L’efficacité de Lugano a raison de la domination aïroise

0

Victimes du réalisme tessinois, les joueuses de Walid Taieb sont éliminées en quarts de finale de la coupe suisse.

C’était un match pour le moins historique pour la section féminine du FC Aïre-le-Lignon qui, pour la première fois de son histoire, disputait un quart de finale de la coupe suisse. Pensionnaires de 1ère ligue et en course pour la promotion, les Genevoises recevaient Rapid Lugano, une équipe qui évolue à l’échelon supérieur.

Le tournant du match 

Sous la pluie qui s’abat sur le terrain synthétique du Stade d’Aïre, l’équipe de Walid Taieb tente rapidement de prendre le jeu à son compte et, malgré ces conditions difficiles, le jeu collectif des “Oranges” fait douter un peu les Luganaises, qui ne procèdent que par des contres, tant elles sont dominées dans la possession du ballon.

La jeune capitaine Céline Von Potobsky (16 ans) dirige la manœuvre malgré son jeune âge avec ses tacles et sa vision du jeu qui lancent les assauts offensifs. A la sortie de la première demi-heure où la différence d’une ligue n’est vraiment pas visible, survient ce qu’on aime appeler le “tournant du match” : la locale Anja Nerima expédie une belle frappe des 20 mètres qui se termine sur la transversale de la gardienne tessinoise. Hélas, trois petites minutes plus tard, sur un contre ultra rapide, l’attaquante Bergamaschi prend de vitesse la défense aïroise pour aller ouvrir le score d’un tir croisé (33′, 0-1). Ce but encaissé va porter un gros coup au moral des Genevoises, dominatrices en première période mais qui boivent le thé menées d’un but.

Aire-Lugano-1415-1

L’omniprésente Von Potobsky tente de déstabiliser Bergamaschi, décisive samedi soir

Les Tessinoises assoment les Genevoises

Après la pause, Aïre continue à mettre la pression sur les Suisse-italiennes, mais la défense compacte contient les assauts oranges. Les attaquantes Sartoretti et Lang ont beau combiner à plusieurs reprises, elles ne peuvent se montrer décisives. Et malheureusement, comme souvent, au plus fort de la domination genevoise, ce sont les Tessinoises qui doublent la mise sur une frappe lobée Canetta, très efficace dans son rôle de meneuse de jeu (59′, 0-2).

Bien que Walid Taieb tente le tout pour le tout et demande à son équipe de presser encore plus haut, c’est l’attaquante Bergamaschi qui va encore en profiter, à nouveau en contre, pour enfoncer le clou (84′) et couper tout espoir de retour des Genevoises, qui finiront par s’incliner 0-3 mais en ayant offert une très belle image à leurs supporters.

A l’heure de l’analyse, Walid Taieb souligne que l’ouverture de la marque adverse juste après la grosse occasion sur la latte a été le tournant du match et a pesé sur le moral de l’équipe. Les Luganaises ont surtout été très efficaces en rupture et leur pressing a fait la différence dans la récupération rapide du ballon.

Aire-Lugano-1415

Les Genevoises quittent la compétition la tête haute

Après avoir éliminé une équipe de LNB, FF Chênois, au tour précédent, la chance n’a pas souri cette fois aux filles d’Aïre qui ont prouvé qu’elles avaient le niveau pour accéder à cette catégorie. Il ne manque plus qu’à le prouver en championnat, où elles comptent deux points de retard sur Therwil à l’heure de la trêve.

 

Pour Proxifoot, Mike S.
Photos : Denis Guyot

 

FC AÏRE-LE-LIGNON – FCF RAPID LUGANO  0-3
Stade d’Aïre

Buts : 33′ Bergamaschi 0-1, 59′ Canetta 0-2, 84′ Bergamaschi 0-3

Aïre (4-4-2) : Castro – Joliat (61′ Mega), Brillantes, Arnoldi, Steger – Carrubba (78′ Barbosa), Nerima (58′ Carneiro), Von Potobsky ©, Da Corte – Sartoretti, Lang.
Entraîneur : Walid Taieb

Lugano (3-5-2) : Canello – Prandi ©, Tamagni, Emini – Acar, Lucchini, Roncoroni, Alves, Bergamaschi – Canetta, Krsteva (81′ Bossart).
Entraîneurs : Andrea Biancardi et Stefania Maffioli

Avertissement : Bergamaschi (Lugano)

Share.