Ce Compesières-là a sa place en 2ème ligue

0

Discipliné et réaliste, Compesières s’impose nettement contre le FC Kosova au Stade de Frontenex (0-3).

“Après cinq défaites en cinq journées, il n’y avait plus grand monde qui misait sur nous”. Co-entraîneur de Compesières, Telmo Ganhao ne croît pas si bien dire. Après trois victoires lors des quatre dernières journées, les Compèsièrois, que tout le monde envoyait déjà en 3ème ligue, sont plus vivants que jamais dans ce championnat.

Dimanche après-midi au Stade de Frontenex, les Bardonnésiens ont réalisé une performance très rare : infliger une défaite de plus d’un but à Kosova, tout en gardant leur cage inviolée. Un résultat certes rêvé, mais quelque peu flatteur. Les entraîneurs de l’équipe en sont conscients : “Ce n’était pas notre meilleur match de la saison sur le plan du jeu, mais au niveau de la discipline, oui. On a été super réalistes, contrairement à eux. Le réalisme et le respect des consignes ont été les clés aujourd’hui”.  

Une histoire de coup francs… et de soleil

Ce match face à Kosova s’est décidé sur des détails, et ceux-ci ont tourné en faveur des visiteurs. Supérieurs dans la circulation du ballon, les Kosovars vont se créer une première occasion par Braho (7′), puis vont toucher la latte avant le quart d’heure de jeu sur un coup franc botté par Rrahmani. Or, les Kosovars vont être punis cinq minutes plus tard par un coup franc bien botté par Rodriguez qui termine sa course sous la latte d’un Zeneli visiblement gêné par la lumière du soleil (20′, 0-1).

Kosova-Compesières-1415-1

Gêné par le soleil, Zeneli encaisse le premier but

Compesières va boire le thé en menant au score de manière bien heureuse et pouvant remercier le manque de réalisme des locaux, notamment Buci (38′) et Ramiqi (45′) qui vont manquer leurs tentatives.

Après la mi-temps, c’est la même dynamique qui se poursuit. Kosova est installé dans le camp adverse, mais la défense à trois – mais plus souvent à cinq joueurs – des Compesièrois est combative et bien en place. Bien que dominés dans le jeu, les joueurs de Kneubühler et Ganhao vont à nouveau profiter de la moindre faille et doublent la mise sur une tête de Kreutzer à la réception d’un corner botté par Ferreras (55′, 0-2).

A partir de ce moment, les choses deviennent plus compliquées pour les protégés de Durim Lika, qui vont faire preuve d’imprécision et de nervosité. Cela ne les empêche pas de jouer leur va-tout et de prendre des risques pour revenir au score. Or, les joueurs du président Chobaz, observateur attentif de la performance des siens, vont profiter des énormes espaces pour se créer des chances intéressantes. Sur l’une d’entre-elles, c’est Felipe Ferreras qui va crucifier Zeneli pour la troisième fois (82′, 0-3).

Kosova-Compesières-1415-2

Braho, à droite, n’a pas pu se mettre en évidence

Compesières est et restera un os du championnat

Sans être flamboyant, Compesières s’impose donc 3-0 et ne ressemble en rien à l’équipe de début de saison. “On savait très bien que ça allait tourner à un moment ou un autre. On a une quinzaine de nouveaux joueurs, ils n’avaient jamais évolué en 2ème ligue. Il a fallu cinq matchs pour faire l’apprentissage”, explique Telmo Ganhao.

Alors, la formation de Comoli est-elle redevenue cette équipe coriace et dure à battre de ces dernières années malgré le départ de joueurs importants l’été dernier ? Selon Alex Kneubühler, oui : “En jouant comme ça, on ne tombera pas. Surtout avec l’était d’esprit qu’on a, c’est ça qui fait la force du Compesières depuis des années. On a eu un groupe tout nouveau auquel il a fallu inculquer les valeurs de ce club et maintenant elles sont clairement intégrées”.

Entraîneur battu mais pas abattu, Durim Lika rejoignait ses compères au moment de l’analyse : “Il nous a manqué la réalisation aujourd’hui. Normalement, on arrive à marquer assez facilement, mais aujourd’hui, vu le nombre d’occasions loupées, ça ne pardonne pas. C’est le football, quand tu ne marques pas, tu prends derrière et cela s’est payé contre une équipe de Compesières combative qui a joué simple. C’est ce qui a fait toute la différence”.

Toujours est-il que ce championnat de 2ème ligue version 2014-2015 est le plus ouvert et homogène de ces dernières années, où chaque équipe a son mot à dire à chaque match. A Frontenex, c’est Compesières qui a tapé du poing sur la table. A qui le tour la prochaine fois ?

 

FC KOSOVA – FC COMPESIÈRES  0-3 (0-1)
Stade de Frontenex

Buts : 18′ Rodriguez 0-1, 55′ Kreutzer 0-2, 82′ Ferreras 0-3

Kosova (4-4-2) : Zeneli © – Hoti, Lika, Salihi, Imeri – Buci (61′ Ramadani), Zatriqi, Rrahmani, Ramiqi (61′ Fazlija) – D. Osmani (46′ A. Osmani), Braho.
Entraîneur : Durim Lika

Compesières (3-5-2) : Marchand – Cavaco, Chevalley, Barthassat © – Scozzafave, Malagoli (61′ Gouveia), Riou (61′ Labaye), Rodriguez, Kreutzer (55′ Bermond) – Santoro, Ferreras.
Entraîneurs : Alexandre Kneubühler et Telmo Ganhao

Avertissements : Fazlija et Lika (Kosova) ; Riou et Rodriguez (Compesières)

 

Plus de photos sur notre page Facebook

 

Share.