On n’arrête plus Meyrin II

0

Les Meyrinois s’imposent logiquement sur le terrain de Genève-Poste et s’installent en haut du classement. Invaincus depuis 7 matchs, série en cours, les hommes du coach Antunes sont désormais de sérieux candidats pour le titre.

C’était LE match du second tour pour Genève-Poste. Majoritairement composée de joueurs ayant fait leurs classes à Meyrin, l’équipe attendait cette rencontre avec impatience. En témoigne l’annonce sur leur page Facebook, la veille du match, appelant les spectateurs à se mobiliser.

Malheureusement, la montagne a accouché d’une souris. En effet, la première mi-temps a vu s’opposer des hôtes manquant cruellement d’envie et des visiteurs hésitant manifestement à lâcher le frein à main. La pelouse ne permettant absolument pas de bâtir un jeu au sol, la partie a eu un peu de mal – c’est un euphémisme – à démarrer.

Deux éclairs dans la pénombre

On notera tout juste une demi occasion de chaque coté dans les 25 premières minutes, ce qui était bien trop peu pour satisfaire les supporters des deux camps, toujours prompts à manifester leur mécontentement.

Dans ce genre de matchs, le déclic vient souvent d’un exploit personnel. C’est donc logiquement le buteur maison Dylan Prezioso qui va lancer le match en tirant habilement un coup-franc direct de 25 mètres. La frappe de l’attaquant vient rebondir devant le gardien Bron, pas exempt de tout reproche sur ce coup-là. Qu’importe pour les coéquipiers de Prezioso, qui félicitent chaleureusement leur buteur (26′, 1-0).

Peut-être sont-ils d’ailleurs toujours euphoriques une minute plus tard lorsque le jeune Pasche s’infiltre dans la surface. Stoppé irrégulièrement, il offre l’occasion à D’Amico d’égaliser. Pourtant spécialiste du genre, le Meyrinois voit son essai percuter le poteau et venir mourir en sortie de but.

Ce n’est pourtant que partie remise pour les « Jaunes ». Après une nouvelle période de morosité, Leite trouve Chaoui dans l’intervalle suite à une contre-attaque rondement menée. L’attaquant ne se fait pas prier pour recoller au score en plaçant le ballon hors de portée du gardien adverse d’une belle frappe croisée (42′, 1-1).

US Genève poste vs Fc Meyrin II 2-3

Chaoui, le buteur meyrinois

Enfin du spectacle

La pause est donc sifflée sur ce score de parité et vient donc mettre un terme à une période indigente. Pourtant, un entraîneur semble avoir trouvé les mots pour remobiliser son équipe. Antunes, le technicien meyrinois, voit ses joueurs aborder la seconde période avec de toutes nouvelles intentions. Sans doute « rassurés » par la faible opposition proposée par des « Postiers » qui nous ont habitué à mieux, les visiteurs se ruent à l’attaque.

Cette domination est concrétisée après 10 minutes par Leite. Le numéro 7 meyrinois imite son homologue en réussissant la copie conforme du coup-franc encaissé en première mi-temps : frappe vicieuse, coté ouvert, qui rebondit juste devant le gardien (55′, 1-2).

Revigorés, les coéquipiers du capitaine Nicora vont continuer à obtenir des occasions de plier le match. Mais ni D’Amico suite à une lourde frappe, ni l’ensemble de la ligne d’attaque, pourtant en situation de 4 contre 1 (!) ne réussiront à aggraver le score. Ce sont même les pensionnaires du Bois-des-Frères qui vont passer tout près de l’égalisation. Le splendide enchaînement contrôle de la poitrine-volée d’Ammar vient malheureusement s’écraser sur l’équerre après l’heure de jeu.

US Genève poste vs Fc Meyrin II 2-3

Nicora, le capitaine des visiteurs, s’impose dans les airs

Genève-Poste vient alors de laisser passer sa dernière véritable occasion d’arracher l’égalisation. Après quelques opportunités, Meyrin II va s’assurer la victoire grâce à un débordement de l’excellent Pasche qui passe en revue tout son couloir avant d’adresser un centre parfait pour Mampuya, dont la frappe ne peut être que freinée par Michaud avant de venir mourir dans les filets (85′, 1-3).

La réduction du score de Prezioso suite à un joli numéro de soliste dans la surface meyrinoise (92′, 2-3) n’y changera rien, si ce n’est à améliorer son compteur qui atteint les 23 réalisations cette saison. Le « derby » est remporté par les visiteurs qui sont désormais en embuscade à deux points de leurs adversaires du jour. La performance des vainqueurs fait bien entendu le bonheur de leur coach assistant, le mythique Renzo Tesser : « Malgré la fatigue, nous avons donné toute notre âme pour aller chercher ce résultat. Nous n’étions pas favoris face à une équipe d’anciens meyrinois qui ont pour la plupart joué a un niveau bien plus élevé. Nous sommes extrêmement satisfaits ».

Du côté de Genève-Poste, l’heure est à la déception et au regret pour l’entraîneur Palma : « Il n’y a pas grand chose à dire, Meyrin a mieux joué que nous et en voulait beaucoup plus. Leur victoire est donc tout à fait logique. Cela va être un 2ème tour très compliqué pour nous, si nous ne nous remettons pas dedans tout de suite. On risque de passer totalement à côté. Je souhaite un excellent 2ème tour au FC Meyrin, avec je l’espère, la promotion en fin d’année. »

La prochaine étape pour Meyrin II sera la réception de Donzelle à Vaudagne, tandis que Genève-Poste enchaînera avec un match sur le difficile terrain de la Californie, contre Saint Paul.

 

US GENEVE-POSTE-MEYRIN FC II  2-3 (1-1)
Centre sportif du Bois-des-Frères

Buts : 26′ D. Prezioso 1-0, 42′ Chaoui 1-1, 55′ Leite 1-2, 85′ Mampuya 1-3, 92′ D. Prezioso 2-3

Genève-Poste (4-3-3) : Michaud – Sarhaddi, Neves, Butty ©, Pereira – Qalaj (18′ Palma, 70′ Carrard), Henriques, Kankolongo – Duvillard, Prezioso, Ammar.
Entraîneur : Mikael Palma

Meyrin II (4-4-2) : Bron – Fernandes, Nicora ©, Panda, Pasche – Vita, Castineira, D’Amico (60′ Coelho), Mampuya – Chaoui (68′ Belino), Leite.
Entraîneur : Fernando Antunes

Avertissements : Palma (Genève-Poste) et Chaoui (Meyrin)

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.