2ème ligue : Plan-les-Ouates leader

0

3ème journée / Les Plan-les-Ouatiens arrachent leur victoire dans les arrêts de jeu et prennent la tête, dans l’attente du match en retard d’Onex. Kosova crée la surprise et s’impose à Versoix, tandis que Geneva obtient sa première victoire face à une équipe de Lancy II qui ne décolle toujours pas. Mardi soir, le CS Italien s’est clairement imposé à Compesières.

 

Etoile Carouge FC II   –   FC Onex   Renvoyé

 

CS Chênois II   –   FC Plan-les-Ouates   1 – 2
Buts 
: 20’ Visentini 0-1, 44’ Bottinelli 1-1, 93’ Boughanem 1-2

Victoire à l’arrachée de Plan-les-Ouates aux Trois-Chênes dimanche matin. En effet, les hommes de Dominique Coelho sont allés chercher les trois points dans les arrêts de jeu de la rencontre.

L’ouverture du score tombait aux alentours de la 20ème minute, lorsqu’un centre de Visentini finit sous la transversale du portier chênois. Auteurs d’une bonne première mi-temps, les protégés de Patrick Schmid égalisent juste avant le thé : Bottinelli reprend de la tête un coup franc de Gerbout pour le 1-1.

Face à une grosse écurie du championnat, l’équipe locale est bien en place mais se retrouve à 10 après le second avertissement de Damien Vanzo à la 67ème minute. A cela s’ajoutent les problèmes musculaires des deux latéraux, auteurs d’une bonne prestation, mais qui ont dû être remplacés en fin de rencontre.

Cette série de mauvaises nouvelles va se traduire par un but encaissé dans les toutes dernières secondes : Kamel Boughanem, le buteur maison de Plan-les-Ouates, est à la conclusion d’une contre-attaque et offre la victoire à son équipe. Avec le 7ème but de Boughanem et la 3ème victoire en ce début de saison, Plan-les-Ouates se confirme donc comme l’équipe à battre cette année.

Pour Patrick Schmid, « c’est une défaite rageante car, après la grosse dépense d’énergie durant tout le match, on prend le 2-1 à la 93ème minute de jeu alors qu’on croyait franchement décrocher un point contre cette grosse cylindrée. »

« Cruel sort pour cette équipe qui a fait jeu égal avec Plan-les-Ouates jusqu’au carton rouge et qui n’avait rien à leur envier, poursuivait Patrick Schmid. Sauf que cette fois dame chance n’était pas avec nous. Mon sentiment est partagé entre la satisfaction de la première mi-temps et l’énorme déception avec ce coup du sort. Je regrette aussi infiniment le deuxième rouge en trois matches, en plus ce sont deux juniors. Des cartons stupides à mettre sur le compte d’erreurs de jeunesse et du manque d’expérience! »

La deuxième équipe de Chênois a un autre test sérieux vendredi soir en déplacement à Onex : « Un autre énorme match nous attend à Onex. J’espère que nous pourrons immédiatement réagir même si cela va être très dur, surtout là-bas », concluait Schmid.

Dominique Coelho reconnaissait les mérites de son rival du jour : « Belle et jeune équipe de Chênois qui a vendu chèrement sa peau. Heureusement que, suite à un très beau mouvement collectif, notre buteur maison arrache la victoire dans le temps additionnel ».


FC Geneva   –   Lancy FC II   2 – 0
Buts : 63’ Pereira 1-0, 80’ Lourenço

Match de la peur déjà à Frontenex entre deux équipes comptant encore zéro point. Et ce sont les joueurs de Geneva qui tireront leur épingle du jeu face à une équipe de Lancy II qui n’a toujours pas lancé sa saison.

La première mi-temps s’achève sur un score nul et vierge, non sans des occasions, notamment un face-à-face de N’Diaye qui aurait pu donner un avantage aux locaux.

Mais les pensionnaires de Frontenex, qui commencent peu à peu à retrouver une équipe complète (retours de blessure, qualification de joueurs), vont passer l’épaule en seconde période. Peu après l’heure de jeu, José Pereira va profiter d’une mauvaise passe d’un défenseur lancéen à son gardien pour le dribbler et ouvrir le score.

La dernière demi-heure nous donne une grosse pression de Lancy, qui se créé des opportunités d’égalisation. Mais c’est au contraire Geneva qui va se mettre à l’abri grâce à un but splendide de Lourenço, qui reprend un centre de manière acrobatique pour ne donner aucune chance au gardien lancéen. « Il a même déniché les applaudissements du public de Lancy, c’était une finalisation splendide », déclarait Rui Nobre, assistant de Rui Lopes à Geneva.

Au final, Geneva obtient une victoire précieuse qui lui permet de sortir de la zone rouge. Rui Nobre concluait : « Je voudrais féliciter mes joueurs qui ont démontré une envie de gagner ce match pendant tout le long de la partie, nous proposant un bon spectacle devant nos supporters, que je remercie également pour avoir suivi ce match et encouragé l’équipe. »

 

FC Versoix   –   FC Kosova   2 – 3
Lire l’article

 

FC Veyrier Sports   –   FC UGS II   2 – 0
Lire l’article

 

FC Compesières   –   CS Italien   2 – 5   Joué mardi
Buts : 3’ Schreier 1-0, 22’ Souto 1-1, 52’ Iseli 1-2, 55’ Favre 1-3, 60’ Courivaux (P) 2-3, 85’ Antonini 2-4, 90’ Iseli 2-5

Contrairement à ce qui était affiché pendant quelques minutes sur le site de l’ACGF, Compesières n’a pas gagné 22-5 mais a perdu 2-5 face à une équipe de CS Italien qui obtient sa première victoire de la saison au terme de ce match en retard.

Trois jours après avoir affronté Schaffhouse en coupe suisse, les « Azzurri » se rendaient au Stade Alfred Comoli dans le but de pouvoir enfin démarrer leur saison pour de bon. Et les choses ont mal commencé pour eux puisque Scheier donnait l’avantage à Compesières après 3 minutes de jeu.

« Nous avons souffert pendant le premier quart d’heure, le pressing de Compesières et la vitesse de Schreier nous ont passablement dérangés », reconnaissait Raffaele Del Rosso. Mais les visiteurs parviennent à égaliser par Souto avant la mi-temps et démarrent la seconde période de manière idéale : Iseli et Favre permettent au CS de prendre le large. Même si la réduction du score sur penalty de Courivaux « nous a fait douter », les deux buts en fin de partie « nous font du bien au moral », déclarait Del Rosso.

Au final, le CS Italien obtient ses premiers points de la saison et laisse sa place de relégable à Compesières qui compte un point en trois matchs. Laurent Bédat ne discutait pas la défaite des siens : “Même si on peut regretter de ne pas avoir su forcer notre destin lors des 25 premières minutes au cours  desquelles nous avons eu de belles occasions et, à nouveau, d’avoir connu un incroyable trou qui nous coûte 2 buts en 3 minutes, l’issue de ce match est logique car, en plus de nous être physiquement et techniquement supérieur, le CS Italien désirait la victoire plus que nous.”

La troupe de Laurent Bédat vient d’encaisser 10 buts en deux matchs et n’aura pas la tâche facile dimanche en déplacement chez l’ogre Plan-les-Ouates : “De notre côté, malgré qu’on ait mené à chacun de nos matchs, on démarre cette nouvelle saison avec un bilan inquiétant d’un point en trois matchs et il va vraiment falloir une très grosse réaction si l’on ne veut pas prendre une nouvelle claque face à l’armada plan-les-ouatienne, dimanche prochain…”, concluait-il.

L’entraîneur vainqueur, Raffaele Del Rosso, nous avouait : « Je suis satisfait pour notre première victoire et je félicite toute mon équipe pour leur sérieux et leur engagement. Je remercie également les gens qui nous suivent et qui nous encouragent même quand il pleut. » Leur prochain match sera contre Veyrier pour un remake de la finale de coupe.

 

Share.