Lancy remporte le derby de la peur

0

Les hommes de Jean-Michel Aeby s’imposent au Municipal (1-3) et laissent les Bernésiens à cinq points de la barre.

Samedi soir se disputait à Bernex le seul  derby genevois de 1ère ligue, entre deux formations qui espèrent un printemps riche en points pour se sauver. Au final, c’est Lancy qui prend sa revanche sur le match aller (défaite 0-2 à Marignac) et qui conserve sa place au-dessus de la barre de relégation. De son côté, le Signal Bernex concède sa deuxième défaite de l’année et voit le train du maintien prendre ses distances.

Bernex menait à la pause

Pourtant, les locaux ont pris le match par le bon bout, inscrivant le premier but sur corner à la demi-heure de jeu par Ntongo, déjà buteur à Martigny le week-end dernier. Lancy aura bien quelques chances de revenir au score, mais boira le thé avec un retard d’une unité.

Ce déficit ne durera pas longtemps en seconde période. En effet, sept minutes après le coup de sifflet de reprise, le score est déjà passé à 1-2, grâce à un doublé de Yanis Lahiouel (photo), ex-joueur de la réserve de l’ETG arrivé cet hiver à Marignac. Les visiteurs, pour qui c’était le premier match de l’année 2016 suite au renvoi de la semaine passée, ne vont plus lâcher cet avantage et finiront même par clore la marque par Hempler dans les derniers instants de la rencontre.

Au final, c’est Lancy qui fait la bonne operation, emportant les trois points et mettant son adversaire du jour à six unités. Pour Bernex, la déception est grande, puisque les joueurs de Claudio Morelli ont à nouveau payé cher une entame de période mal négociée.

Bernex-Lancy-1516-2

Le buteur Ntongo pressé par Ajdini

“On était impatients de reprendre la compétition”

A l’heure de l’analyse, Jean-Michel Aeby, entraîneur des vainqueurs, soulignait surtout la réaction de ses hommes : “Sur ce terrain qui s’est vite détérioré et sous un fort vent, c’était très difficile de proposer notre jeu. Cependant, je pense que sur l’ensemble du match, cette victoire est méritée.”

“Nous avons eu quelques chances de but en première mi-temps, détaille Aeby, mais nous nous sommes fait surprendre sur un corner, ce qui a permis à Bernex d’arriver à la pause avec un but d’avance. Mais heureusement, nous avons marqué très rapidement en seconde période et même pris l’avantage dans la foulée.”

Ce derby avait déjà des allures de match capital, ce dont est bien conscient l’ancien entraîneur du Servette FC : “C’est notre premier match de ce deuxième tour après le renvoi de la semaine dernière, et on était impatients de reprendre la compétition. De plus, il s’agissait d’un derby et d’une rencontre face à l’un de nos adversaires directs ! Cette victoire va faire du bien pour notre confiance, nous permet de coller un de nos concurrents à six unités et surtout de lancer de la meilleure des manières notre série de rencontres importantes.”

En effet, Lancy s’apprête à recevoir à Marignac deux adversaires directs pour le maintien. Tout d’abord Naters ce mercredi en match en retard, puis le Team Vaud dans 10 jours. Ente temps, ce sera un déplacement à Buochs pour le dernier tour préliminaire de la coupe suisse. Pour Bernex, qui n’est plus en lice en coupe, il s’agira de lancer ce printemps après deux défaites en se déplaçant sur la pelouse d’Yverdon-Sports dans deux semaines.

 

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON – LANCY FC  1-3 (1-0)

Buts : 30′ Ntongo 1-0, 48′ Lahiouel 1-1, 52′ Lahiouel 1-2, 88′ Hempler 1-3

 

Photos : C. M. Trigo

 

Share.