Besseyre et Rey plombent Plan-les-Ouates

0

En marquant deux fois dans le premier quart d’heure de jeu grâce à son duo d’attaquants, Bernex s’impose aux Cherpines.

Il n’est plus tout jeune, il a sa carrière derrière lui , mais sa faim de ballons et son abattage sur le terrain ne faiblissent pas. Alors lorsqu’il trouve un compère comme Stéphane Rey, à l’affût de la moindre déviation, Frédéric Besseyre montre une nouvelle fois son statut de joueur exceptionnel au niveau amateur.

Besseyre et Rey, quel duo

Il n’aura fallu que 4 minutes de jeu pour voir la complicité entre les deux attaquants des visiteurs samedi en fin d’après-midi. Un long ballon en direction de Besseyre, une déviation intelligente pour Rey et ce dernier qui trompe Van der Laan pour la première fois du match (4′, 0-1). Moins de dix minutes plus tard, Shabani cherche une nouvelle fois le crâne de Besseyre. Ce dernier perd son duel face à Kadri qui ne parvient pas toutefois à relancer proprement. Le vif et opportuniste Rey traîne par là et inscrit une seconde réussite en l’espace de 10 minutes (10′, 0-2).

Après ce départ idéal, Bernex gère son avantage et domine les débats au milieu du terrain, emmenés par leur capitaine De Almeida, toujours aussi généreux dans l’effort.

PLO-Bernex-2

Intervention de De Almeida sur Ibrahim

Et Plan-les-Ouates dans tout ça ? Empruntés, les protégés de Dominique Coelho tentent de s’approcher des cages du portier Girard en se projetant rapidement vers l’avant. Une première incursion signée Eyer oblige le dernier rempart bernésien à une jolie parade. Idem quelques minutes plus tard lorsque le meilleur buteur de 2ème ligue la saison dernière, Sadik Lagrib, se présente en bonne position. Ces occasions sont toutefois trop rares pour inquiéter réellement la très jeune arrière-garde bernésienne.

Manzolilo entre et Bernex déroule

Après le thé, Bernex va à nouveau faire parler son réalisme et clore définitivement le sort de cette rencontre. L’entrée de Manzolilo en lieu et place d’un Mongo transparent lors du premier acte est déterminante. Le pauvre Leal, qui avait bien résisté au puissant Mongo, va cette fois-ci « prendre le bouillon » face à l’entrée de l’ex-lancéen et carougeois.

Muet jusque-là, et notamment lorsqu’il se présentait seul face à Van Der Laan en toute fin de première période, le Français Besseyre profite d’un service parfait de Manzolilo pour inscrire ce 3ème but libérateur (52′, 0-3). Dès cet instant, les velléités de retour des protégés de Dominique Coelho deviennent sans espoir. La partie va alors perdre en intensité, Bernex se contentant de gérer et Plan-les-Ouates n’y étant plus.

Le score aurait même plus prendre de l’ampleur sans le sauvetage de Leal après un festival dans la surface de Prébandier (plus communément appelé « petit chat » par ses coéquipiers) ou sans l’orgueil de Van Der Laan qui remporte un nouveau duel face à Besseyre. Au contraire, ce sont finalement les locaux qui vont sauver l’honneur de la tête grâce au jeune Baire, entré quelques minutes auparavant (80′, 1-3).

PLO-Bernex-3

Déjà 7 buts cette saison pour Besseyre, ici entouré de deux adversaires

C’est une victoire bernésienne tout à fait logique sur le terrain d’un FC Plan-les-Ouates manquant quelque peu d’envie et de métier face à un tel adversaire, malgré la bonne performance de Mihretu au milieu de terrain. Malgré une 3ème défaite consécutive, les locaux ne devraient pas avoir trop de problème pour se maintenir dans ce championnat, la qualité du groupe étant là. Toutefois une prise de conscience doit avoir lieu afin de ne pas trop se compliquer la tâche.

Du côté du coteau, après un début de championnat catastrophique dû au manque de préparation, le groupe semble prendre ses marques, autour du capitaine De Almeida et derrière sa formidable paire d’attaquants. C’est déjà la 5ème victoire de rang pour les Bernésiens qui ont de quoi nourrir des ambitions et pourquoi pas, qui sait, taquiner l’ogre Stade Lausanne.

 

FC PLAN-LES-OUATES – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON  1-3 (0-2)
Stade des Cherpines

Buts : 4′ Rey 0-1, 10′ Rey 0-2, 52′ Besseyre 0-3, 80′ Baire 1-3

Plan-les-Ouates (4-3-3) : Van der Laan – Tavares, Kadri, Visentini © (65’ Baire), Leal – Ibrahim, Mihretu, Beuchat (46’ Bentorki) – Théry (46’ Malagoli), Eyer, Lagrib.
Entraîneur : Dominique Coelho

Bernex (4-4-2) : Girard – Shabani, Trifiletti, Sallin, Ferreira – Mongo (46’ Manzolillo), De Almeida ©, Boukhenoufa (38’ Prébandier), Van der Schüren – Besseyre, Rey.
Entraîneur : Farminio Isabella

Avertissements : Tavares et Malagoli (Plan-les-Ouates) ; Rey, Ferreira et Manzolillo (Plan-les-Ouates)

 

Photos : IV Sport

Share.