Servette M21 frise le code

0

Archi-dominateurs en première mi-temps, les jeunes Servettiens marquent quatre fois avant de subir le retour de Collex-Bossy. Tour à tour, les deux entraîneurs ont fait chauffer leurs cordes vocales. Un match fou.

Les murs de la Fontenette en tremblent encore. A vrai dire, ils ont tremblé deux fois. La première sur le coup de 21h15, c’était la mi-temps et des Collesiens menés 4 à 0 subissaient les foudres de leur entraineur Pierre-Yves Liniger. “En vingt ans de carrière, jamais je n’ai pris quatre goals en une mi-temps. J’aurais pu tous les sortir, on n’a pas eu un duel, rien! Mais je n’ai fait aucun changement, je voulais qu’ils prennent leurs responsabilités.”

Un peu moins d’une heure plus tard, c’était au tour d’Oscar Londono de remettre en place ses joueurs. “J’attends plus de maturité de mes gars. On ne peut pas prendre trois buts en une mi-temps alors qu’on avait l’occasion de tuer le match. Si à 18 ans tu n’es pas capable de courir pendant 100 minutes, il ne faut pas avoir l’ambition de faire ce métier.”

Servette déroule, Collex passif

Voilà pour les réactions qui témoignent à merveille d’une rencontre qui est allée dans un sens, puis dans l’autre. Il y avait bien deux équipes sur le terrain de la Fontenette vendredi, mais elles ont joué l’une après l’autre. Score final, 4-3 pour les jeunes Servettiens.

La première mi-temps fut outrageusement à l’avantage de ces derniers. Profitant à merveille des espaces offerts par un terrain aux vastes dimensions, les espoirs cantonaux se jouaient d’un adversaire mou, désorganisé et aux abois. S’ils ne sont pas bousculés, ces jeunes peuvent alors faire mal. Avec un Kevin Gissi qui faisait valoir sa puissance en pointe, les buts ont été alignés avec une régularité désarmante. C’est justement l’argentin qui ouvrait la marque à la 23ème suite à un mauvais renvoi défensif des “Chevaliers”. Puis un pénalty de Ntongo laissait entrevoir une soirée à sens unique.

Avant la mi-temps, Machado y allait de son tir croisé face à un Derouazi pas irréprochable sur ce coup-là. Mais ce n’est pas fini: l’excellent Yunis Mohamed, converti à un rôle de défenseur latéral – il va falloir le suivre de près celui-là – enchaînait contrôle et demi-volée dans le petit filet collésien.

Servette-Collex2

Mohamed se débarrasse de deux Collesiens

Cette première moitié de rencontre semblait alors annoncer une soirée promenade pour les uns, cauchemar pour les autres. A l’heure de la pause, autour de l’immuable “steak sandwich” de la Fontenette, rares étaient ceux qui auraient parié sur le moindre but collesien.

Honneur collesien retrouvé

Mais c’était sans compter sur l’effet de la gueulée de Pierre-Yves Liniger. Bien qu’encore malmené durant une dizaine de minutes, Collex-Bossy retrouvait un semblant du mordant qui fait sa renommée.

Par deux fois, le schéma fut semblable. L’infatigable Marcos Linares préparait avec vitesse et précision, Fabien Calleja, lui, concluait avec puissance. Revenus à deux buts de leur adversaire, les Collésiens allaient même plonger les Servettiens dans le doute quand ce même Calleja reprenait de la tête (77′) un corner botté par Izquierdo, dont l’entrée a fortement contribué à changer la face du match.

Servette Fc M21 vs Fc Collex Bossy 4-3

Un hat-trick peu fructueux pour Fabien Calleja…

En attendant le faux pas d’Azzurri LS

Mais marquer quatre goals en une mi-temps aurait relevé de l’exploit. Ainsi, malgré leur relâchement coupable, les jeunes joueurs de Londono s’en tireront bien, avec les trois points en poche. En revanche, l’avertissement est sévère. Ces jeunes-là pourront-ils évoluer en première ligue la saison prochaine? Au vu de la première mi-temps, oui. Avec ce qu’ils ont montré ensuite, on peut en douter. Quoi qu’il en soit, ils devront espérer deux faux pas d’Azzurri Lausanne, leader de ce championnat qui compte le même nombre de points mais deux matchs en moins.

Pour Collex-Bossy, si la soirée n’a rien apporté sur le plan comptable (la formation végète à la 7ème place du classement), au moins a-t-elle permis de relever la tête. Un peu de dignité au sortir des vestiaires, en somme.

 

SERVETTE FC M-21 – FC COLLEX-BOSSY  4-3 (4-0)
Stade de la Fontenette (terrain principal), environ 200 spectateurs

Buts: 23′ Gissi 1-0, 36′ Ntongo (P) 2-0, 42′ Machado 3-0, 45′ Mohamed 4-0, 53′ F. Calleja 4-1, 71′ F. Calleja 4-2, 77′ F. Calleja 4-3

Servette (4-4-2) : Guedes – Olivieri, Giachino, Schmoll (55′ De Matos), Mohamed – Ntongo, Ramadani, Machado (69′ Garcia), Bua – Gissi, Cespedes (79′ Maouche).
Entraîneur : Oscar Londono

Collex (4-4-2) : Derouazi – Canedo, El Tayar (68′ N. Calleja), Bigeard, Cohen – Lhoneux (63′ Izquierdo), Pombo, Quilez, Ayete (59′ Shabani) – F. Calleja, Linares.
Entraîneur : Pierre-Yves Liniger

 

Photos : OneClick-Photo et IV Sport

Share.