Servette battu par un Young Boys supérieur

0

GEF M-18 / Bien qu’ayant ouvert le score, les joueurs de Matteo Vanetta subissent la loi des Bernois (2-4). Il reste deux matchs avant de se centrer sur les play-offs.

Déjà assurés de disputer les play-offs pour le titre, les M18 de Servette recevaient Young Boys à la Fontenette sans la pression du résultat mais avec la volonté de bien faire. « C’était notre troisième match en une semaine car on a joué mercredi à Sion. C’était donc une bonne occasion pour évaluer l’équipe dans la difficulté face à Young Boys, la meilleure équipe de ce deuxième tour », contextualisait Matteo Vanetta. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas rendu leur meilleure copie de la saison.

Servette marque en premier

Champions suisses en titre, les M18 servettiens ont pourtant bien démarré la rencontre avec l’ouverture du score suite à une belle action et un centre-tir dévié d’Adler Da Silva, déjà possesseur d’un contrat pro avec la première équipe (4′, 1-0). Dans des conditions idéales pour la pratique du football –belle météo et une pelouse de la Fontenette toujours en parfait état–, les Servettiens ont tout pour bien faire. Or, c’est sans compter sur une équipe bernoise qui est sortie peu à peu de sa tanière.

En effet, beaucoup d’imprécisions sont à signaler dans la construction du jeu des Genevois, la faute à un adversaire beaucoup plus agressif, qui obtient un penalty transformé par Pinga peu avant la demi-heure (28’, 1-1). Un signe déjà annonciateur de la domination progressive des Suisse-allemands, malgré cette double occasion d’Imbriaco et Omeragic qui aurait pu donner un avantage aux Genevois avant le thé.

Adler Da Silva

Un poison nommé Pinga

Il faut le reconnaître, la mainmise des Bernois sur le match après la pause est totale. Elle commence d’abord par une tête de Boschung sur la latte à la sortie d’un corner. Mais elle s’illustre surtout en la personne de Pinga, l’attaquant ultra puissant des Young Boys, qui nous a offert un beau duel physique avec le Servettien Souare. Déjà auteur de l’égalisation en première mi-temps, le numéro 11, meilleur buteur de la Geneva Cup 2014, a rendu folle la défense grenat, notamment sur son second but où il élimine son vis-à-vis et croise parfaitement dans le petit filet (57’, 1-2)

Servette va bien tenter de réagir, mais ses joueurs offensifs ont de la peine à combiner et à trouver des intervalles. Chez les Genevois, on sent moins de maîtrise dans les transmissions, contrairement à des Bernois solidaires et réalistes, qui vont profiter d’un maître coup franc de Marinkovic pour faire le break (76’, 1-3). Les Young Boys, qui parviennent facilement à pénétrer la surface de réparation grenat, vont même ajouter un quatrième but à leur compteur par Argomenti (82’, 1-4).

Servette va tout de même terminer sur une bonne note et un but dans les arrêts de jeu signé Vitor Da Silva, même nom et même coupe de cheveux qu’Adler mais aucun lien de parenté, à la conclusion d’une belle action collective et un service d’Ajdini (94′, 2-4).

Pinga et Souaré au duel

Il reste deux matchs avant les play-offs

Cette défaite sans discussion n’efface pas la belle saison effectuée par les Grenat jusqu’à présent. A deux journées de la fin du championnat régulier, ils occupent la troisième marche du podium, la même qu’ils avaient occupée l’année dernière avant de s’offrir un titre de champion suisse. Les deux premiers classés –actuellement Bâle et GC– sont assurés de disputer les demi-finales. Les deux autres demi-finalistes seront issus d’un match de barrage entre les équipes classées entre la troisième et la sixième place. Assuré d’être en tout cas barragiste, Servette peut encore terminer deuxième, Grasshopper ayant quatre points d’avance.

C’est avec la déception d’avoir raté une opportunité d’aller chercher cette seconde place que l’entraîneur Vanetta analysait : « L’un des enjeux de ce match était de rester au contact de la deuxième place. Ce non-match de notre part est donc rageant. Je n’ai pas aimé le comportement des joueurs face à la difficulté. C’était un opportunité d’augmenter notre capital confiance, au contraire nous l’avons perdu. Cela nous est déjà arrivé par le passé et nous avons corrigé le tir par la suite. Cela fait partie du parcours d’apprentissage des joueurs. En M18, si tu n’es pas à 100% sur chaque action, tu n’as aucune chance de réussir. Et c’est également valable pour leur future carrière ».

Il reste deux matchs de championnat avant la vérité des play-offs : Team Ticino et Team Winterthur/Schaffhouse.

 

SERVETTE FC – BSC YOUNG BOYS  2-4 (1-1)
Stade de la Fontenette, terrain principal.

Buts : 4′ Da Silva Parreira 1-0, 28′ Pinga (P) 1-1, 57′ Pinga 1-2, 76′ Marinkovic 1-3, 82′ Argomenti 1-4, 94′ Da Silva Damasceno 2-4

Servette : Lécureux – Mendes Pereira, Marques Rodrigues, Souaré, Ribeiro (55′ Cottier) – Mettler, Da Silva Mirra (67′ Da Silva Damasceno) – Ondobo (55′ Ajdini), Imbriaco, Da Silva Parreira © – Omeragic.
Entraîneur : Matteo Vanetta

Young Boys : Kilchhofer – Marinkovic, Saxer, Kronig, Boschung – Toure (9′ Ruch), Girod, Seydoux ©, Ademi – Schürch (46′ Argomenti), Pinga (76′ Von Känel).
Entraîneur : Erminio Piserchia

Avertissements : Mendes Pereira, Mettler, Imbriaco, Cottier (Servette) ; Saxer, Girod, Argomenti (YB)

 

Photos : IV Sport

 

Share.