Réaliste, Servette termine sur une victoire

0

GEF FE-14 / Les Grenat remportent ce match sur un score flatteur, les visiteurs auraient pu espérer bien mieux avec plus de lucidité et de réussite.

Samedi dernier, les jeunes Servettiens recevaient l’équipe de Team Vaud Yverdon Région et Broye dans le cadre du championnat Footeco M14. Un championnat où, vous le savez certainement, on insiste davantage sur le jeu que l’enjeu, raison pour laquelle il n’y a pas de classement.

Servette frise le code…

L’entame de match est à l’avantage des Vaudois. Rapidement, le gardien servettien Pinheiro est sollicité et évite à ses coéquipiers un début de match catastrophique. En quelques minutes, il sauve devant Talovic, voit son poteau repousser un second envoi. Et voit enfin, encore ce même Talovic, trop croiser sa frappe.

Durant les dix premières minutes Servette dort et le Team Vaud tente tout pour ouvrir le score. Les sorties de balle des Grenat sont approximatives, l’animation du jeu est trop timide et les changements de rythme sont quasi-inexistants. Ces dispositions enferment les Genevois dans leur moitié de terrain et ils sont encore tout proches de subir l’ouverture du score mais la réussite fuit des Vaudois bien plus entreprenants.

…puis concrétise ses deux premières occasions

C’est alors qu’ils sont bousculés et dominés que les Grenat vont ouvrir le score sur un corner bien botté que Vouilloz reprend victorieusement (29′, 1-0). Lui, qui a toujours été très volontaire dans les duels, montre la voie à ses coéquipiers qui peuvent s’estimer heureux de mener à ce moment-là du match.

FE14-Servette-Team Vaud-2

Vouilloz, auteur du premier but et précieux dans les duels

Deux minutes plus tard, la défense vaudoise est à nouveau prise à défaut sur un mouvement local. A l’issue de celui-ci, Pogaci allume le poteau, le ballon revient dans les pieds servettiens et le centre trouve Rugasami qui inscrit le second but des pensionnaires de Balexert (30′, 2-0).

Le premier tiers est sifflé sur ce score de 2-0 pour les Servettiens et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est flatteur pour des joueurs qui ont été extrêmement réalistes.

Team Vaud récompensé puis à nouveau sanctionné

Le second acte de cette partie reprend avec une formation du Team Vaud animée des mêmes intentions, mais qui continue de pêcher à la finition. Ils seront cependant récompensés de leur effort lorsque Talovic, bien décalé, inscrit enfin la réduction du score (39′, 2-1). On pense alors que les Vaudois vont revenir dans la partie, s’appuyant sur une combativité bien plus prononcée que celle des joueurs de Gregory Duruz.

Mais cette équipe servettienne est surprenante. C’est au moment où l’on pense qu’elle va subir les événements du match que Furrer est lancé dans la profondeur. Il emmène le ballon et son adversaire jusque dans la surface de réparation pour l’éliminer en rentrant sur son pied droit et terminer d’une frappe précise (40′, 3-1).

FE14-Servette-Team Vaud-3

Furrer, la joie du double buteur

Servette reprend deux longueurs d’avance au meilleur moment. Mais quelques instants plus tard, le Vaudois Ngongo sera récompensé de ses efforts en inscrivant le second but pour son équipe sur penalty en prenant Pinheiro à contre-pied (48′, 3-2).

Servette réagit à nouveau et, quelques minutes plus tard, un contre bien mené offre une triangulation dont Farre hérite à l’entrée des 16 mètres. Ce dernier crochète et marque du pied gauche (53′, 4-2). Ce deuxième tiers a vu les débats s’équilibrer mais Servette reste bien plus réaliste que son adversaire du jour.

FE14-Servette-Team Vaud-4

Ntongo, trompe Pinheiro d’un contre-pied parfait

Servette s’envole

Le troisième tiers sera naturellement moins rythmé, alourdi par les efforts consentis lors des deux premières périodes et de la chaleur écrasante de ce samedi à Balexert. A la moitié de cette période, Furrer récupère le cuir et va seul affronter puis tromper le portier visiteur (75′, 5-2). Servette prend le large au tableau d’affichage.

A l’image de son capitaine Jankewitz, Servette a du talent mais peine à le mettre en valeur. Sur plusieurs pertes de balles évitables, les Genevois sont tout proches d’encaisser un troisième but. Mais le puissant et toujours volontaire Ngongo bute sur un Pinheiro, auteur d’un match plein et décisif. C’est au contraire Pogaci qui va offir un magnifique sixième but à sa formation après avoir parfaitement éliminé le portier adverse (83′, 6-2).

FE14-Servette-Team Vaud-5

Pinheiro, impeccable ce samedi, s’interpose une nouvelle fois en fin de match

La partie est sifflée sur ce score flatteur pour des Servettiens qui n’étaient pas dans leur meilleur jour mais dont les qualités restent indéniables.

L’entraîneur Grégory Duruz nous confiait : « Honnêtement, nous n’avons pas été bons. On a beaucoup subi le jeu alors qu’habituellement on cherche à avoir la possession de balle. Ils ont été très agressifs dans le bon sens du terme et nous ont passablement dérangé. La bonne nouvelle, c’est que nous sommes efficaces. Il faut donc retenir la victoire sans la manière. »

Du côté vaudois, nous sommes allés à la rencontre d’Arnaud Vialatte, jeune entraîneur du Team Vaud : « Il y a pas mal de frustration. On fait une bonne entame de match. On gagne les duels mais on manque de lucidité. On doit marquer nos occasions. Mais je suis content de la performance de mon équipe qui aurait mérité mieux. »

Le repos estival permettra de revoir ces équipes dans le championnat de M-15 au mois d’août prochain.

 

SERVETTE FC – TEAM VAUD YVERDON REGION ET BROYE  6-2 (2-0, 2-2, 2-0)
Stade de Balexert

Buts : 29′ Vouilloz 1-0, 30′ Rungasami 2-0, 39′ Talovic 2-1, 40′ Furrer 3-1, 48′ Ngongo (P) 3-2, 53′ Farre 4-2, 75′ Furrer 5-2, 83′ Pogaci 6-2

Servette : Pinheiro Monteiro, Monteiro, Vouilloz, Rial, Da Silva, Monteiro, Farre Alonso, Jankewitz ©, Azevedo Alves, Pogaci, Rungasamy, Furrer, Boillat, Boucherine.
Entraîneur : Grégory Duruz

Team Vaud : Dubois, Guignard, Casto, Pitton, Husic, Talovic, Haxhijaj ©, Januzi, Dili, Pinto da Silva, Ngongo, Cottens, Baltazar de Sousa, Karly, Memic.
Entraîneurs : Mike Sesa et Arnaud Vialatte

 

Photos : IV Sport

Share.