Sébastien Gautier hérite de la première équipe de Veyrier

0

Ancien joueur et assistant de la Une et jusqu’à présent entraîneur de la Deux, le nouveau coach veyrite espère que ses joueurs réussissent un nouvel exploit en décrochant un maintien qui s’annonce compliqué mais pas impossible.

Après le licenciement de Raffaele Del Rosso au bout de 11 journées de championnat et quelques solutions d’urgence à l’interne lors les deux dernières sorties du premier tour (Margairaz/Zanicoli contre Perly, Margairaz/Fiorina à Monthey), le FC Veyrier-Sports a trouvé son nouvel entraîneur en la personne de Sébastien Gautier.

D’abord joueur de la Une, puis assistant de Daniel Villa et finalement entraîneur de la deuxième équipe, Gautier connaît bien la maison veyrite et se sent prêt à relever ce nouveau challenge : “Après avoir été assistant de la Une, je suis allé avec la Deux pour une première expérience en tant qu’entraîneur. Et cette année, les choses se sont précipitées. Je n’étais pas spécialement prêt au niveau de mon emploi du temps, mais on ne peut pas refuser la première équipe”.

Tout proche d’une promotion avec la Deux

Dans sa jeune carrière d’entraîneur, la saison dernière a probablement été la plus aboutie. La seconde garniture veyrite est passée tout près d’une promotion en 2ème ligue, empêchée par la défaite contre Avanchet lors du dernier match. Actuellement, la Deux de Veyrier n’est que 5ème à la trêve, à 9 points du leader Kosova et sera désormais entraînée par Laurent Creti.

Etait-ce un problème pour Gautier d’abandonner un projet en cours de route avec cette équipe ? “Pas spécialement, avoue celui qui a évolué entre autres à Laval, Le Mans et Chênois, j’ai fait deux ans avec cette équipe, ce qui est un cycle normal. Mais c’est clair qu’il y avait encore de belles choses à faire avec cette équipe, mais quand on entraîne une Deux, on ne peut pas ne pas vouloir entraîner un jour la Une. J’étais très bien avec eux, ce sont des super gars avec une belle mentalité, mais comme je l’ai dit avant, je ne pouvais pas refuser la Une”.

Gautier-Veyrier-2011

En 2011, quand il était joueur de la Une

A sept points de la barre

Après la 3ème ligue, place à la 2ème ligue inter et un tout autre challenge pour le Français puisque l’objectif des Veyrites est de tenter de sauver leur peau dans la catégorie après un premier tour pour le moins compliqué. Bien entendu, tout le monde a en tête l’incroyable second tour des Veyrites la saison dernière (24 points en 13 matchs) qui leur a valu le maintien et les comparaisons seront inévitables.

Mais la donne est différente cette année puisque les Vert et Jaune ont déjà sept unités de retard sur le premier non relégable à l’heure de la trêve. Il faudra donc une seconde partie de saison tout aussi brillante qu’au printemps dernier pour espérer s’en sortir. Le nouvel entraîneur, lui, est clair : “Je n’aurais pas accepté le poste si je pensais que c’est impossible. On est capables d’aller chercher le maintien, il faut persuader les joueurs de cela. Cela va être difficile mais pas impossible. Je ne rentre pas dans les calculs mathématiques, je vois le potentiel et il est bien là”.

L’optimisme est de rigueur avant d’entamer la préparation hivernale le mois prochain qui se fera, en principe, sans grands chamboulements au niveau du contingent. “Ces joueurs ont relevé de beaux défis par le passé, je pense qu’ils peuvent faire un nouvel exploit”, conclut Gautier.

 

Photos : OneClick-Photo

Share.