensivement et une autre forte offensivement est saisissant. Les quelques spectateurs présents ont vu du spectacle, des occasions et des buts, mais, force est de constater, qu’il a surtout été, en ce dimanche matin, une répétition d’erreurs individuelles lancéennes.

Le buteur Ayete face à un défenseur local

Lancy II devra absolument gommer ces erreurs là, dès dimanche prochain face à City, s’ils entendent se maintenir dans cette catégorie de jeu. Ils en ont les capacités, mais doivent prendre moins de risques derrière, surtout lors de l’élaboration de leur jeu.

Les « rouge et noir » ont profité un maximum de ces pertes de balles adverses, mais ont également montré de belles choses, surtout dans l’animation offensive. Leur victoire est amplement méritée, et l’ambition proposée dans le jeu démontre qu’ils jouent bel et bien pour gagner, sentiment qui fait plaisir à voir.

 

FC LANCY-SPORTS II – FC GRAND-SACONNEX  1-5 (0-3)
Stade de Florimont, environ 30 spectateurs.

Arbitre: M. Lourenco Diamantino.

Buts: 3’ Ayete 0-1 , 13’ Baechler 0-2, 19′ De Paula 0-3, 55’ Baechler 0-4, 81’ Ramiqi 1-4, 84’ Toffoletto 1-5

Lancy Sports II (4-4-1-1) : Tesari – Özturk, F. Ribon (57’ Lezzi), Racalbuto, Lombardi – S. Ribon ©, Rey, Rada, Ramiqi – Arijon (81’ Schnork) – Carvalho.
Entraîneur : Alain Casalino

Grand Saconnex (3-5-2) : Frutiger – Milici, Bader ©, Abdou (62’ Anastasi) – Valerio, Cattin, Ayete, Uzeda, Gabr – Baechler, De Paula (67’ Shabani, 77’ Toffoletto).
Entraîneurs : Olivier Marrone et Stefan Mihaylov

 

Photos : Shooting Foot

 

Share.