Pas de vainqueur entre Perly II et UGS II

0

Réduits à dix dès la 31ème minute, les « Violet » ne baissent pas les bras et ramènent un point précieux du délicat déplacement perlysien.

Match de haut de tableau entre deux secondes garnitures. D’un côté, une équipe de Perly II, championne d’automne et invaincue sur son terrain, mais défaite dimanche passé à Donzelle. De l’autre, une équipe d’UGS II, leader de ce groupe 2 de 3ème ligue, victorieuse de Choulex la semaine dernière, et candidate annoncée à la promotion en 2ème ligue.

On peut parler d’une opposition de styles, entre une équipe locale composée d’un mélange de jeunes et de joueurs expérimentés (moyenne d’âge, 27 ans), et d’une équipe visiteuse formée uniquement de jeunes talents (moyenne d’âge, 20 ans).

Débats équilibrés

L’entame de match est craintive, aucune des deux équipes ne semble vouloir trop se découvrir, on assiste à une conservation de balle très latérale, sans réel danger offensif devant les buts de Lobognon et Forestier.

Le 4-4-2 mis en place par Rendeiro, entraîneur-joueur à la vue des nombreux absents et blessés, dérange progressivement les jeunes pousses ugéistes. De Mestral et Rendeiro gênent considérablement les « Violet » à l’impact physique et gagnent plus de duels que leurs vis-à-vis.

En effet, le système tactique mis en place par Fabien Margairaz, avec un seul récupérateur, permet à son équipe de se déployer vite en phase offensive et de rapidement servir les deux attaquants dans la profondeur, mais offre moins de disponibilité dans le travail de récupération.

Jeu de main…

Certes engagé, le match est joué dans un excellent état d’esprit. Malgré la bonne qualité du jeu proposé, un but serait le bienvenu afin de décanter la situation et permettre aux 22 acteurs de se libérer complètement.

Cela va se produire à la 31ème minute, lorsque le capitaine perlysien Righi hérite d’un ballon dans les 16 mètres et voit sa frappe prendre le chemin des filets, mais Barros dévie la trajectoire du ballon avec la main. M. Camara prend la décision qui s’impose: pénalty et carton rouge pour le malheureux Barros… Schedler ne rate pas l’aubaine et ouvre le score pour ses couleurs (32’, 1-0).

 
Double sanction pour UGS : expulsion d’un de ses joueurs et but encaissé par Schedler sur pénalty.

Malgré l’expulsion de Barros, les hommes du capitaine Amigo ne vont pas abdiquer. Au contraire, ils vont continuer à jouer et même se procurer quelques occasions de buts, mais vont faire preuve d’une certaine maladresse à la conclusion.

On retiendra cette magnifique opportunité d’Herman juste avant la mi-temps, mais le milieu de terrain violet, dans un excès de confiance, tente, à mauvais escient, un dribble hypothétique, alors qu’il avait le but pleinement ouvert. Un retour du valeureux Righi l’empêche d’égaliser, mais la décision du numéro 20 violet reste incompréhensible !

Herman rate inexplicablement l’égalisation

Perly II marque le pas

De retour des vestiaires, UGS II se rue à l’attaque et ne nourrit aucun complexe d’infériorité. La vitesse de Dupont et Tanga met à mal la défense perlysienne et cette dernière va, tant bien que mal, tenter de repousser les assauts violets : frappe d’Herman (48’), frappe de Traore stoppée par Lobognon (49’) et occasion de Moser sauvée sur la ligne par Righi, puis mal conclue par Markovic (59’).

Malgré leur supériorité numérique, les locaux reculent et ne se montrent dangereux quasiment plus que par contre. Cela dit, ils continuent de rechercher un jeu au sol et ne dégagent pas de longs ballons vers l’avant, ce qui rend la partie agréable à regarder Mais ils peinent à mettre le pied sur le ballon et le faire circuler, comme ce fut le cas en première période.

Manque de lucidité

Le potentiel ugéiste est indéniable, mais les jeunes violets font parfois preuve d’absence ou d’excès de confiance dans l’intelligence de jeu. Quelques pertes de balles évitables dans des zones dangereuses ou en phase d’élaboration doivent être gommées, faute de quoi ils pourraient être punis…

Une talonnade infructueuse de Rashani permet à De Mestral de se présenter seul face à Forestier, mais son lob passe au dessus du but adverse (65’). Cette occasion avait vraiment le poids d’un double avantage, mais De Mestral, suite à un bon travail préliminaire, à manqué de lucidité dans le dernier geste.

De Mestral, tout proche d’inscrire le 2-0

Et quand on rate…

Dans la minute suivante, le vif Dupont va piquer le ballon dans les pieds de Rendeiro et lancer en profondeur Perreira, qui dans un élan d’altruisme, va offrir l’égalisation à Tanga (66’, 1-1). Les visiteurs parviennent à revenir à hauteur de leur adversaire du jour, et cela n’est pas démérité à la vue des efforts déployés et des nombreuses possibilités acquises devant le but de Lobognon.

UGS II parvient à égaliser en infériorité

Les dernières trente minutes sont à nouveau équilibrées, comme si ce partage des points, au vue de la physionomie du match, arrangeait tout le monde. On notera une grosse occasion de part et d’autre, mais tant Da Cunha (83’) que Tanga (84’) ne réussiront pas à donner la victoire à leur équipe.

Un match nul logique, même si UGS II s’est procuré un peu plus d’occasions de buts, mais les locaux ont mérité leur point. Ces derniers ont proposé un jeu plaisant, un état d’esprit positif et une grosse solidarité dans l’effort, notamment dans le secteur défensif, afin de contrer la vitesse adverse.

Les visiteurs, eux, ont montré également de belles ressources, surtout mentales, pour aller chercher l’égalisation en jouant à dix contre onze pendant quasiment 60 minutes. Mais on retiendra le potentiel à disposition, tant au niveau du jeu que de la fraîcheur physique.

 

FC PERLY-CERTOUX II – FC UGS II  1-1 (1-0)
Stade municipal de Perly, environ 30 spectateurs.

Arbitre: M. Camara

Buts: 32’ Schedler (P) 1-0, 66’ Tonga 1-1

Perly II (4-4-2) : Lobognon – Mendes, Batista, Righi ©, De Almeida – Rodrigues (81’ Neves), De Mestral, Rendeiro, Fresneau (62’ Cruz) – Schedler, Da Cunha.
Entraîneur : Eugenio Rendeiro

UGS II (4-1-3-2) : Forestier – Rashani, Traore, Amigo ©, Moser – Markovic – Perreira, Barros, Herman (65’ Gashi) – Dupont, Tanga.
Entraîneur : Fabien Margairaz

Expulsions: 31’ Barros (UGS II),  85’ Righi (Perly II).

 

Photos : Shooting Foot

 

Share.