Coupe suisse : Lancy et Meyrin échouent

0

Les deux derniers représentants genevois menaient pourtant 1-0 à la mi-temps mais ont été éliminés lors du dernier tour préliminaire. Il ne seront pas au tirage au sort des 1/32 de finale.

 

Lancy FC   –   SC Cham   1 – 2 
Buts : 29′ Derrer 1-0, 48′ 1-1, 75′ 1-2

Premier match officiel pour le nouveau Lancy FC à Marignac avec une défaite rageante pour les protégés de Bojan Dimic. Au terme d’une bonne première mi-temps, les Lancéens menaient 1-0 grâce à un but de Romain Derrer, devenu ainsi le premier buteur à domicile de l’histoire du Lancy FC en match officiel. Pour le premier buteur en championnat, réponse vendredi soir!

Pour Bojan Dimic, cette défaite “est une grosse déception car en première mi-temps nous étions vraiment supérieurs à notre adversaire. Puis en seconde période, Cham revient bien et inscrit deux buts sur coup de pied arrêté, alors que j’avais prévenu mon équipe que c’était leur arme principale.”

Dimic n’aura pas la chance revivre la magie de la coupe comme la saison passée, lui qui avait fait trembler le FC Lucerne avec Grand-Lancy. Place maintenant au championnat, où les Lancéens ont bien commencé et espèrent confirmer en recevant Malley vendredi soir, “même je n’ai pas encore toute l’équipe à 100%”, précisait-il.

 

FC Echallens   –   FC Meyrin   3 – 2 
Buts : 31′ Soares 0-1, 54′ 1-1, 60′ Tsimba 1-2, 62′ (P) 2-2, 113′ 3-2

Ce duel entre deux équipes qui ont idéalement débuté le championnat mercredi dernier – victoires 6-0 et 7-0 – nous promettait des buts et les spectateurs des Trois-Sapins n’ont pas été déçus.

La première mi-temps s’achève sur un avantage pour les Meyrinois grâce à une réalisation signée Soares de la tête suite à un centre de Da Costa. En seconde période, le match va s’emballer avec une égalisation challensoise dès la 9ème minute. A l’heure de jeu, Tsimba, encore de la tête, donne un avantage aux Genevois. Avantage de courte durée puisque deux minutes plus tard, les Vaudois égalisaient sur penalty.

Malgré quelques occasions de passer l’épaule, les joueurs de Bruno Codeas se voient contraints de disputer les prolongations. Les opportunités galvaudées de part et d’autre font durer le suspense, jusqu’à la 113ème minute, lorsque les locaux vont inscrire le but définitif.

Meyrin quitte donc la compétition aux portes des 1/32 de finale de la coupe suisse et donc sans la possibilité de recevoir un “gros” aux Arbères en septembre. Bruno Codeas espère que les 120 minutes dans les jambes de ses joueurs ne porteront pas préjudice à son équipe si tôt dans la saison. Réponse au prochain rendez-vous, samedi à Monthey.

 

Share.