Les Bernésiennes ont-elles condamné Chênois II ?

0

Lors du derby de 2ème ligue inter féminine qui a eu lieu mercredi, les Chênoises subissent une défaite à Bernex qui pourrait les priver de promotion.

 

La deuxième équipe de Chênois entraînée par Jean-Pierre Pfund jouait gros mercredi soir à Bernex. Face à des Bernésiennes qui sont 3èmes au classement, le leader du championnat partait logiquement favori. Mais un derby est toujours un derby…

Le début du match est équilibré. Les deux équipes font bien circuler le ballon au milieu du terrain avec du rythme. Le match est plaisant et quelques actions dangereuses sont à signaler des deux côtés.

Bernex frappe deux fois

A la 18ème minute, Bernex frappe en premier : Céline Schaad, bien servie par Kehsia Carrubba, marque d’un tir des 16 mètres. Les joueuses d’Alain Yakoubian prennent l’ascendant du match et, peu après la demi-heure de jeu, la capitaine Annalisa Dell’Angelo donne deux longueurs d’avance à son équipe grâce à un magnifique coup franc des 25 mètres.

Ce but réveille les joueuses de Chêne qui reviennent au score deux minutes plus tard sur un solo de la Japonaise Rina Tanaka, qui transperce toute la défense bernésienne. Dès cet instant, le match prend une autre dimension. Chênois augmente le rythme et passe à l’échelon supérieur, mais c’est sur ce score de 2-1 que la mi-temps est sifflée. « Nous étions contents d’arriver à la pause avec cet avantage”, nous déclarait Alain Yakoubian, l’entraîneur local.

Festival de ratés chênois

En 2ème mi-temps, Chêne commence son festival de maladresse et de précipitation. Pendant 45 minutes, les joueuses de Jean-Pierre Pfund ont mis une pression terrible dans le camp adverse et se sont créées une quinzaine de véritables actions de but. Sans les très bonnes parades de la gardienne locale Nathalie Silverman où la maladresse des attaquantes chênoises, le score aurait dû largement être en faveur des visiteuses. Signal Bernex n’arrive plus à sortir de son camp mais défend avec acharnement son but d’avance. Mais ce qui devait arriver arriva à la 71ème minute lorsque les Chênoises parviennent à égaliser par l’intermédiaire d’Elsa Soares.

Dans la foulée, les visiteuses ont la balle de match sous forme de penalty. Mais la chance avait définitivement choisi son camp quand le ballon touche la barre transversale et retombe devant la ligne. Les joueuses de Bernex, au lieu de s’écrouler, ont su réagir avec brio. Sept minutes après l’égalisation chênoise, elles reprennent l’avantage sur un corner de Merita Ismailji qu’Annalisa Dell’Angelo reprend victorieusement. Après cet avantage contre le cours du jeu, les Bernésiennes continuent de défendre avec acharnement durant des dernières minutes très intenses. Tant bien que mal, elles parvienent à obtenir un succès laborieux qui a son mérite.

Alain Yakoubian nous déclarait : « Je félicite mon équipe qui a su aller chercher les ressources nécessaires pour gagner ce match en équipe avec une belle solidarité. Et la joie qu’elles ont montrée à la fin du match était à la hauteur de l’énergie qu’elles ont dépensée sur le terrain pour gagner la partie. Vu l’enjeu de la partie (la 1ère place pour Chênois en cas de victoire), le match a été très fair-play.”

Conséquences néfastes

Cette défaite pourrait coûter la promotion en 1ère ligue à la seconde garniture chênoise. Comptant toujours trois points d’avance sur Etoile Sporting, cette avance pourrait fondre en cas de victoire des Stelliennes lors de leur derby contre Xamax ce week-end. Si ces dernières reviennent à égalité de points, elles comptent un meilleur goal-average que les Chênoises. La dernière journée du 2 juin promet du suspense.

 

Signal FC Bernex-Confignon – CS Chênois II   3 – 2
Buts : 18’ Schaad 1-0, 31’ A. Dell’Angelo 2-0, 33’ Tanaka 2-1, 71’ Soares 2-2, 78’ A. Dell’Angelo 3-2

 

Share.