Demi-finalistes de la coupe connus

0

Veyrier, Grand-Lancy II, CS Italien et Chênois II forment le dernier carré. Découvrez les résumés des quarts de finale.

 

Les équipes de 3ème ligue sont définitivement en forme cette année en coupe genevoise : sur les quatre demi-finalistes, trois sont des pensionnaires de 3ème ligue. Qui plus est, les trois sont encore en lice pour le titre en championnat. Alors qui de Veyrier, Grand-Lancy II ou CS Italien réalisera un doublé coupe-championnat ? Ou Chênois II, équipe de 2ème ligue et désormais favori, viendra-t-il gâcher la fête ? En tout cas, le dernier titre en coupe d’une équipe de 3ème ligue remonte à 1999…

Les demi-finales auront lieu le 16 mai prochain.

 

Athlétique-Régina FC  (4e)   –   FC Veyrier Sports  (3e)   2 – 4
Buts :
Pereira 0-1, Ribeiro 1-1, Briones 1-2, Pereira 1-3, Gianini 2-3, Pereira 2-4

Logique respectée à Varembé mercredi soir puisque Veyrier décroche son ticket pour les demi-finales pour la première fois depuis très longtemps. Les choses n’ont pourtant pas été simples pour les Veyrites face à une vaillante équipe de Régina qui est revenue au score par Ribeiro qui a répondu au premier but de Pereira. Les hommes de Daniel Villa prendront le thé avec une nouvelle avance d’un but, celui inscrit par Briones avant la pause.

Dès la reprise, Pereira permet à Veyrier de prendre le large et la messe semble dite. Mais les vaillants pensionnaires de 4ème ligue ne s’avouent pas vaincus et reviennent au score grâce à Gianini. Finalement, ce diable de Marcos Pereira s’offre un hat-trick et inscrit le 4 à 2 définitif, offrant à son équipe un ticket pour le dernier carré.

Le parcours d’Athlétique-Régina s’arrête donc en quarts et l’équipe devra maintenant lutter en championnat pour retrouver la 3ème ligue qu’elle a quittée la saison passée. Quant aux Veyrites, ils sont encore en lice pour les deux titres, la coupe et le championnat.


FC Grand-Lancy II (3e)   –   FC Meyrin II (3e)   4 – 2
Buts :
Ferreras, Lopez (2), Glavas pour Grand-Lancy II ; Waheishi (2) pour Meyrin II.

Grand-Lancy II tient sa revanche ! Trois jour après avoir été sèchement battus en championnat (1-4), les Lancéens s’imposent cette fois-ci 4-2 et se qualifient pour les demi-finales.

Grâce à des renforts de la première équipe, la seconde garniture lancéenne a fait preuve de réalisme et a inscrit quatre buts signés Ferreras, Glavas et un doublé de Lopez.

Selon Farminio Isabella, le mentor lancéen, “ce n’était pas un grand match hier de notre part, nous étions un peu fatigués, émoussés… La différence c’est que cette fois on n’a pas fait de cadeau à l’adversaire et on a marqué nos quelques occasions.”

Une analyse partagée par le coach meyrinois Tiago Terrinha : “C’était un grand match de football de la part des deux équipes. Un tout grand bravo à mon équipe pour le jeu présenté, mes joueurs se sont battus jusqu’au bout et ne peuvent qu’être fiers de leur prestation. Au vu de la 2ème mi-temps, nous méritons de passer mais malheureusement notre efficacité n’a pas été présente ! Grand-Lancy a été réaliste et c’est ce qui a fait la différence !”

Les Meyrinois devront se concentrer sur leur saison en championnat, où ils ont encore leur mot à dire, tout comme son rival du jour. “Meyrin est une très bonne équipe qui joue bien au ballon, s’ils sont dans un grand jour, ils peuvent battre n’importe qui…”, concluait Isabella.


FC Plan-les-Ouates  (2e)   –   CS Italien  (3e)   1 – 3
Buts :
Chaves 0-1, Idrizi 0-2, Berisha 0-3, Bajrami 1-3

Plus rien ne semble arrêter CS Italien ! Auteurs d’un sans-faute en championnat depuis le début du second tour, les pensionnaires du Bois-de-la-Bâtie ont récidivé en coupe en s’offrant Plan-les-Ouates, équipe évoluant une ligue au-dessus.

Au terme d’une première mi-temps dominée par Plan-les-Ouates, le score est de 0-0, à cause notamment du gardien visiteur Alvarez, “l’homme du match” pour son entraîneur Del Rosso. En effet, le gardien “azzurri” a dégoûté les attaquants des Cherpines en arrêtant un penalty et en effectuant des parades décisives.

En seconde période, CS Italien va profiter de deux erreurs du gardien adverse pour prendre le large avec des buts de Chaves et Idrizi. En supériorité numérique suite à l’expulsion d’un Plan-les-Ouatien, les hommes de Del Rosso vont inscrire un 3ème but par l’inévitable Berisha. La réduction du score par Bajrami ne sera qu’anecdotique.

Rafaele Del Rosso tenait à “féliciter mes joueurs de un, parce qu’ils ont bien résisté au rythme que Plan-les-Ouates a imposé en première mi-temps et de deux, pour avoir su profiter des erreurs de notre adversaire en 2ème mi-temps.”

Et au mentor “azzurri” de conclure : “Juste pour souligner le travail de notre section junior, ce sont trois joueurs en âge de juniors A qui ont marqué : Chaves (1994), Idrizi (1994) et Berisha (1993), à chaque fois sur un assist’ de Yunis (1994).”

Tout comme Veyrier et Grand-Lancy II, CS Italien est donc toujours en course pour effectuer le doublé cette année.


FC Puplinge  (3e)   –   CS Chênois II (2e)   3 – 4 (ap)
Buts :
21′ Ledren 1-0, 31′ Vanzo 1-1, 50′ Ledren 2-1, 63′ Bottinelli (P) 2-2, 70′ Koularmanis 2-3, 90’+4 Giammarresi 3-3, 98′ Soumahoro 3-4

Match de folie à Puplinge mercredi soir, un vrai “match de coupe” avec des rebondissements et des retournements de situation, qui a vu Chênois s’imposer dans les prolongations après avoir joué à 9 contre 11 durant 85 minutes de jeu !

En effet, les Chênois se retrouvent à 10 dès la 20ème minute suite à l’expulsion de leur gardien Fluhr, auteur d’une main en dehors de sa surface. Double sanction pour les visiteurs car sur le coup franc qui s’en suit, Ledren ouvre la marque. La formation de Patrick Schmid va réagir et égaliser 10 minutes plus tard grâce à Vanzo.

Mais dans la foulée, c’est une nouvelle expulsion qui va frapper les visiteurs puisque le gardien remplaçant Ortiz est à son tour renvoyé aux vestiaires pour les mêmes raisons que son prédécesseur ! Patrick Schmid se voit dans l’obligation de mettre un joueur de champ dans les buts, à savoir Christophe Pereira, qui ne vas pas décevoir à ce nouveau poste. Mais les Chênois sont à 9 contre 11 et ce dès la 35ème minute de jeu.

En seconde période, Ledren, à la réception d’un corner, donne l’avantage aux Puplingeois et on pense qu’avec deux hommes de plus sur le terrain, la victoire se dessinerait. Mais c’était sans compter sur la force de caractère de la seconde garniture des Trois-Chênes, qui égalise par Bottinelli, qui transforme un penalty, et qui prend même l’avantage grâce à Koularmanis suite à un corner.

Alors que les Chênois semblent tenir leur qualification, Giammarresi égalise à 3-3 dans les toutes dernières secondes du temps additionnel, obligeant les 22 acteurs à jouer 30 minutes supplémentaires de prolongations. Héroïques, les protégés de Patrick Schmid vont alors passer l’épaule grâce à Lamine Soumahoro, qui inscrit le but victorieux à la 98ème minute.

Chênois II, unique représentant de 2ème ligue, est logiquement le nouveau favori pour remporter la coupe. Mais la débauche d’énergie mercredi soir (120 minutes, dont 85 à 9 contre 11) portera-t-elle préjudice à l’équipe en championnat ? Réponse dimanche avec la réception de Plan-les-Ouates.

Koularmanis (Chênois II), buteur contre son ancienne équipe (Photo: IV Sport)

Share.