Meinier, c’est du sérieux

0

Tout comme Chênois II dans l’autre groupe, les Meynites ont remporté tous leurs matchs de championnat. Qui plus est, en ayant déjà joué les autres favoris. Qui pourra arrêter cet USM ?

Si le groupe 1 de 3ème ligue compte une équipe qui a fait le plein de points (Chênois II, 18/18), c’est l’US Meinier qui fait office de cador dans le groupe 2 en ce début de saison. Les Meynites réalisent un exercice 2016-2017 jusqu’à présent parfait, après avoir battu successivement CS Italien II (4-2), Compesières (5-1), Meyrin II (3-1), US Carouge (1-0), Cerceda (3-1) et, le dernier en date, Perly II (3-1).

Les remplaçants font la différence contre Perly II

Face à la réserve perlysienne, qui venait d’enchaîner quatre victoires de suite, les Meynites ont passé l’épaule en fin de rencontre. Après avoir ouvert le score par Mottet en première période, les joueurs de Daniel Wydler vont subir l’égalisation perlysienne par Mutombo, avant de l’emporter en fin de match, grâce à des buts des remplaçants De Magalhaes et Jimenez.

Dani Wydler revenait sur la rencontre : « On a fait un match solide. On a dominé la première demi-heure et on a reculé après l’ouverture du score. On a subi en fin de première et début de deuxième et Perly a égalisé sur une erreur défensive. On a repris le dessus en fin de match en marquant deux buts par des joueurs entrés en cours de match. C’était un belle réaction. On a fait un bon match malgré quelques passages à vide”. 

meinier-perly-1617-2

Mottet, au moment du 1-0

Un contingent de qualité

Ce début de championnat n’est pas un hasard, tant l’USM affichait des ambitions en début de saison, illustrées par un recrutement “de luxe” pour la 3ème ligue. Wydler peut compter sur un contingent large et de qualité et estime que cela peut être un facteur déterminant : “J’ai 27 joueurs et j’en ai déjà fait jouer 23 car j’estime qu’ils méritent tous de jouer. Je n’ai jamais fait jouer le même onze de départ en six journées. Le collectif prime et les joueurs le savent. Un contingent large, sur une saison entière, ça peut être intéressant”.

Le coach meynite a enregistré l’arrivée cet été de joueurs ayant côtoyé la 1ère ligue comme Alex Errasti ou Anthony Pacella, tout comme Fred Ellegaard, arrivé au printemps dernier et qui a déjà fait trembler les filets sept fois cette saison. Sans compter le capitaine Marco Da Silva, inusable à son poste de latéral droit à ses 38 ans et toujours aussi exemplaire sur le terrain.

Alors, Wydler est-il étonné par ce début de championnat ? « On est toujours un peu surpris, dit-il en souriant. C’est vrai que pour l’instant tout se passe bien. On s’est fixé comme objectif, avec les joueurs mais aussi avec mon adjoint Sébastien Lazzarelli que je remercie pour son excellent travail, de faire mieux que l’année dernière où on avait fini à la troisième place. Car cette année, j’estime qu’on a un meilleur contingent”. 

wydler-meinier-2016

Daniel Wydler

Le premier tour parfait est encore possible

Il est vrai que les poursuivants directs, US Carouge et Meyrin II, ont déjà été joués… et battus. Ce qui, avec un calendrier favorable, donne le droit de rêver pour la suite, même si jouer contre des équipes moins bien classées ne garantit pas la victoire. Mais une chose est sûre : si les Meynites ont lutté pour la promotion aux côtés de Benfica et Puplinge jusqu’aux dernières journées de la saison passée, on risque de les retrouver dans cette lutte au printemps prochain. “On prend match après match, chaque dimanche est un match compliqué, poursuit Wydler. Alors oui, on a joué les équipes de haut de tableau, mais encore faut-il gagner les autres matchs. Par exemple, on a joué en coupe contre une 5ème ligue et on a eu du mal !”

Et de conclure sur l’éventualité de réaliser le premier tour parfait : “11 matchs, 33 points ? C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’équipes qui l’ont fait. On a fait la moitié, cela s’est bien passé, mais le chemin est tellement long. Tout est possible”. 

 

US MEINIER – FC PERLY-CERTOUX II  3-1 (1-0)

Buts : 22’ Mottet 1-0, 53’ Mutombo 1-1, 72‘ De Magalhaes 2-1, 88‘ Jimenez 3-1

 

Photos : Vincent Pecaut

 

 

Share.