Lancy II ne recolle pas

0

Malgré la présence de renforts de la première équipe, les hommes d’Alain Casalino ne parviennent pas à trouver la faille et ainsi se rapprocher de leurs concurrents directs au classement.

Match important à Comoli entre deux formations avec un cruel besoin de points, mais pas encore décisif puisqu’il reste encore 12 matches, soit 36 points en jeu ! D’un côté, l’équipe hôte de Compesières qui avait comme objectif de poursuivre sa série de trois victoires de suite (coupe genevoise comprise) ; et de l’autre, une formation de Lancy II, renforcée par cinq éléments de l’équipe première, unique équipe qui ne connaît pas encore le goût de la victoire et qui se devait de tenter d’empocher les trois points dans la course au maintien.

Lancy plus conquérant

Les visiteurs sont d’entrée plus entreprenants dans le jeu et l’apport de Meuris côté droit est indéniable. Sa technique en mouvement et sa faculté à éliminer son adversaire direct donnent une option importante aux hommes d’Alain Casalino dans le jeu. Mais Compesières en ce début de match est bien en place, gagne les duels et fait preuve d’une forte combativité. Certes peu ambitieux dans l’élaboration de leur jeu offensif, les Bardonnésiens se battent avec leurs qualités et gênent leur adversaire du jour.

Cependant, les Gris sont un peu plus hauts sur le terrain et vont se procurer plusieurs opportunités face au but de Marchand comme en témoignent ces deux centres en retrait de Meuris que Romain Spicher ne parvient pas à concrétiser (33′ et 35′).

Même si les nombreux spectateurs profitent d’un magnifique soleil automnal, le terrain gras et bosselé de Comoli n’aide pas les 22 acteurs à poser le ballon au sol et le manque de justesse technique est flagrant. On assiste à une succession de duels à mi-terrain où parfois le deuxième ballon peut offrir des situations favorables, mais l’organisation défensive des deux équipes prend le dessus sur la créativité offensive.

Compesières-Lancy-1415-1

Di Berardino (Lancy) et Rodriguez (Compesières) en action

Schéma identique

Au retour des vestiaires, la physionomie du match reste inchangée. Lancy tente un peu plus et se procure quelques situations dangereuses, mais à chaque fois, il manque soit de la précision, soit quelques mètres qui permettent aux défenseurs adverses de revenir. La plus grosse occasion va survenir à la 58ème minute lorsque les visiteurs vont toucher le poteau par l’intermédiaire de Di Berardino. Mais le manque de confiance certainement dû aux mauvais résultats empêchent les visiteurs de se libérer complètement dans le jeu, cette fébrilité mentale est surtout visible en zone offensive au moment du fameux, mais si précieux, dernier geste.

De leur côté, les hommes du duo Kneubühler-Ganhao s’appuient sur une bonne assise défensive, ils font preuve d’une grande solidarité dans l’effort et leur bonne organisation défensive leur permet d’être présents à l’impact et compacts sur le terrain dans le but de réduire les espaces à leur adversaire. Les attaquants Ferreras et Santoro ont même quelques coups offensifs à jouer, mais le gardien lancéen Mbele veille au grain.

Status quo au classement

La fin de match sera identique au reste de la rencontre, des visiteurs qui poussent chichement et qui ne parviennent pas à véritablement mettre la pression sur une équipe hôte toujours très combative et agressive et qui ne lâche rien.

On dira que Lancy II aurait pu faire la différence en première mi-temps et que si elle l’avait faite alors on aurait pu assister à un match plus ouvert. Ça n’a pas été le cas et Compesieres s’est contenté de gérer les quelques assauts lancéens tout en essayant de placer quelques contres, mais sans vraiment se découvrir. Résultat : un match nul et un spectacle pas forcément séduisant, mais la réalité du classement peut être une explication à ceci. En effet, Compesières avec dix points dorénavant, n’avait surtout pas envie de voir Lancy revenir sur eux, mais les pensionnaires de Comoli restent malgré tout juste au-dessus de la barre et ils se battront pour ne pas descendre.

Compesières-Lancy-1415-2

Malgré le pressing de Maanane, Salzgeber tient bon

De son côté, la seconde garniture lancéenne devait gagner et ainsi réduire l’écart avec la barre, mais il était aussi important de ne pas se ruer sans réflexion à l’attaque, perdre la totalité de l’enjeu et ainsi voir leur adversaire du jour filer au classement. On dira que parfois le retour de la confiance indispensable pour inverser des dynamiques de résultats au football passe par des 0-0 car il y a toujours le point positif de dire: on n’a pas pris de buts.

Les hommes du jour

On a apprécié l’organisation défensive des hommes du président Chobaz et même si l’ensemble du collectif doit être mis en avant dans la volonté et l’abnégation, on notera que la présence du capitaine et patron  Salzgeber rassure tout le bloc défensif. Il a dirigé sa défense et a montré la voie à suivre en gagnant beaucoup de duels. On sortira le travail du duo Kneubuhler-Ganhao car cette équipe sait jouer sur ses qualités. Les lignes directrices amenées par les deux techniciens sont mises en place et respectées par leurs joueurs alors relevons leur mérite.

Du côté des visiteurs, Arifi a apporté un réel plus dans l’assise défensive lancéenne qui prenait jusque-là trop de buts. Meuris a tenté de faire la différence dans son couloir et s’est montré à son avantage. On ajoutera le travail et la mentalité des deux demi récupérateurs Henriques et Di Berardino, véritables poumons de cette formation.

 

FC COMPESIÈRES – FC LANCY II 0-0
Stade Alfred Comoli, environ 100 spectateurs.

Compesières (3-5-2) : Marchand – Cavaco (65′ Adler), Salzgeber ©, Chevalley – Scozzafave, Kreutzer, Rodriguez, Riou (87′ Arnaud), Gouveia – Santoro, Ferreras (73′ Marques do Santos).
Entraîneurs : Alexandre Kneubühler et Telmo Ganhao.

Lancy II (4-2-3-1) : Mbele – Cerimi, Arifi, Ferreira ©, Malvataj – Henriques, Di Berardino (75′ N. Spicher), Dos Santos (80′ Mendes), R. Spicher, Meuris – Maanane.
Entraineur: Alain Casalino

Avertissements : Rodriguez et Riou (Compesières) ; Di Berardino (Lancy II)

 

Photos : IV Shoot

 

Share.