Collex II ne décolle toujours pas

0

Encore une défaite rageante pour la seconde garniture collesienne qui s’incline dans les dernières minutes à Plan-les-Ouates. Les « Chevaliers » restent derniers et voient s’éloigner la barre de manière inquiétante.

Les week-ends se suivent et se ressemblent pour Collex II. Encore une fois, les protégés du coach Sebastiani ont montré un football attrayant. Encore une fois, ils ont ouvert le score. Et encore une fois, ils se sont inclinés. Le mal est profond et les motifs d’espoir affichés dans le jeu peinent à se traduire mathématiquement. La barre est désormais à 6 points et le compteur des victoires affiche invariablement zéro.

Comme souvent, cela avait plutôt bien commencé pour Collex. Dans des conditions atmosphériques dantesques et sur un terrain synthétique bien trop exigu, les trente premières minutes sont à l’image du ciel : déprimantes. C’est à se demander si les gardiens sont utiles tellement le ballon peine à quitter le rond central. C’est d’ailleurs probablement surpris de pouvoir toucher le cuir en bonne position que l’attaquant plan-les-ouatien Divava, seul dans les cinq mètres après une énorme bourde de la défense collésienne à la 10ème minute, ne parvient à pas à trouver les filets d’un Cassiano chanceux en la circonstance.

Première incursion, premier goal

Sevré d’occasions, le (très) maigre public commence à se demander ce qu’il est venu faire aux Cherpines en ce dimanche matin. Mais un éclair de génie de Lappert va venir réveiller tout ce petit monde. Servi par dessus la défense d’une jolie balle piquée, l’attaquant collesien ne réfléchit pas et arme une somptueuse demi-volée croisée qui vient se loger dans le petit filet du gardien Liviero (29′, 0-1). La joie des visiteurs est à son comble mais ces derniers vont devoir rapidement déchanter. Comme bon nombre d’équipes en situation délicate, Collex recule immédiatement après son but.

Fc Plan les Ouates II vs Fc Collex Bossy II 3-1

La joie du buteur Lappert

Alors que Plan-les-Ouates n’avait pas été dangereux, les « jaunes et bleus » vont venir inquiéter Cassiano à plusieurs reprises, notamment par le très remuant Carvalho, sans succès. A la 41ème minute, le gardien collesien va commettre une bourde lourde de conséquences. Après avoir bloqué puis remis au sol le ballon, le portier s’en ressaisit, obligeant l’arbitre à siffler un coup-franc indirect à une dizaine de mètres des buts. Un absence coupable qui entraîne une occasion en or de revenir au score que les plan-les-ouatiens ne vont bien entendu pas laisser passer. Le ballon est décalé pour Rada qui allume à bout portant et permet à son équipe d’égaliser (41′, 1-1).

PLO II se réveille, puis se rendort…

Relativement absent voir carrément apathiques par moments, les locaux vont profiter de ce but marqué en fin de période pour réagir après le thé. Les entrées de Garbani et surtout Mihretu vont alors changer le visage de l’équipe. Ce dernier va d’ailleurs se mettre en évidence dès les premières minutes en adressant une frappe sur le poteau puis en manquant le cadre d’un cheveu suite à un raide solitaire.

Le premier quart d’heure de la seconde période est entièrement à l’avantage des joueurs de Javier Martinez, et Carvalho, à la 53ème minute, est trop court pour reprendre un centre qui file devant le but. Il tentera de se racheter quelques secondes plus tard en passant en revue la défense collesienne mais son tir est repoussé par le gardien adverse.

Piqués au vif, les Collesiens vont alors réagir et prendre à leur tour le dessus sur des locaux dont la solidité défensive va s’effriter d’un coup. L’intenable Lappert tente d’en profiter à la 71ème mais sa demi-volée ne trouve pas le cadre. Une minute plus tard, c’est au tour du capitaine Chincarini de ne pouvoir frapper correctement le ballon de la tête seul à quelques centimètres de la ligne de but.

Le monologue des visiteurs va alors s’intensifier et les coups de butoir assénés à la défense plan-les-ouatienne sont un véritable supplice pour l’entraîneur Martinez qui enjoint ses troupes à se réveiller sous peine de voir des adversaires plus déterminés prendre l’avantage. Mais la réussite fuit toujours Collex qui, emporté par son élan, va se découvrir et voir ses efforts réduits à néant à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Sur une bonne frappe de Mihretu, le gardien collesien ne peut bloquer le ballon. Garbani, seul au second poteau, crucifie Cassiano contre le cours du jeu (88′, 2-1).

Fc Plan les Ouates II vs Fc Collex Bossy II 3-1

Le buteur victorieux, Garbani, pressé par Lenaud

Tragique dénouement pour Collex II qui ne se remettra pas de ce coup du sort. Les « Chevaliers » restent englués dans les profondeurs du classement, sans toutefois baisser les bras, ce que nous confirme l’entraîneur Sebastiani : « Grosse déception, encore. Nous avions la mainmise sur le jeu mais nous repartons encore une fois sans les 3 points. Les matches se succèdent et se ressemblent, la seule chose que nous devons faire de plus est d’attendre que la roue tourne. Félicitations toutefois à Plan-les-Ouates pour leur victoire. »

Javier Martinez lui, voyait bien entendu le verre à moitié plein : « Nous avons eu de la peine. Mon équipe est beaucoup plus efficace sur l’herbe que sur ce petit synthétique qui ne favorise pas notre habituelle recherche d’espaces. Collex était bien en place mais nous avons peut-être eu plus de chance et nous avons réussi à passer l’épaule. L’important pour nous était de prendre les trois points pour se rapprocher du haut du classement en attendant de voir les résultats de nos adversaires directs. »

Collex visera sa première victoire en recevant UGS II dimanche prochain, tandis que Plan-les-Ouates II enchaînera un second match à domicile contre Signal Bernex-Confignon II.

 

FC PLAN-LES-OUATES II – FC COLLEX-BOSSY II  2-1 (1-1)
Centre sportif des Cherpines

Buts : 29′ Lappert 0-1, 41′ Rada 1-1, 88′ Garbani 2-1

Plan-les-Ouates II (4-4-1-1) : Liviero – Malagoli, Gay ©, Afari, Kohler – Carvalho, Rada, Aurilia (62′ Loureiro), Gomes (45′ Garbani) – Divava (46′ Mihretu) – Crettenand.
Entraîneur : Javier Martinez

Collex-Bossy II (4-4-1-1) : Cassiano – Lenaud, Giampaolo, Schafer, Pegoud – Dominé (75′ Lazaro), Chincarini ©, Dieng, Nogueira (81′ Odriozola) – Abdel (62′ Franco) – Lappert.
Entraîneur : Mark Sebastiani

Avertissements : Kohler (PLO), Cassiano (Collex)

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.