Boris Mitrovic démissionne de Plan-les-Ouates

0

Le désormais ex-entraîneur des Cherpines claque la porte à quatre journées de la fin du championnat.

La nomination en novembre dernier de Boris Mitrovic à la tête de la première équipe de Plan-les-Ouates, et « à terme » en tant que coordinateur de la formation, laissait présager que la stabilité était enfin arrivée au Stade des Cherpines.

Sauf que celle-ci n’aura pas lieu sous la houlette de l’ancien entraîneur d’Etoile Carouge. En effet, ce dernier a démissionné de manière surprenante en début de semaine. Mais il n’est pas le seul : le directeur technique Bernard Delavy avait également quitté le navire quelques semaines auparavant. On ne sait pas s’il y a un lien de cause à effet avec les récents mauvais résultats, mais les Plan-les-Ouatiens viennent d’enchaîner quatre défaites consécutives.

Des débuts prometteurs… avant la chute libre

La dernière en date, contre Perly samedi dernier, était sûrement celle de trop pour Mitrovic qui s’en va en laissant l’équipe sous la barre. Pourtant, tout avait bien commencé avec ce fameux match en retard contre Saxon remporté 3-0 une semaine avant la reprise officielle du championnat, au mois de mars.

Et la suite a été prometteuse. Lors de ses six premiers matchs, Mitrovic n’a connu aucune défaite : trois victoires face à des concurrents directs (Saxon, Veyrier et Montreux) et trois bons nuls contre le trio de tête Collex, Bernex et UGS. Depuis, l’équipe est en chute libre, vient d’enchaîner quatre défaites et figure désormais sous la barre à quatre journées de la fin du championnat.

Plan-les-Ouates-2015

Quelle fin de saison pour Plan-les-Ouates, en chute libre depuis 4 semaines ? (Photo: IV Sport)

Qui pour une opération sauvetage ?

Après le limogeage de Dominique Coelho à la trêve hivernale 2013-2014 et celui de Robert Müller en novembre dernier, Plan-les-Ouates doit donc faire face à un nouveau changement d’entraîneur, le premier des nombreux qui auront lieu cet été dans le football genevois. Dans l’urgence, c’est une solution interne pour laquelle a opté le club du président Hugo Roppel, qui ne nous a pas communiqué de nom.

Selon le site internet du FC Plan-les-Ouates, les trois coachs de la première équipe sont Gilles Berthoud, German Garcia et Tony Moreau. Nous avons contacté l’un d’entre eux qui nous a dit que rien n’était encore décidé. Il se pourrait aussi que Javier Martinez, entraîneur de la deuxième équipe, prenne en charge l’équipe.

Cela reste encore très flou, mais toujours est-il que ceux qui reprendront la main auront pour objectif de sauver l’équipe en 2ème ligue interrégionale. Une relégation serait fatale non seulement pour le club mais aussi pour les catégories inférieures du canton qui auraient, du coup, un relégué supplémentaire…

 

Photo de couverture : OneClick-Photo

Share.