Onex vient à bout de Vernier

0

Juniors A / Dans un match qui aura plus valu par sa tension que par sa qualité technique et tactique, les juniors A du FC Onex ont mieux résisté à la pression inhérente à cette finale pour décrocher le titre automnal et une place en interrégional au second tour.

La foule s’est réunie samedi après-midi autour du synthétique de Vernier pour assister à la rencontre opposant le vainqueur de chaque groupe du championnat de juniors A premier degré.  D’un côté, le FC Vernier, vainqueur du groupe 1 au terme d’une course poursuite avec Meyrin, course remportée à la différence de buts après 33 points en 12 rencontres. De l’autre, le FC Onex, vainqueur plus aisé du groupe 2 puisque les Onésiens ont terminé invaincus avec six unités d’avance sur le CS Chênois.

Onex débute sur les chapeaux de roue

En début de match, on sent les deux équipes soumises à la pression de l’évènement. Les acteurs jouent très vertical et ne se formalisent pas de risques quand il s’agit de défendre.

L’équipe d’Onex est la première à entrer en action, prenant le pas sur son adversaire, et se crée la première grosse opportunité du match à la 11ème minute par Almeida qui se retrouve seul suite à une erreur de concentration de la défense verniolane. Mais le tir à bout portant du numéro 11 onésien est détourné par Alves.

Cette opportunité est le point d’orgue de la domination des « Verts ».

L’équipe locale, en difficulté, s’en remet à des longs ballons pour remonter le terrain et cette tactique va s’avérer payante. A la 25ème, un long dégagement lance Chaka à la lutte avec la défense adverse. Le numéro 9 verniolan parvient à récupérer le ballon, fixer toute la défense et tromper Marques d’un plat du pied.

La joie du Verniolan Chaka

Cette ouverture du score contre le cours du jeu va assommer Onex et Vernier va tenter d’en profiter, mais la tentative encore de Chaka sur une belle percée d’Alaj ne trouve que le petit filet.

Plus rien n’est à signaler jusqu’à la pause, hormis l’avertissement verniolan Do Vale, prié de laisser ses coéquipiers à dix pendant dix minutes à la 43ème.

Une seconde période rythmée par les supériorités numériques

La seconde période va démarrer comme la première. Onex, bien aidé par sa supériorité numérique, va mieux reprendre le match et ne va pas tarder à revenir au score. Trois minutes après la reprise, une nouvelle séquence de cafouillage dans la défense de Vernier va profiter à Gasama qui peut tromper Alves du point de penalty.

Onex continue sur sa lancée, sans pour autant être très dangereux avant que la physionomie ne soit une nouvelle fois inversée par un avertissement. Cette fois, c’est Quispe qui va laisser ses coéquipiers en infériorité. Et sans leur numéro 8, très actif jusque-là, les visiteurs vont voir leurs adversaires revenir à de meilleures intentions.

Cependant, contrairement à la supériorité précédente qui avait amené l’égalisation, la domination verniolane va s’avérer infructueuse, la faute à une trop grande maladresse dans les trente derniers mètres.

Duel entre Verniolans et Onésiens très indécis

Onex passe l’épaule

Après avoir fait le dos rond pendant l’infériorité numérique, Onex va passer l’épaule à la 70ème minute de jeu grâce à un coup franc excentré de Perret qui va se loger directement dans les filets d’un Alves peu à son affaire pour l’occasion.

Il reste alors vingt minutes à Vernier pour tenter de revenir au score. Et un nouvel avertissement va les aider, à la 78ème, c’est au tour du latéral Perret de se voir intimer l’ordre de sortir temporairement. Mais comme lors de leur première supériorité, les joueurs du duo Paratore-Islami vont pêcher dans les trente derniers mètres et le portier Marques ne va pas être trop inquiété. Ce seront même ses coéquipiers qui se créeront la dernière opportunité mais le dernier rempart des « Blancs » y opposera son veto.

C’est donc sur ce score de 2-1 que l’arbitre met un terme à la rencontre, causant les traditionnelles scènes de liesse dans le camp des vainqueurs et de frustration du côté des vaincus.

Les Onésiens au moment du coup de sifflet final

Le verdict de ce premier tour est donc rendu pour les juniors A : le FC Onex rejoint le CS Italien, Plan-les-Ouates, Lancy, Bernex, UGS et Veyrier dans la catégorie supérieure alors que Vernier devra retenter sa chance au printemps.

A l’heure de l’analyse, c’est bien évidemment la satisfaction qui prédomine pour les promus : « Notre objectif de la semaine en tant qu’entraîneurs était de réduire au maximum la pression pour que nos joueurs abordent cette partie comme les autres. On peut estimer que nous l’avons réussi puisque dans l’ensemble, on mérite cette victoire. Je tiens surtout à souligner que ce groupe le mérite et que c’est le travail de tout cet automne qui paye ce soir », nous confiait Hani Hassan, membre du trio d’entraîneurs de cette équipe en compagnie de Jairo De Oliveira et Cyril Morisset.

.

.

FC VERNIER – FC ONEX  1-2 (1-0)
Stade municipal de Vernier

Buts : 25’ Chaka 1-0, 48’ Gasama 1-1, 70’ Perret 1-2

Vernier (4-4-2) : Alves – Demiri, Pinto, Sudan, Veseli – Torres, Dos Santos, Pereira, Santos – Do Vale ©, Chaka.
Remplaçants : Kameri, Kabashi, M. Alaj, Tushi, Gashi, E. Alaj, Johnstone
Entraîneurs : Roberto Paratore & Sadri Islami

Onex (4-4-2) : Marques © – Grippi, Theurillat, Ivanovic, Perret – Salomon, Argentieri, Quispe, Almeida – Mendes, Gasama.
Remplaçants : Berthet, Mini, Alem, Tomas, Gialanella, Dinis Teixeira
Entraîneurs : Jairo De Oliveira, Cyril Morisset & Hani Hassan

 

Photo de couverture : Foot Juniors

 

Share.