2ème ligue : Plan-les-Ouates rejoint Veyrier

0

8ème journée / Plan-les-Ouates retrouve la première place grâce à sa victoire contre Versoix. En bas de tableau, UGS II et Compesières sortent vainqueurs des matchs de la peur contre Lancy II et Geneva respectivement.

 

FC Kosova   –   FC Veyrier Sports   2 – 2
Buts : 1’ Fracheboud 0-1, 59’ Asllanaj (P) 1-1, 63’ Barbey (P) 1-2, 78’ Ars. Selmani 2-2

Le surprenant leader veyrite se rendait à Frontenex pour défendre son trône à l’occasion de ses retrouvailles avec Kosova. En effet, ces deux équipes avaient effectué une course poursuite impressionante lors du championnat de 3ème ligue 2010-2011 avec un dénouement qui a tourné en faveur des Kosovars à la dernière journée.

Et le leader démarre fort ce match puisque dès la première minute de jeu, le capitaine Fracheboud ouvrait déjà le score. Ce même Fracheboud passe tout près de doubler la mise par la suite, mais sa tentative finit la course sur le poteau.

Les Kosovars se réveillent en seconde période et se montrent davantage dangereux. Ils parviennent à égaliser grâce à un penalty d’Asllanaj mais sont à nouveau menés dans la foulée, Veyrier obtenant un penalty cette fois transformé par Barbey.

Ceci ne décourage pas les hommes d’Ahmed Maimouni qui vont continuer à attaquer. L’égalisation méritée vient de la tête d’Arsim Selmani. Dans les dernières minutes, les Kosovars vont toucher par deux fois les montants du gardien Batardon, mais score en restera là.

Spaggiari et Selmani se disputent un ballon (Photo: IV Sport)

Pour Ahmed Maimouni, « c’est surtout en seconde période que l’équipe est montée en régime et a su passer l’épaule pour gagner plus de duels. En alignant des bonnes prestations à chaque match, nous pouvons nous estimer mal payés. Mais nous pouvons nous prendre qu’à nous-mêmes car on n’est pas suffisamment tranchants et décisifs ».

L’entraîneur de Kosova n’était définitivement pas satisfait de ce match nul : « On avance à pas de limace, ce qui ne nous rapproche pas de nos objectifs. Il est temps de rectifier la donne. » Pour eux, c’est un déplacement en coupe à Grand-Saconnex qui les attend mardi soir, avant d’affronter UGS II en championnat.

Pour les Veyrites, ce match nul est un coup d’arrêt après cinq victoires consécutives, ce qui leur coûte d’être rejoints par Plan-les-Ouates en tête du championnat. Pour Daniel Villa, “notre prestation d’ensemble a été moins aboutie que les précédentes, on a été dominé dans le jeu par une très bonne équipe de Kosova. On a peiné à poser le ballon au sol, à se trouver et à combiner de manière décisive en phase offensive. Malgré cela, on a plusieurs occasions franches en première période qu’on doit convertir en buts. La deuxième mi-temps a été plus difficile et même si on a toujours mené au score, on est content de prendre un point au vu des occasions adverses en fin de match.”

Avant de recevoir Geneva dimanche prochain, les Veyrites affrontent Meyrin II en coupe mercredi soir.

 

Lancy FC II   –   FC UGS II   0 – 1
Lire l’article

 

FC Onex   –   CS Italien   0 – 0
Lire l’article

 

FC Plan-les-Ouates   –   FC Versoix   3 – 0
Buts 
: 43’ Lagrib 1-0, 65’ Théry 2-0, 85’ Vigliorgio 3-0

Après un nul concédé au Bois-de-la-Bâtie la semaine dernière qui leur a coûté la première place, les Plan-les-Ouatiens ont rectifié le tir.

En recevant une équipe de Versoix dans une très mauvaise spirale, les hommes de Dominique Coelho remportent une victoire très large, ponctuée par trois réussites signées Lagrib, Théry et Vigliorgio.

Qui plus est, les pensionnaires des Cherpines profitent du nul de Veyrier pour le rejoindre en tête et même le dépasser grâce à un meilleur goal-average.

Victoire aisée de Plan-les-Ouates contre Versoix (Photo: C.M. Trigo)

Dominique Coelho a même dû aligner quelques minutes le gardien Van Der Laan en attaque à cause des nombreuses blessures de son contingent réduit ces dernières semaines. Le mentor des Cherpines était logiquement « très content de la maîtrise collective de mon équipe, ainsi que de la discipline tactique montrée tout au long de la rencontre. Je pense qu’il y a eu beaucoup de très bonnes intentions. Notre bilan pourrait être meilleur si on n’avait pas perdu des points bêtement à la maison. J’ai une équipe qui s’est responsabilisée, tout le monde se sent important dans le groupe. Il y a une bonne dynamique et ça me plaît bien. »

Le prochain rendez-vous pour eux est la réception de Genève-Ville (4ème ligue) mercredi en coupe, avant un match au sommet contre Onex dimanche matin.

Quant à Versoix, c’est la troisième défaite d’affilée pour les hommes d’Auro Duarte qui sont passés de jouer les premiers rôles à se situer à trois longueurs de la barre de relégation. L’équipe espère arrêter l’hémorragie en recevant Aïre en coupe, avant de recevoir Chênois II en championnat.

 

Etoile Carouge FC II   –   CS Chênois II   2 – 0
Buts : Eyer 1-0, Pais 2-0

C’est une équipe de Chênois II irrégulière et sans certains de ses cadres qui se rendait sur le terrain d’une formation de Carouge II qui est en nette amélioration par rapport à son début de saison loupé.

Et, dès la première minute de jeu, les Carougeois obtiennent un penalty qu’ils ne parviendront pas à concrétiser. Au terme d’une première période dominée par les locaux, le score est toujours de 0-0. « En première mi-temps, on a été absent dans le jeu et dans les duels, et on a laissé beaucoup d’énergie à courir derrière le ballon par manque de rythme », nous résumait l’entraîneur chênois Patrick Schmid.

En seconde période, les Chênois repartent mieux dans la partie mais vont voir leurs jambes coupées par un but d’Eyer suite à un corner après 5 minutes de jeu. Par la suite, les visiteurs vont se plaindre de certaines décisions arbitrales, « ce qui a rendu les joueurs nerveux et irrités », poursuivait Schmid.

Le but qui met les Carougeois à l’abri tombe en toute fin de match par l’intermédiaire de Pais. Pour la première fois de la saison, Carouge II enchaîne deux victoires, ce qui leur permet de se relancer dans le championnat, eux qui comptent un match en moins encore.

Pour l’entraîneur Samuel Singarella, « nous avons fait un très bon match. Certes tout n’a pas été bon, il y a toujours quelque chose à corriger, mais j’ai aimé l’état d’esprit de mon équipe et le jeu proposé qui revient gentiment. Victoire importante pour le groupe qui nous fait revenir dans les premiers rôles avec un match en moins, on va continuer à travailler dur avec une jolie semaine qui arrive… » En effet, les Carougeois ont un déplacement à priori facile mercredi en coupe contre une 5ème ligue avant un déplacement à Compesières dimanche.

Pour Chênois II, l’enchaînement des bonnes et des mauvaises performances se traduit dans les statistiques de l’équipe : 4 victoires et 4 défaites. Pour Patrick Schmid, « il faut maintenant que mes joueurs se remobilisent et réagissent immédiatement. J’attends d’eux une réaction et enfin un match référence! » Une semaine intense attend l’équipe avec la réception d’Onex en coupe et un déplacement à Versoix en championnat.

 

FC Geneva   –   FC Compesières   1 – 3
Buts : 22’ Courivaux (P) 0-1, 30’ Cherkaoui 1-1, 85’ Lorenzini 1-2, 90’ Cheyroux 1-3

En plus de la rencontre entre Lancy II et UGS II, celle entre Geneva et Compesières était l’autre « match de la peur » de la journée.

Et ce sont les visiteurs qui rentrent mieux en matière, avec une domination qui sera ponctuée par un but de Courivaux sur penalty. Ceci aura pour effet de réveiller Geneva, qui égalise à la demi-heure de jeu suite à une balle en profondeur bien exploitée par l’inévitable Cherkaoui. Jusqu’à la mi-temps, les locaux vont mettre en difficulté Compesières mais la pause sera atteinte sur ce score de 1-1.

La mi-temps a été bénéfique pour les hommes de Laurent Bédat qui repartent conquérants après le thé et qui se montrent dangereux sans réussir à passer l’épaule… jusqu’à la 85ème minute, lorsque Lorenzini conclut de la tête un joli travail de Courivaux. Le but de la sécurité sera inscrit par Cheyroux dans les arrêts de jeu suite à un travail solitaire, confirmant ainsi une victoire méritée pour Laurent Bédat : « Collectivement, on a maîtrisé le match. Même si on a dû patienter jusqu’aux dernières minutes pour forcer la décision, on aurait pu (dû) faire la différence bien avant, sachant qu’on a touché pas moins de 5 fois les montants et qu’on a parfois été maladroits. »

Après 7 journées sans y parvenir, Compesières obtient donc sa première victoire en championnat, qui plus est contre un adversaire direct pour le maintien. Ce qui réjouissait l’entraîneur Laurent Bédat : « Nous sommes satisfaits d’obtenir notre première victoire en championnat et de poursuivre notre série d’invincibilité qui se chiffre désormais à 6 matchs consécutifs. En plus, on gagne une place et on se rapproche un peu du milieu du classement. »

Après avoir accroché Onex en semaine, les Compesièrois concluent leur première semaine anglaise de manière positive, mais devront se remettre sur selle pour attaquer la deuxième : « L’attaque d’une seconde semaine anglaise consécutive nous inquiète car on fournit de gros efforts sur des terrains gras et difficiles et les organismes sont mis à rude épreuve. Le déplacement de mercredi à Interstar qui est en pleine bourre s’annonce compliqué, comme l’accueil dimanche de Carouge II qui semble avoir trouvé son rythme de croisière », concluait Bédat.

Quant à Geneva, cette défaite lors de ce match à six points, accompagnée de la victoire d’UGS II à Lancy, les propulse sous la barre après en être sorti il y a quelques semaines. Qui plus est, un déplacement difficile à Veyrier les attend la semaine prochaine, après un match en coupe sur le terrain de Bernex II.

 

Share.