Onex n’a joué qu’une mi-temps. Insuffisant !

0

Belle confrontation dimanche matin au Bois-des-Frères au cours de laquelle chaque équipe a eu sa mi-temps. A ce petit jeu, c’est le FC City qui sort vainqueur à la faveur d’une première période de feu et d’une réussite insolente en fin de match. Les néo-promus en profitent pour passer devant leurs adversaires du jour au classement.

Opposition de styles entre la jeunesse d’un FC City qui réalise un début de saison plus que satisfaisant pour un néo-promu et une formation onésienne composée de joueurs habitués à combattre pour premières places en 2ème ligue depuis plusieurs années.

Peut-être un peu suffisants, les visiteurs sont surpris dans les premières minutes de jeu par leurs adversaires. Le gardien Vaucher fait preuve d’autorité et repousse une double tentative de l’attaque des locaux. Galvanisés par cette occasion, les joueurs de Patrick Stifani vont garder l’emprise sur le match tout au long de la première mi-temps. Asphyxiés, les Onésiens peinent à exister. Leurs tentatives de construction sont systématiquement annihilées par le milieu de terrain adverse au sein duquel Arifi notamment est intraitable.

City s’amuse

Cette domination se traduit dans le jeu par plusieurs occasions nettes que les hôtes ne concrétisent pourtant pas. A la 13ème minute, Dias Chaves, pourtant idéalement servi, s’excentre et n’arrive pas à rabattre le ballon suffisamment. Trois minutes plus tard, Soares est à la réception d’un excellent centre en retrait mais force trop sa frappe qui s’en va tutoyer les nuages. Loin d’être abattus, les joueurs de City continuent à pilonner une défense onésienne aux abois.

Leurs efforts vont finalement être récompensés à la 26ème minute. Bien trouvé dans l’intervalle, Soares s’extirpe du marquage sur son coté gauche et repique dans l’axe pour aller battre Vaucher (1-0). Ouverture du score méritée pour le remuant ailier. Dans les cordes, Onex va concéder une autre occasion dans la foulée. Dias Chaves bénéficie de la mauvaise lecture d’un ballon aérien de la part du défenseur Gremion pour aller affronter Vaucher, sans pouvoir toutefois doubler la mise.

Une lueur va pourtant éclairer le ciel des “Verts” à la 31ème minute lorsque le latéral Bagnoud, par ailleurs seul Onésien à tenir son rang dans cette période, déborde sur son coté et centre pour Menga. L’attaquant, gêné par une intervention à la limite de la régularité de son vis-à-vis, ne peut cadrer sa reprise de la tête.

Plus qu’une lueur, cette occasion s’avère être un éclair dans la tempête puisque dans la minute qui suit, City va prendre deux longueurs d’avance suite à une ouverture lumineuse de Rittiner. Le maître à jouer local trouve Ajdini qui pique le ballon au-dessus de Vaucher, venu à sa rencontre (32′, 2-0). Fort de cette confortable avance de deux buts, City va gérer le match jusqu’à la mi-temps.

Fc City vs Fc Onex 2-1

Menga face au portier Halili

Les « Verts » se réveillent

L’histoire ne dit pas si les murs du vestiaire onésien ont tremblé durant la pause. L’expressif entraîneur Hochstrasser a dans tous les cas trouvé les mots pour motiver sa formation. C’est en effet une toute autre équipe qui revient sur le terrain en seconde période.

Bagnoud sonne la charge d’entrée de jeu. Dès la 46ème minute, son centre trouve à nouveau Menga dans la surface trop seul, l’attaquant ne peut combiner et se fait reprendre. Pas plus de réussite pour lui quelques minutes plus tard quand, excentré sur la droite, il ne parvient à redresser un ballon alors qu’il était pourtant en parfaite position. On retrouve ce même Menga dans la foulée. Lancé par le capitaine Monnard, le numéro 7 onésien est littéralement séché dans la surface. Intervention régulière aux yeux de l’arbitre qui fait signe de jouer.

Probablement lassé par le manque de réussite de son attaquant, le staff onésien lance Almeida dans la bataille pour l’épauler aux avant-postes. Coaching judicieux, les occasions se font alors plus tranchantes et le nouvel entrant va même trouver la latte de Halili pour l’un de ses premiers ballons !

Dominer n’est pas gagner

S’en suivent plusieurs occasions franches pour des visiteurs désormais intenables mais dont les essais manquent de précision… jusqu’à la 84ème minute. Caseiro, nouvel entrant, hérite du cuir à l’entrée de la surface sur un corner mal dégagé par la défense. Son contrôle idéal lui permet d’armer et de marquer. L’arbitre central fait mine de valider le but lorsqu’il aperçoit le juge de touche lever son drapeau. “Pied en avant” de la part du buteur qui était pourtant bien seul à l’orée de la surface !

Une mésaventure oubliée quelques minutes plus tard lorsqu’Almeida bat enfin Halili d’une tête à bout portant sur un coup franc de Borcard (87′, 2-1). La réduction du score est méritée et les Onésiens jettent leurs dernières forces dans la bataille. En vain, puisqu’ils n’arriveront plus à modifier le tableau d’affichage, malgré une supériorité numérique lors des dernières minutes suite à l’expulsion de l’attaquant local, Dias Chaves.

Fc City vs Fc Onex 2-1

Bagnoud pressé par l’un des buteurs, Ajdini

L’heure est donc au soulagement dans le camp des “Bleus”, comme nous le confirme Patrick Stifani : “Nous avons fait une excellente première mi-temps contre l’un des cadors du championnat qui nous permet de gagner ce match. Après une première période à sens unique, Onex s’est réveillé et nous avons fait l’erreur de les laisser prendre confiance. Nous avons également eu de la réussite mais il en faut et elle nous a parfois fui cette saison. »

Battu, mais pas abattu, le capitaine onésien Julien Monnard, lui, analysait cette défaite : “C’est rageant! Mais à mon sens cela devait peut-être arriver. Il est très difficile de préparer un match comme cela avec une semaine perturbée par des absences. Nous avons toutefois réussi a réagir face à cette équipe composée de jeunes qui produisent un très bon football. Un match nul aurait été mérité sur l’ensemble du match. Il faut nous remobiliser cette semaine à l’entraînement.”

Gageons que ses coéquipiers sauront l’entendre. Réaction attendue contre Champel la semaine prochaine au Municipal. Quand à City, ils iront défendre leur nouvelle place de dauphin du côté de Grand-Saconnex, avec l’espoir de la conforter !

 

FC CITY – FC ONEX  2-1 (2-0)
Centre sportif du Bois-des-Frères

Buts : 25′ Soares 1-0, 32′ Ajdini 2-0, 87′ Almeida 2-1

City (4-2-3-1) : Halili – Howard, Benslama, Mocanu, Teixeira – Rittiner (90′ Fernandes), Arifi – Soares, Ajdini (75′ Alves), Sanou © (59′ Rodrigues) – Dias Chaves.
Entraîneur : Patrick Stifani

Onex (4-4-1-1) : Vaucher – Penas, Gremion, Maras, Bagnoud – Ismajli (52′ Troisi), Borcard, Duarte (60′ Almeida), Palma (75′ Caseiro) – Monnard © – Menga.
Entraîneur : Patrick Hochstrasser

Avertissements : Sanou, Dias Chaves, Fernandes (City) ; Menga (Onex)
Expulsion : 75′ Dias Chaves (City)

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.