Le destin sourit enfin à Avanchet, promu en 2ème ligue

0

Un triplé de David Salan permet à la formation d’Avanchet-Sport de l’emporter sur le terrain de Veyrier II lors de la « finale » du groupe 1 de 3ème ligue. Les joueurs de Martino Papa rejoignent la 2ème ligue une année après avoir échoué en barrage.

La deuxième équipe de Veyrier y a cru. Leaders pendant une bonne partie de ce second tour, les Veyrites croyaient fortement en leurs chances. Lors de cette « finale » contre Avanchet, la victoire leur était obligatoire. Et lorsqu’Isaac Carvalho, suite à un corner, ouvrait le score à la 13ème minute, ils y croyaient vraiment pour de bon.

Salan, héros des visiteurs

Sauf que l’adversaire du jour avait une revanche à prendre. Battu l’année dernière aux penaltys lors du match de barrage contre Grand-Saconnex, Avanchet ne voulait pas crever une nouvelle fois au poteau. En l’absence de Flamur Selmani, suspendu, c’est David Salan qui a pris les rênes de l’attaque des visiteurs. Au cours d’un match tendu – mais non violent – bien maîtrisé par un jeune arbitre autoritaire (19 ans), les Veyrites se sont montrés dangereux surtout grâce à des coups de pied arrêtés, en témoigne l’ouverture du score. Mais dimanche matin à Veyrier-Village, c’est le numéro 20 des visiteurs qui s’est déguisé en héros.

Salan allait en effet égaliser 10 minutes après le but veyrite en profitant d’un cafouillage (23′, 1-1). C’est encore lui qui allait s’élever plus haut que le gardien Zuodar pour marquer de la tête dès l’entame du second acte (48′, 1-2). Et c’est finalement le même qui crucifiait une nouvelle fois un Zuodar immobile d’un frappe lointaine (78′, 1-3). La messe était dite… et le but de Jean-Baptiste Chatelain dans les arrêts de jeu ne sera qu’anecdotique. Les Veyrites, auteurs d’un championnat au-delà de leurs espérances, terminent la saison la tête haute.

Match de 3ème ligue entre la formation du Fc Veyrier et celle du Fc Avanchet

David Salan, auteur de trois buts décisifs

« C’est surtout un travail d’équipe, confiait le triple buteur du jour. C’est la première fois que je mets un triplé en actifs ! Je suis super content pour la promotion. Le barrage de l’année passée nous est resté en travers de la gorge donc c’est une belle revanche. On a eu des hauts et des bas cette saison, mais on a toujours été dans le coup. C’est magnifique, on ne peut pas rêver mieux ». 

Junior des Avanchets avant d’aller à Meyrin, Salan, que ses coéquipiers appellent « Catalan », est revenu en actifs dans son club d’enfance en… 5ème ligue, pour gravir les échelons pas à pas. Pari réussi. Il fait indéniablement partie des meilleurs joueurs de la ligue et mérite de montrer son talent dans les catégories supérieures. Compte-t-il rester l’année prochaine ? « Oui, lâche l’intéressé. J’ai eu des propositions l’année dernière et encore cet hiver, mais je préfère jouer dans mon club, avec mes amis. On se réjouit de faire nos preuves en 2ème ligue, on va travailler comme on l’a fait cette année ».

La victoire d’un groupe… et d’un quartier

Si Avanchet a des joueurs de talent dans toutes les lignes – on pense là notamment à Matri, Martinez, Salan, Rexhepi, Ibrahimi, Selmani, entre autres – c’est surtout la victoire d’un collectif bien rôdé qui s’entend à merveille. « Ce qui fait notre force, c’est qu’il y a une superbe ambiance en dehors du terrain », confirme Victor Monteiro, le « Pepe Reina » de l’équipe, celui qui s’occupe de mettre l’ambiance et de souder le groupe.

Des propos confirmés par le capitaine Ridvan Ibrahimi, meilleur buteur avec 22 réussites cette saison : « C’était un match difficile, tendu. On prend un goal au début mais on a bien su réagir. Veyrier était très dangereux sur coup de pied arrêté, on a concédé beaucoup de fautes. La clé du match a été la force mentale de l’équipe. Par rapport à l’année dernière, on a su progresser, travailler sur nos lacunes et renforcer le groupe. On a un très bon groupe, sur et en dehors du terrain ».

Match de 3ème ligue entre la formation du Fc Veyrier et celle du Fc Avanchet

Malgré l’envol de Carvalho, Veyrier II restera en 3ème ligue

En plus de la victoire d’un groupe, c’est aussi le succès d’un quartier populaire. Très identifiés à leur quartier, les joueurs d’Avanchet-Sport savent qu’ils doivent montrer l’exemple. Ibrahimi poursuit : « Cette montée est une fierté pour nous qui sommes des gamins du quartier. Pour les habitants des Avanchets, c’est important que l’on transmette une bonne image. J’espère que cela incitera les jeunes à faire du foot. Nous avons prouvé qu’il y a aussi beaucoup de talent aux Avanchets, les jeunes n’ont pas besoin d’aller ailleurs. On monte en 2ème ligue, c’est le plus haut niveau genevois ».

Un entraîneur heureux, une présidente émue

En plus de la joie légitime des joueurs, les « anciens » qui sont là depuis 10 ans étaient spécialement touchés au terme de la rencontre. Honneur à l’entraîneur Martino Papa : « Nous étions un peu tendus par l’enjeu, même si nous savions qu’un match nul nous suffisait. Cela fait longtemps qu’on le préparait, ce match. Je suis vraiment content pour l’équipe, pour les joueurs, pour le club ».

« Cela fait 10 ans que je suis là, poursuit-il, j’ai entraîné toutes les catégories du club, j’ai repris l’équipe en 4ème ligue. Je pense que cette année, la montée est méritée. Nous évoluerons en 2ème ligue pour la première fois de l’histoire du club, c’est vraiment super. On ne part pas dans l’inconnu, j’ai des joueurs qui connaissent la 2ème ligue. L’ossature va rester et on espère se renforcer ».

Match de 3ème ligue entre la formation du Fc Veyrier et celle du Fc Avanchet

Martino Papa et Avanchet rejoignent la 2ème ligue

La présidente Katia Toma était, elle, particulièrement émue. A la tête du club depuis une décennie, pour elle « cette montée représente quelque chose de formidable pour les joueurs, c’est eux qui ont fait tout le travail sur le terrain et je les félicite. Il ne faut pas non plus oublier Martino qui a fait un travail énorme qui a payé ».

Pour la présidente, le succès de cette équipe n’est pas uniquement sportif, mais également social et identitaire : « Ce dont je suis le plus fière, c’est que l’équipe est montée avec des joueurs du quartier des Avanchets, qui sont là depuis tout petits ».

Une 2ème ligue aux couleurs verniolanes

Avant de se projeter vers l’année prochaine, il faudra d’abord disputer la finale pour le titre de champion de 3ème ligue contre Interstar. Toujours est-il qu’avec cette promotion, la commune de Vernier comptera quatre représentants la saison prochaine en 2ème ligue : Vernier, Avanchet, City et Aïre-le-Lignon. Les matchs contre Vernier, relégué de 2ème ligue inter, auront une saveur particulière, les deux équipes se partageant le Stade municipal de Vernier.

Un derby dont se réjouissent déjà les joueurs mais aussi la présidente, qui prévenait : « La commune de Vernier se porte très bien. Désormais, il va falloir que Vernier compte avec nous. Sportivement, nous sommes là ». Et pour longtemps, on l’espère.

 

FC VEYRIER SPORTS II – AVANCHET-SPORT FC  2-3 (1-1)
Stade de Veyrier-Village, environ 300 spectateurs

Buts : 13′ Carvalho 1-0, 23′ Salan 1-1, 48′ Salan 1-2, 79′ Salan 1-3, 94′ J.B. Chatelain 2-3

Veyrier II (4-3-3) : Zuodar – S. Batardon (63′ Lagomarsino), Q. Chatelain, Carvalho ©, Alonso – Huguenin, Renna, Dutoit (50′ Audergon) – Cesareo (69′ Spaggiari), J.B. Chatelain, Palmen.
Entraîneur : Sébastien Gautier

Avanchet (4-3-3) : Chicaiza – Bento, Cardoso, Matri, Fanga – Moutinho (87′ Coban), Martinez, Rexhepi (73′ Mermoud) – Debbah (81′ Corga), Ibrahimi ©, Salan.
Entraîneur : Martino Papa

Avertissements : Cesareo, Renna et Audergon (Veyrier) ; Debbah, Moutinho, Ibrahimi, Salan et Matri (Avanchet)
Expulsions : 67′ Audergon (Veyrier, 2ème avertissement) et Martinez (Avanchet, rouge direct)

 

Photos : OneClick-Photo

Share.