Carouge s’incline in extremis à domicile

0

GEF M-16 / Longtemps dominateurs, les Carougeois ont fini par payer un cruel manque d’efficacité face à une séduisante équipe saint-galloise.

Le calendrier du groupe B M-16 offrait une belle affiche de haut de tableau ce samedi au Stade de la Fontenette entre Carouge et le Team Wil/St. Gallen. Séparées par un petit point au classement, les deux formations se devaient de l’emporter pour rester accrochées au wagon de tête. Battue pour la première fois de la saison samedi passé à Soleure, l’équipe de Pino Mugnaio avait à cœur de réagir à domicile. Une défaite ayant laissé un goût amer tant les Stelliens s’étaient montrés supérieurs à leur adversaire.

Carouge domine, mais Wil ouvre le score

Le coup d’envoi est donné sur le terrain synthétique et ce sont les locaux qui prennent tout de suite les choses en main. Dotés d’une belle maîtrise technique, les Carougeois privent leurs adversaires de ballon. Ce dernier tourne rapidement d’un côté à l’autre et les Saint-Gallois sont vite débordés. Dès la sixième minute, le centre-avant carougeois Haxhiu se retrouve en position favorable dans les seize mètres à la suite d’une frappe contrée, mais manque la cible. Il s‘en suit une multitude d’occasions, puisque, tour à tour, Amdouni, Dos Reis, Haxhiu et Soares ont la possibilité d’ouvrir la marque, mais le score n’évolue pas.

De leur côté, les visiteurs possèdent de sérieux atouts: un trio d’attaque véloce qui profite intelligemment de chaque centimètre d’espace laissé par les Genevois et deux joueurs à mi-terrain capables de rapidement se projeter vers l’avant. Au contraire des locaux, les Saints-Gallois profitent de leur première véritable occasion pour prendre les devants au tableau d’affichage. Sur un ballon récupéré dans le camp adverse, Jung accélère et sert Sidler dans la surface. Ce dernier ne parvient pas à frapper, mais le cuir revient dans les pieds d’Imeri qui sert parfaitement son compère d’attaque laissé seul dans les cinq mètres. Sidler ne se fait pas prier et envoie le ballon au fond des filets (19′, 0-1).

Malgré une bonne entame de match, les Stelliens prennent un coup sur la tête et mettent du temps à s’en remettre. Un scénario qui se répètera tout au long de la rencontre.

M15-Carouge-TeamWil-1516-3

Le capitaine Graça conduit le ballon

Carouge réagit et prend l’avantage

Avant que les joueurs de Pino Mugnaio ne se remettent dans le match, les visiteurs vont avoir l’opportunité d’aggraver la marque. Sidler, bien servi dans le dos de la défense, élimine Ameti et sert Jung en retrait. Ce dernier ne parvient cependant pas à cadrer sa frappe grâce au bon retour des défenseurs carougeois.

Cette action a le mérite de réveiller les locaux qui reprennent la maîtrise du jeu. Souza se mue en chef d’orchestre et de ses pieds naissent chacune des offensives des Bleus. Juste avant la pause, il sert parfaitement Haxhiu qui inscrit son troisième but de la saison avec une frappe en force sous la barre (42′, 1-1). La pause est sifflée sur ce score de parité, un moindre mal pour des Carougeois ayant longtemps séché devant les cages de Kurtovic.

L’entame de la seconde période est à l’image de la première: les joueurs locaux mettent d’entrée une grosse pression sur le but adverse. Celle-ci va finalement payer puisque les Carougeois bénéficient d’un penalty pour une faute de main. Vidakovic ne tremble pas et permet à son équipe de faire la course en tête (53′, 2-1). On pense alors que les Bleus ont fait le plus dur, mais c’est mal connaître la mentalité suisse-allemande…

Ce qui devait arriver, arriva…

Après avoir pris l’avantage, Carouge continue de pousser pour inscrire le but du K.O. A l’heure de jeu intervient le tournant du match. Cayazzo se retrouve seul devant Kurtovic, à la suite d’un bel effort personnel d’Amdouni, mais sa frappe du gauche est stoppée par le dernier rempart saint-gallois. Sur le contre, Sadiku sert Jung sur un plateau. Ce dernier ne manque pas pareille aubaine et remet les deux équipes à égalité (61′, 2-2). Nouveau coup de massue pour les locaux qui retombent dans leurs travers.

Le match va d’un côté à l’autre dans cette dernière demi-heure et c’est finalement les visiteurs qui vont porter l’estocade en toute fin de partie. Sur un coup franc sifflé à une trentaine de mètres des buts d’Ameti, le grand défenseur central Lange prend le dessus et place une tête imparable (89′, 2-3). Les Carougeois tenteront de réagir, mais en vain. Il est trop tard et les visiteurs tiennent leur os.

M15-Carouge-TeamWil-1516-2

Les visiteurs finiront par s’imposer à la Fontenette

Les Saint-Gallois obtiennent une victoire au courage et à la volonté. De leur côté, les Genevois peuvent nourrir bien des regrets au vu des nombreuses occasions manquées, comme le confirme l’entraîneur Pino Mugnaio: « Le bilan est clair: lorsqu’on ne transforme pas autant d’occasions, on le paie cash au final. Nous pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes. Nous avons de nombreux progrès à faire au niveau mental, car nous jouons bien au ballon, nous sommes supérieurs en termes de jeu, mais nous manquons de caractère pour faire la différence. Il faut apprendre qu’avoir le monopole du ballon n’est pas synonyme de victoire ».

Les Carougeois auront une belle occasion de repartir du bon pied dès samedi prochain avec un déplacement à Kriens, actuel avant-dernier de ce groupe B.

 

ETOILE CAROUGE FC – TEAM WIL/ST. GALLEN 2-3 (1-1)
Stade de la Fontenette

Buts: 19’ Sidler 0-1, 42’ Haxhiu 1-1, 53’ Vidakovic (P) 1-2, 61’ Jung 2-2, 89’ Lange 2-3

Carouge : Ameti, Visentini, Graca ©, Dos Reis, Yunus, Vidakovic, Soares, Souza, Amdouni ( 64′ Martinez), Haxhiu (76’ Mbuinzama), Cayazzo.
Entraîneur: Mugnaio Pino

Team Wil/St. Gallen : Kurtovic, Uhler, Lange, Seeger, Egli, Mayer ©, Sadiku (76′ Baumann), Oneri- Imeri (86′ Stern), Jung, Sidler.
Entraîneur: Schwery Yannick

 

Share.