Veyrier sort du peloton

0

En disposant relativement aisément de Carouge II, Veyrier envoie un message fort à ses poursuivants. La seule équipe du championnat encore invaincue n’a pas l’intention de faire de cadeau à ses adversaires et se retrouve aux avant-postes avec 2 points d’avance et un match en moins !

Daniel Villa le sait, l’accession à la 2ème ligue interrégionale ne se joue pas en octobre. Pourtant, son équipe se retrouve propulsée à la première place du groupe, dans une position confortable profitant à la fois de sa victoire méritée contre Carouge II et de la surprenante déroute de CS Italien à Meinier. Sans crier gare, le premier tournant dans ce championnat de 2ème ligue genevoise est arrivé ce week-end, et ce n’est pas un hasard.

Carouge ouvre les hostilités

Cette victoire, les Veyrites sont allés la chercher avec leurs qualités. Recherche quasi-permanente de jeu et abnégation. Alors bien sûr, les quinze premières minutes ne sont pas flamboyantes, round d’observation oblige, et seront marquées par la grave blessure de Boschetti à qui nous souhaitons un bon rétablissement.

Le petit terrain synthétique du Grand-Donzel doit être apprivoisé par les acteurs et étonnamment, ce sont les hôtes, pourtant moins habitués à cette surface, qui s’en accommodent le mieux. On notera pêle-mêle une contre attaque rondement menée à la 14ème minute, mais Röthlisberger pêche à la conclusion. Même résultat pour une percée de Taddéo une minute plus tard, ainsi que pour un coup franc excentré de Jacot qui ne surprend tout juste pas le gardien Giorgi. Pendant ce temps là, Carouge est à la peine.

Ce sont pourtant eux qui vont être les premiers à faire trembler les filets. Shaqiri, bien servi à l’orée de la surface, résiste à son défenseur et ajuste habilement Pinto, pourtant rapidement sorti à sa rencontre. La joie des Carougeois, qui se ruent sur leur buteur, en dit long sur le caractère inattendu de cette réalisation (22′, 0-1).

Fc Veyrier Sports vs Fc Etoile Carouge II 3-2

Déjà 9 buts pour le puissant Shaqiri

Trop euphoriques, les hommes de l’entraîneur Terrinha vont se faire surprendre une minute plus tard lorsque Röthlisberger  reprend un ballon qui traîne au point de penalty après une contre-attaque fulgurante qu’il avait lui-même initiée. Sa frappe en force transperce toute la défense et vient se loger dans les filets (23′, 1-1).

Veyrier enfonce le clou

L’égalisation rapide des locaux étouffe un peu les débats et le jeu se retrouve à nouveau moins plaisant. Malgré des efforts louables de chaque coté, de nombreuses imprécisions empêchent les actions d’aboutir. On retiendra tout de même à la 36ème minute cette passe très peu académique de Rahbi qui trouve Mazamay esseulé dans la surface. Avertissement sans frais pour Veyrier puisque la frappe de l’ailier s’envole au-dessus du but de Pinto.

Mazamay peut s’en vouloir car dans l’enchaînement, les Veyrites obtiennent un bon coup-franc, tiré directement « dans la boîte ». Le ballon n’est pas proprement repoussé et l’excellent Machado arme une frappe puissante qui fait mouche. Le score à la mi-temps est donc de 2-1 et reflète relativement bien la physionomie du match. Veyrier affiche une légère supériorité en termes de combativité et semble moins brouillon que des Carougeois qui cherchent à bien faire mais qui n’y arrivent manifestement pas.

Le suspens tué dans l’œuf

Autant le dire tout de suite, la seconde période va très rapidement faire tomber les spectateurs dans l’ennui. La faute à un penalty assez généreux offert à Piccoli pour une main dans la surface d’un défenseur carougeois. L’attaquant transforme et permet à son équipe de creuser l’avantage (48′, 3-1). Dès lors, on ne va plus vraiment voir Carouge II. Ni vraiment Veyrier d’ailleurs. C’est tout juste si quelques banderilles sont adressées en direction des portiers entre deux périodes de contestation des décision arbitrales, il est vrai parfois étonnantes. Mais ce climat va avoir tendance à faire baisser le rythme de la rencontre qui va assez rapidement perdre de son intérêt.

Fc Veyrier Sports vs Fc Etoile Carouge II 3-2

Le jeune Machado, félicité par ses coéquipiers en première période

Nous pourrons toutefois relever deux éclairs dans la grisaille côté veyrite, avec cette frappe un peu trop croisée de Piccoli à la 54ème minute et un coup-franc vicieux de Machado à la 66ème minute, qui manque de surprendre Giorgi. Pour l’anecdote, l’arbitre sifflera à deux minutes du terme un penalty pour Carouge II en tout point similaire à celui concédé en début de période, et donc tout aussi litigieux. Compensation ou pas,  Mariétan ne se pose pas la question et prend Pinto à contre-pied (91′, 3-2).

Cette réduction tardive du score ne influencera pas outre mesure le résultat final et l’entraîneur Carougeois Thiago Terrinha avait la défaite amère : « Nous avons fait notre pire match de la saison, pas de duels gagnés, pas de détermination et surtout pas la volonté de gagner face a un adversaire direct au classement ! En conclusion, nous sommes passés à côté du match ! Mon équipe a les qualités pour faire beaucoup plus et j’attends impérativement une réponse dès cette semaine à l’entraînement ! »

Un constat quelque peu sévère et qui tranche nettement avec celui de Daniel Villa, plutôt satisfait de son équipe : « On avait à cœur de poursuivre notre série positive en championnat. On a eu le mérite de revenir de suite au score en égalisant sur une belle action de foot, ça nous a libérés pour la suite et on a pu faire de belles choses. Cette équipe possède du caractère et un véritable potentiel, elle démontre une plus grande maturité. A nous de garder la tête froide, de ne pas s’emballer et de continuer sur cette voie ! Je tiens à féliciter mes joueurs pour leur prestation, j’ai une pensée pour ceux qui n’ont pas joué, mais qui font partie intégrante de ce groupe et par conséquent de cette victoire».

Opération reconquête pour Carouge II qui reçoit Lancy II dimanche prochain. De son coté, Veyrier tentera d’asseoir son avance en rendant visite au néo-promu Olympique de Genève avec l’espoir, pourquoi pas, de poursuivre l’échappée !

 

FC VEYRIER SPORTS – ETOILE CAROUGE FC II  3-2 (2-1)
Stade du Grand-Donzel (terrain synthétique), environ 150 spectateurs

Buts : 22’ Shaqiri 0-1, 23′ Röthlisberger 1-1, 37′ Machado 2-1, 48′ Piccoli (P) 3-1, 91’ Mariétan (P) 3-2

Veyrier (4-1-4-1) : Pinto – Baumgartner, Moreira, J. Martin, Fracheboud © – R. Huguenin – Taddéo, Machado, Röthlisberger (80′ D. Martin), Jacot (65′ Briones) – Piccoli (75’ Barbey).
Entraîneur : Daniel Villa

Carouge II (4-2-3-1) : Giorgi – Boschetti (15’ Da Costa), Sabaly, Rinaldi ©, D. Tavares – Formenti, Mariétan – Mazamay, Rahbi (46’ L. Tavares), Yenni (77′ Faria) – Shaqiri.
Entraîneur : Thiago Terrinha

 Avertissements : Baumgartner et Fracheboud (Veyrier) ; D. Tavares, L. Tavares et Yenni (Carouge)

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.