Perly s’empare de la tête

0

Au gré de sa victoire sur le désormais ancien leader du groupe, le FC Azzurri Lausanne, les protégés de Mario Chedly prennent les rênes du championnat grâce à une excellente gestion des moments-clés du match.

Un but dès la première minute, le deuxième but juste avant la pause avant de clore définitivement les espoirs lausannois à cinq minutes du terme, tels sont les ingrédients de la réussite de l’équipe de Perly Certoux cette fin de samedi après-midi.

Entame idéale

Au coup d’envoi se trouvent sur la pelouse un certain nombre de joueurs ayant régulièrement foulé les pelouses de ligue nationale par le passé. On pense ici notamment aux genevois Chedly et Girod, de même qu’aux Lausannois Ebe et Scalisi. Les deux équipes sont séparées de trois petits points et le résultat de la rencontre devrait donner clairement la tendance de cette fin de premier tour.

A peine le temps d’arriver au Stade municipal de Perly que les locaux obtiennent un premier corner que va se charger de botter le maître artificier Chedly. Ce dernier dépose le cuir sur la tête de Girod qui, d’une tête décroisée, s’en va tromper le portier Pilet. Le match ne pouvait guère mieux commencer pour les Genevois qui ne vont jamais lâcher leur os, à l’image de l’énorme abattage des milieux centraux Olivera et Sahiti.

Sahiti et Hélin à la lutte

L’ouverture du score tombée, s’en suit une longue période de disette d’occasions pendant laquelle la défense perlysienne se régale à contrer les trop nombreux longs ballons envoyés par la charnière vaudoise Scalisi-Felix. Le pauvre Hélin, seul attaquant nominal des visiteurs en première période, en fera les frais puisqu’il cédera sa place à l’heure du thé. Avant cela, les Lausannois auraient pu prétendre à l’égalisation en se montrant dangereux sur coup de pied arrêté, véritable force de frappe de cette équipe, mais Scalisi voyait son envoi capté en deux temps par Volpilhac.

Au contraire, ce sont les Perlysiens qui doublent la mise une nouvelle fois par leur défenseur central Girod qui cette fois-ci est à la réception d’un petit coup-franc obtenu à l’effort par Khadraoui. Ce but fait mal particulièrement mal aux visiteurs, en effet on joue les arrêts de jeu de cette première mi-temps.

Le défenseur Girod s’offre un doublé en première période

Perly en parfait gestionnaire

La seconde période démarre mais la physionomie ne change pas. La sortie de Hélin, remplacé par Hysenaj, n’apporte pas les effets escomptés et la charnière Girod-Salvador s’amuse à lire la trajectoire des longs ballons envoyés depuis derrière. Même si Fisson doit s’interposer sur un centre venu de Ebe, la défense perlysienne ne sera prise à défaut que sur coup de pied arrêté. C’est sur l’un d’eux qu’Azzurri vient semer le doute dans les esprits locaux. Ce diable de Scalisi, toujours bien placé, profite d’un centre dévié pour tromper le dernier rempart genevois et reprendre espoir dans cette partie. Il reste alors 15 minutes et la partie va, pour la première fois, un peu s’emballer.

C’était malheureusement sans compter sur la prouesse de Talel Chedly. Après avoir une première fois menacé le portier Pilet quelques minutes auparavant, déjà sur coup-franc, l’attaquant genevois remet ça et trouve la lucarne des buts azzurri. Les visiteurs sont ko debout et ont compris qu’ils sont en train de concéder leur seconde défaite de l’exercice.

6ème but pour Chedly cette saison

L’exultation du Perlysien reste toutefois en totale opposition avec le talent du joueur et la qualité de son but. A force d’haranguer ses adversaires et de les narguer de manière exagérée, son entraîneur (qui n’est autre que son père) se voit contraint de le sortir de l’aire de jeu alors qu’il reste moins de cinq minutes à jouer. Son remplaçant, De Matos, ne saura quant à lui, pas rester calme vu qu’il verra rouge à quelques secondes du coup de sifflet final pour une réaction trop virulente.

Perly s’impose donc dans une partie qui aura plus brillé par son aspect tactique que par ses occasions, mais au terme de laquelle les joueurs de Mario Chedly ont montré qu’ils pouvaient côtoyer les meilleures équipes de la ligue et espérer se mêler à la lutte pour la première place du groupe jusqu’au mois de juin prochain.

.

.

FC PERLY-CERTOUX – FC AZZURRI 90 LS  3-1 (2-0)
Stade municipal de Perly

Buts : 1′ Girod 1-0, 45′ Girod 2-0, 76′ Scalisi 2-1, 84′ Chedly 3-1

Perly (4-4-2) : Volpilhac – Boudjema, Salvador ©, Girod, Fisson – Fofana, Olivera, Sahiti, Khadraoui (64′ Silva Duarte) – Soumahoro (80′ Celestini), Chedly (88′ De Matos)
Entraîneur : Mario Chedly

Azzurri (4-5-1) : Pilet – Scarfo, Scalisi, Felix, Ebe – Barrier, Cessy, Loche (70′ Cand), Arena ©, Freire – Hélin (46′ Hysenaj)
Entraîneur : Jean Philippe Karlen

Avertissements : Soumahoro et Chedly (Perly) ; Scarfo, Hélin et Felix (Azzurri)
Expulsion : De Matos

 

Photos : IV Sport
Retrouvez la vidéo de la rencontre réalisée par nos confrères de Footmag.

Share.