Veyrier assure (au moins) une place de barragiste

0

Sans être particulièrement brillants, les hommes de Daniel Villa l’emportent 5-0 contre une équipe de Plan-les-Ouates visiblement fatiguée. Les Veyrites sont sûrs de finir au moins seconds et n’ont pratiquement que des finales à jouer d’ici la fin de saison.

Si la saison dernière Veyrier a été en tête durant la majeure partie du second tour avant de s’effondrer lors de la dernière journée, c’est le rôle du chasseur que doivent assumer les Veyrites en cette fin de saison. En restant au contact d’une équipe d’UGS II qui semble imperturbable, le moindre faux-pas des « vert et noir » les écarterait de la course au titre.

La bonne nouvelle pour les hommes de Daniel Villa est que cette saison, une fois n’est pas coutume, la seconde place est synonyme de barrage. Un match dramatique certes, qui se joue à “tout ou rien”, mais une chance de monter tout de même.

Fatigue cumulée

Après une première mi-temps très moyenne de part et d’autre, sûrement due à la chaleur inespérée et à la fatigue cumulée ces dernières semaines, les occasions se font rares. Les protégés d’Eric Montalto, plus agressifs, gagnent les duels et les deuxièmes ballons. Les Veyrites, eux, ne semblent pas dans le match. En tout cas pas dans celui qu’ils doivent jouer, leur attention étant peut-être davantage centrée sur ce qui se passait du côté de Laconnex via le livescore de Proxifoot.

Il a  fallu attendre la 37ème minute pour que la première approximation dangereuse fasse mouche : suite à un relais avec Pereira, Taddéo voit sa tentative repoussée miraculeusement par le portier Durand. L’ailier veyrite poursuit son effort et remet de la tête pour l’opportuniste Dutoit qui marque le but vide.

Dutoit, auteur du premier but veyrite

Visiblement fatigués, autant les locaux que les visiteurs ne sont parvenus à nous offrir du spectacle. Mais c’est après le thé que l’équipe locale va tuer le match en l’espace de quatre minutes : d’abord grâce à Wacker qui reprend de la tête un coup franc de Pereira (2-0, 48’), puis par ce même Pereira sur un penalty obtenu par Ghafour (3-0, 52’).

A 3-0, le match étant plié, Montalto va s’offrir 35 minutes de jeu sur le terrain. L’entraîneur de Plan-les-Ouates, devenu joueur pour le coup, n’a visiblement rien perdu de sa technique, malgré l’âge et les kilos auxquels personne ne peut échapper.

« Elle passe au-dessus, celle-là »

L’anecdote du match survient lorsque sur un coup-franc de Plan-les-Ouates qui passe au-dessus, le gardien de Veyrier, Kohler, s’adresse ironiquement à l’arbitre de la rencontre, M. Sardinha Boesch, en lui rappelant que le ballon est bel et bien passé au-dessus, en souvenir du but inexistant que ce même arbitre avait accordé en première instance la saison dernière contre Kosova. La blague du portier veyrite lui coûtera quand même un avertissement.

A un quart d’heure du terme, Pereira profite d’une mauvaise sortie du gardien Durand et s’offre un doublé, devenant ainsi le meilleur buteur de son équipe cette saison (4-0, 76′). Mais il ne tardera pas à se faire rejoindre par Jeangros – 9 buts chacun – dans les arrêts de jeu, qui profite d’un service de Martin pour marquer le 5-0 définitif.

Jeangros et Pereira, les meilleurs buteurs de l’équipe cette saison

« La course-poursuite continue »

Avec une nouvelle victoire, les Veyrites ne lâchent pas prise dans ce championnat. « Je craignais un peu de fatigue suite à notre match de coupe genevoise en semaine, mais mes joueurs ont répondu présents et ont su élever leur niveau de jeu quand il le fallait. Sans avoir été brillant, on a bien géré nos temps forts tout en restant très solides au niveau défensif. Plan-les-Ouates a quelque peu lâché en 2ème mi-temps, mais cette équipe fait un bon championnat avec un bon état d’esprit et mérite sa place à mi-classement », analysait Daniel Villa.

Concernant la fin de saison, le mentor des « vert et noir » concluait : « Notre course poursuite continue vu qu’UGS II a gagné, nos chances s’amenuisent mais on y croira jusqu’au bout tant que mathématiquement le coup est jouable ».

Pour l’entraîneur visiteur, Eric Montalto,  « il n’y a pas grand chose à dire sur ce match de fin de saison. Leur but en fin de mi-temps nous fait mal. En deuxième mi-temps, l’équipe a lâché prise. Avec 3 blessés, 3 absents et 2 suspendus la tâche s’annonçait difficile. »

Eric Montalto, entraîneur de Plan-les-Ouates II

« Je remercie les joueurs pour cette très belle saison et le respect dont j’ai eu droit de la part du groupe de la 2ème ligue et de la 3ème ligue. Maintenant, il reste Lancy où l équipe va s’amuser une dernière fois ensemble avant de nombreux départs », concluait-il.

Une fin de saison palpitante

Si les Plan-les-Ouatiens ont déjà la tête ailleurs, ce n’est pas le cas des Veyrites. Malgré leur excellente saison, et minimum une seconde place au classement assurée mathématiquement, rien n’est encore fait pour eux puisqu’ils n’ont plus le droit à l’erreur d’ici la fin du championnat. Ils doivent d’abord l’emporter jeudi contre Laconnex, lors du fameux match en retard déjà renvoyé trois fois. En cas de victoire, ils joueront le titre à distance avec UGS II le 3 juin prochain.

Si les protégés de Daniel Villa finissent à la seconde place, ils auront un match de barrage décisif contre le second du groupe 1. S’ils finissent en tête, ils joueront la finale pour le titre de champion de 3ème ligue. Sans compter la finale de coupe le 6 juin contre CS Italien…

Autant dire qu’avec uniquement des matchs à enjeu, la fin de saison s’annonce passionnante pour le club cher au président Zanicoli.

.

.

FC VEYRIER SPORTS – FC PLAN-LES-OUATES II  5-0 (1-0)
Stade de Veyrier-Village, environ 50 spectateurs.

Arbitre : M. Sardinha Boesch

Buts : 37’ Dutoit 1-0, 48’ Wacker 2-0, 52’ Pereira 3-0, 76’ Pereira 4-0, 90’ Jeangros 5-0

Veyrier (4-3-2-1) : Kohler – El Zahar, Moreira (52’ Studer), Wacker, Ghafour – Dutoit, Huguenin, Allegra © (58’ Barbey) – Martin, Taddéo (67’ Jeangros) – Pereira.
Entraîneur : Daniel Villa

Plan-les-Ouates II (4-4-2) : Durand – Coco, Salzgeber ©, Fuentes, Diaz (55’ Montalto) – Taleb, Ribbi, Buchs, Villemin (81’Riou) – Cunto, Saiti (46’ Maximo).
Entraîneur : Eric Montalto

Avertissements : El Zahar et Kohler (Veyrier)

Share.