Bernex signe sa troisième victoire et revient dans la course au maintien

0

Bouffée d’oxygène pour les Bernésiens, vainqueurs contre Azzurri par le plus petit des scores.

Opposé à l’un des favoris du championnat, le Signal Bernex signe son troisième succès de la saison, quitte sa dernière place et recolle à l’US Terre-Sainte. Un but de la tête, à la réception d’un corner, d’Islin Ntongo à quinze minutes du terme a suffi au bonheur des Genevois qui terminent leur premier tour comme ils l’avaient commencé, par une victoire.

« Sur ce match, nous avons été conquérants, analyse l’entraîneur Claudio Morelli, et nous nous sommes créés quatre occasions de but en première période. La réalisation de Ntongo suite à un superbe centre d’Arifi ne fait que couronner une domination pour ma part logique sur cette confrontation face à Azzurri. A aucun moment, je n’ai senti le groupe subir cette formation qui est supposée dominer la catégorie. Cela me conforte une fois de plus sur notre prestation et, surtout, sur le potentiel implicite de mon groupe. Encore faut-il que l’on soit tous convaincus qu’en affichant détermination, concentration et solidarité, on ne peut qu’être positifs sur la fin de cet automne, et surtout sur le printemps prochain ».

Après une longue attente de sept journées sans la moindre victoire depuis celle obtenue lors du derby contre Lancy, les Bernésiens décrochent un succès au bon moment. Même s’il reste une journée cet automne, l’entraîneur dresse un premier bilan à mi-parcours. « Tout est allé très vite pour nous cet été, entre le titre, la promotion, le changement de présidence du club, le rajeunissement de l’effectif et la nouvelle catégorie à assimiler. Il nous a fallu du temps et ce dernier n’a pas globalement pas été bon prince avec nous. Nous avons trop de fois subi l’adversité sans avoir la capacité morale de réagir. »

De quoi envisager l’avenir avec du positif en analysant ce premier tour : « En prenant conscience de nos points forts et faibles, et avec l’expérience emmagasinée, nous ne pouvons qu’être confiants pour la suite, enchaîne le mentor du coteau. Globalement, et malgré les résultats, je considère que seul La Chaux-de-Fonds nous a été supérieur dans le jeu. Dans tous les autres matches, nous aurions pu voir les choses tourner en notre faveur. Je prends exemple sur l’US Terre-Sainte où notre volume de jeu et notre courage n’ont pas été payés. »

Morelli-Bernex-2015

Premier tour en demi-teinte pour Morelli et Bernex

Une malchance qui s’est également montrée à l’infirmerie : « Enfin, nous n’avons pas eu de chance au niveau de l’infirmerie, nous avons compté de grosses blessures, comme Da Roxa et Gormond, qui se sont déchirés le ligament croisé en l’espace d’une semaine, l’hospitalisation de Stevanovic ou encore notre portier Eyer qui s’est déchiré le ligament du coude. Nous leur dédions cette dernière victoire et leur souhaitons, bien sûr, un prompt rétablissement ! »

Et Morelli de conclure, philosophe : « Dans le sport et comme dans la vie, il y des phases où tout vous sourit, et parfois où même les phases les plus anodines finissent par nous pénaliser, et là on a démontré à nous-mêmes que le travail, l’humilité et la solidarité priment ! »

Le premier tour est terminé pour tout le monde, mais pas l’année, puisque Bernex reçoit Echallens samedi prochain, un adversaire que les Genevois ont déjà vaincu 4-1 pour leur grande première dans cette Première Ligue.

 

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON – FC AZZURRI 90 LS  1-0 (0-0)

But : 75′ Ntongo 1-0

 

Photos : Johan Franzen & OneClick-Photo

Share.